Wild Violet, la collection printemps 2011 d’Estée Lauder

Encore une collection ! Les températures sont remontées, ça donne envie de dépenser alors quoi de mieux que d’aller mettre un peu de ses sous chez les enseignes de parfumeries ? Je me le demande. Aujourd’hui, claque ton petit pécule avec une gamme maquillage de toute beauté : la bien nommée Wild Violet d’Estée Lauder. […]

Wild Violet, la collection printemps 2011 d’Estée Lauder

Encore une collection ! Les températures sont remontées, ça donne envie de dépenser alors quoi de mieux que d’aller mettre un peu de ses sous chez les enseignes de parfumeries ? Je me le demande. Aujourd’hui, claque ton petit pécule avec une gamme maquillage de toute beauté : la bien nommée Wild Violet d’Estée Lauder.

J’avoue, ce qui me fait craquer, c’est le mannequin de la campagne. Sa tenue de feu, ses cheveux sauvages et son rouge à lèvres me donnent envie de revenir à ma couleur de cheveux naturelle (le noir, donc). Mais non, je reste forte (et avec mes cheveux rouges). Et je bave. Tom Pécheux, directeur de la collection make-up, tape dans les tons qui punchent, dans une harmonie de violet à l’opposé total de la collection Lancôme : ici, point de lilas disco mamie, on tape dans le péchu. Péchu ET portable, c’est bon de le souligner.

On commence avec la palette qui donne envie : la Pure Color Five Color Eyeshadow Palette (un nom pas compliqué à retenir), composée de tons neutres complémentaires et d’une pastille violette intense, pour faire des purs smockys ou pour l’utiliser tous les jours (par exemple, jouer sur une paupière nude juste réhaussée d’un halo violet). Elle coute 45€, mais n’oubliez pas en ce moment Sephora fait plein de codes réduc (-15% avec PREF15 sur le net, valable jusqu’au 15 février).

estée lauder wild violet paletteVersions monos, pour celles qui aiment faire leur propres mix, un violet sort en version mat (Untamed Violet) et un blanc nacré parfait en touche lumière sous l’arcade (Sugar Cube). Comme d’habitude, un crayon pour les yeux, violet lui aussi (une couleur assez rare finalement, mais on peut dégoter un dupe chez Yves Rocher avec leur nouveaux crayons de très bonne qualité).

estée lauder wild violet crayonLes lèvres, c’est une des grandes spécialités d’Estée Lauder. Leur rouges à lèvres et leurs gloss sont de très très bonnes qualités (et c’est une fille qui n’aime pas le gloss qui vous le dit). Honnêtement, si vous voulez investir dans un gloss qui tient longtemps, bien pigmenté, et qui ne dessèche pas les lèvres, les Lip Gelees sont parfaits. Juste une précision : les gloss irisés ne colorent pas des masses, les plus pigmentés sont les « colorés » et croyez moi, c’est vraiment pigmenté.
Cette saison, on les retrouve dans des teintes très estivales : rouge, corail, fuschia et rose (ils sont pas irisés, donc… ils colorent sa race. C’est bien y’en a qui suivent). Les rouges à lèvres seront déclinés avec les mêmes couleurs, pour celles qui aiment d’autres textures.

estée lauder wild violet gloss rouges à lèvresEnfin, le vernis à ongles : un Charcoal Grey très en vogue en ce moment qui peut rappeler les City de Dior ou encore le fameux Black Pearl de Chanel. La tendance macadam est bel et bien au rendez vous pour les afficionados du vernis, c’est joli, mais sur une peau métisse ça ne rendra pas forcément bien…

estée lauder wild violet vernisEn bref : une collection qui est très jolie, très portable aussi bien en journée qu’en soirée, avec du vrai beau maquillage. Qualité au top chez Estée Lauder dont la réputation n’est plus à refaire, à des prix un peu moins élevés que les collègues de parfumerie (qui, bien souvent, ne sont pas des marques de soins ou maquillage à la base).

Moi, je veux la palette à corps et à cris, et les rouges à lèvres me semblent parfaits pour sortir. Et vous ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Andréa9
    Andréa9, Le 13 février 2011 à 14h25

    Je veux trop la palette!

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)