What The Hell, le nouveau clip d’Avril Lavigne

Vous aimez la nouveauté ? Le petit vent frais du renouveau ? Les prises de risques musicales ?… Bah c’est pas avec Avril Lavigne que vous obtiendrez satisfaction. Je vous en parlais en début d’année (il y a si longtemps), Avril vient de sortir son nouveau single intitulé What The Hell et… rien n’a changé […]

What The Hell, le nouveau clip d’Avril Lavigne

Vous aimez la nouveauté ? Le petit vent frais du renouveau ? Les prises de risques musicales ?…

Bah c’est pas avec Avril Lavigne que vous obtiendrez satisfaction. Je vous en parlais en début d’année (il y a si longtemps), Avril vient de sortir son nouveau single intitulé What The Hell et… rien n’a changé depuis Complicated, tout va bien. Voici maintenant le clip qui va avec, un grand tournant dans la carrière clipesque de la skateuse-rebelle (BOUTADE), dans lequel elle rajoute des mèches vertes à ses mèches roses (AUDACE !), fait un petit coup de pub pour Sony (son label), enferme un mec dans un placard, fait un petit coup de pub pour son parfum, vole une voiture, va dans un magasin de fringues vintage, met des Wayfarer, fait un petit coup de pub pour sa marque de fringues… bref, un clip extraordinaire, un vrai petit court métrage riche et puissant, dont on se souviendra encore dans dix ans.

Chargement du lecteur...

Question émancipation féminine, girl power, tout ça, on la voit en sous-vêtements piquer une chemise à son mec, se dandiner devant des grands basketteurs, se foutre à poil dans une cabine et faire chauffer la CB de son copain (qui lui court après depuis 20 ans) et jouer à « hihihi tu m’attraperas pas, c’est moi qui dit quand qu’on s’embrasse et quand qu’on s’embrasse pas ».

Avril est une femme forte et indépendante, un modèle pour sa génération, et nous devrions toutes traîner nos mecs en laisse et nous frotter contre eux sous les néons avant de les jeter comme des chaussettes pour montrer qui c’est qui commande ici, merde à la fin. De toute façon, au fond on a un coeur tendre comme un mashmallow fondu, et quoiqu’on fasse de nos journées, on reviendra toujours se coucher près de celui qui nous aime.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 36 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kulturhus
    Kulturhus, Le 1 août 2011 à 18h21

    J'ai regardé sans le son, histoire de pas trop souffrir, hé bien c'est très drôle.

Lire l'intégralité des 36 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)