#WhoWillYouHelp, une campagne intelligente contre les agressions sexuelles

#WhoWillYouHelp est une campagne de lutte contre les agressions sexuelles. Sa particularité ? Elle s'adresse aux potentiel-le-s témoins.

#WhoWillYouHelp, une campagne intelligente contre les agressions sexuelles

Une nouvelle campagne de lutte contre les agressions sexuelles a vu le jour récemment. Celle-ci, très efficace, s’intitule #WhoWillYouHelp (#QuiVasTuAider). Elle ne s’adresse pas aux victimes, ni aux potentiel-le-s coupables : elle t’interpelle, elle m’interpelle, elle interpelle tout ceux et toutes celles qui pourraient, un jour, être témoin d’une agression sexuelle.

Qu’il s’agisse de harcèlement sexuel au travail, d’attouchements non consentis pendant une soirée, de quelqu’un qui met de la drogue dans le verre de quelqu’un d’autre, ou de tout un tas d’autres situations, on doit réagir, d’une façon ou d’une autre. On ne devrait pas détourner le regard, faire comme si on avait rien vu.

Cette campagne, lancée par le gouvernement d’Ontario, nous met face à diverses situations d’agressions sexuelles dans lesquelles on pourrait intervenir. En tant que spectat-eur-rice, on est d’abord interpellé-e-s par les agresseurs, nous remerciant de ne rien faire pour les empêcher d’agir. Puis, on est interpellé-e-s par les personnes agressées qui nous remercient d’avoir fait quelque chose pour les aider.

Simple, efficace.

https://www.youtube.com/watch?v=c2ZSZrGc-O8

À lire aussi : Une campagne contre le viol qui ne blâme pas les victimes

Et, comme on l’apprend sur Mic qui relaie l’annonce de la première ministre Kathleen Wynne, le gouvernement de la province d’Ontario va dépenser 41 millions de dollars sur trois ans en mettant en place des campagnes de prévention et d’éducation et en mettant à jour la législation, afin de combattre les agressions sexuelles.

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Sophie Riche

Eh, salut toi ! Avant, mon pseudo, c'était Sophie-Pierre Pernaut, mais comme c'était un peu long et que j'aime bien mon vrai nom, j'ai repris mon blaz. Mais bon, tu peux m'appeler Sophie-Pierre Pernaut ou Sophie-Pierre ou SPP ou même dauphin. C'est toi qui choisis. Sinon J'ai 25 ans jusqu'à ce que j'en ai 26, puis 27 et ainsi de suite jusqu'à ce que je meurs ; tu connais le principe.

Tous ses articles

Commentaires
  • Selinde
    Selinde, Le 11 mars 2015 à 10h32

    Super campagne :top:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!