Winnie Harlow « ne souffre pas » de vitiligo : elle va bien, merci !

Par  |  | Aucun Commentaire

Winnie Harlow est une mannequin qui est, entre autres, connue parce qu'elle a un vitiligo. Néanmoins elle n'est pas venue pour souffrir et le fait savoir aux journalistes.

Winnie Harlow

Est-ce que tu connais Chantelle Brown Young ? C’est une mannequin canadienne, qui a participé en 2014 à America’s Next Top Model (ANTM), l’émission de Tyra Banks.

Elle est maintenant célèbre et pousse un coup de gueule sur la façon dont les médias parlent d’elle et de sa maladie.

À lire aussi : Winnie Harlow ou l’art de s’en battre l’utérus de l’avis des autres sur sa propre beauté !

Winnie Harlow, une mannequin pas comme les autres

Chantelle n’a pas remporté ANTM, cependant elle en a profité pour apprendre 2 ou 3 trucs sur le mannequinat et a refait surface en 2016 sous le pseudonyme de Winnie Harlow.

Elle est désormais connue et reconnue dans le monde entier notamment en tant qu’égérie de Desigual, et pour ses contrats publicitaires avec Diesel et Volkswagen.

Et oui, il se trouve que Winnie Harlow a un vitiligo, une maladie auto-immune de la peau qui crée une dépigmentation plus ou moins étendue sur le corps.

Mais de cette maladie qui la complexait dans son enfance, elle a su faire une force, un symbole de son individualité et une caractéristique de sa beauté.

Winnie Harlow  a donc tenu à répondre après qu’un énième magazine britannique, The Evening Standard l’a appelée  «vitiligo sufferer » (personne souffrant de vitiligo) dans un article.

Elle écrit donc sur instagram, ce long post que je vais essayer de te traduire avec mon anglais LV2.

@eveningstandardmagazine @evening.standard and all other tabloids, magazines and people who write articles on me PSA: I’m not a “Vitiligo Sufferer”. I’m not a “Vitiligo model”. I am Winnie. I am a model. And i happen to have Vitiligo. Stop putting these titles on me or anyone else. I AM NOT SUFFERING! If anything I’m SUCCEEDING at showing people that their differences don’t make them WHO they are! All our differences are apart of who we are but they don’t define us! I’m sick of every headline ending in “Vitiligo Sufferer” or “Suffers from Vitiligo”. Do you see me suffering? The only thing I’m Suffering from are your headlines and the closed minds of humans who have one beauty standard locked into their minds when there are multiple standards of beauty! The beach was damn fine that day, nothing to suffer about! 🙄👉🏽

A post shared by ♔Winnie Harlow♔ (@winnieharlow) on

À l’attention de The Evening Standard et de tous les autres magazines people qui écrivent à mon sujet, annonce générale : je ne suis pas une « personne qui souffre de vitiligo ». Je ne suis pas un « mannequin vitiligo ».

Je suis Winnie. Je suis une mannequin. Et il se trouve que j’ai un vitiligo. Arrêtez de nous accoler ces titres à moi et à toutes les autres personnes. JE NE SOUFFRE PAS !

Si on veut vraiment aller dans ce sens, je RÉUSSIS à montrer aux gens que leurs différences ne déterminent pas ce qu’ils sont. Nos différences font partie de nous mais ne nous définissent pas !

J’en ai assez que les gros titres finissent par « souffrant du vitiligo » ou « souffre de vitiligo ». Est-ce que j’ai l’air de souffrir ?

La seule chose dont je souffre sont vos titres et l’esprit fermé des gens qui ont un standard de beauté bloqué dans la tête alors qu’il y a de multiples standards de beauté ! La plage était magnifique ce jour-là, pas de quoi souffrir.

Et en effet les articles qui lui sont consacrés titrent souvent « la mannequin souffrant de vitiligo » ou « la mannequin qui souffre de vitiligo ».

Et bien non, c’est une personne, puis un mannequin et loin derrière, une personne qui a un vitiligo.

Pourquoi souffrirait-elle d’une maladie qui ne présente pas de véritable danger pour sa santé ?

La différence n’est pas à corréler avec la souffrance.

En y réfléchissant plus clairement, il est vrai que ce type de rappel constant de sa maladie et le verbe « souffrir »  perpétue l’idée qu’elle ne peut pas se sentir bien dans sa peau car elle est « anormale ».

Alors qu’elle est magnifique et qu’elle vit de sa passion.

De plus, ça l’enferme dans une case : de mannequin talentueuse, elle devient « la mannequin qui a un vitiligo » alors qu’il y a certainement une tonne de choses plus intéressantes à dire sur elle !

À la rédaction, nous avons également péché par excès en rappelant systématiquement sa maladie dans le titre des articles qui lui sont consacrés, ou en utilisant la tournure « souffrant de ». Nous y ferons plus attention à l’avenir, car son succès et sa notoriété ne sont pas limités à ce seul élément !

Bien qu’elle ne se présente pas en porte-parole des personnes qui ont cette maladie, son succès encourage d’autres personnes à se montrer telles qu’elles sont et à s’aimer.

Winnie Harlow

Rencontre émouvante entre Carly et Winnie, son idole.

Le succès de Winnie Harlow démontre que l’industrie de la mode et de la beauté commence à accueillir les profils dit « atypiques » à bras ouverts.

Certaines marques font l’effort constant de faire travailler des mannequins aux profils plus représentatifs de la diversité des gens que tu peux rencontrer dans la vie : des gens albinos, des gens gros, des gens de différentes ethnies…

Attention, le chemin est encore long mais le fait que Winnie Harlow soit sous le feu des projecteurs est, je l’espère, un premier pas vers la fin d’une unique définition de la beauté !

À lire aussi : Trois mannequins au physique « atypique » que je trouve superbes

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?