Cinq web-séries pour passer le temps cet été

Les web-séries, vous connaissez ? En cet été dénué de nouveaux épisodes de Game of Thrones ou d'Orange is the new black, c'est une belle solution pour passer le temps pendant les longues et chaudes journées !

Cinq web-séries pour passer le temps cet été

C’est l’été depuis un mois, il fait beau, il fait chaud (trop), on se chope des coups de soleil de la taille du Texas dans le dos, et les moustiques, ces fourbes créatures, nous ont pris-es pour un stand de tir de fête foraine. Que faire ? Fuir ! Retournez devant vos écrans, braves gens.

Ouiiii mais madame, à part Secret Story et les documentaires animaliers, y a rien à la télé.

Certes, jeune padawan. J’ai la solution pour toi. Puisque le téléchargement c’est le côté obscur de la Force, que tu as vu et revu ta collection de DVD et qu’un coffret de série coûte aussi cher qu’une épilation au laser, j’ai la solution : va regarder des web-séries.

Les entrailles d’internet étant aussi profonde que le tonneau des Danaïdes, je t’ai préparé une petite sélection complètement subjective. Tu es prête ?

Les web-séries françaises

Kapaaw !

Le pitch — Suite à une visite dans une convention (le TGS Ohanami pour ne pas la citer), un geek reçoit un guide pour devenir un super-héros. Il décide d’embarquer dans l’aventure son colocataire ronchon et peu enclin à se donner en spectacle puis qu’il n’est pas un geek mais un « cinéphile télévore amateur de jeux vidéos qui apprécie la lecture de bande dessinées périodiques américaines » et qu’il a une vraie vie avec un vrai boulot, sacrebleu !

Ce dernier finit néanmoins par céder aux suppliques plus qu’insistantes de son colocataire. S’ensuivent la confection des costumes, leurs premiers combats et bien sûr leurs premiers déboires.

Pourquoi regarder ? — Il s’agit (comme beaucoup de web-séries) d’épisodes réalisés par des amateurs. Les acteurs ne sont pas des professionnels et ça se sent. Ils arrivent, cependant, à rester pertinents et justes dans leur jeu. Le duo de héros bras cassés entre le geek à fond dans son trip et son « copain » blasé fonctionne bien et on se surprend à s’attacher aux personnages.

Ensuite, cette web-série mérite le détour parce qu’elle est drôle ! Même si l’intrigue et l’humour prennent du temps à se mettre en place, le résultat est savoureux.

Pour finir, et c’est la raison qui m’a poussée à la mettre en top des séries françaises, Kapaaw ! a reçu le premier prix du festival JAC webserie en avril dernier.

Flander’s Company

Cliquez sur l’image pour accéder au site de Flander’s Company

Le pitch — Dans un monde où évoluent les super-héros, la Flander’s Company est une entreprise familiale de location de super-vilains. « Nous servons le Mal et nous le servons bien » est leur devise.

On croise notamment dans ses couloirs :

  • Hyppolite Kurztmann le DRH sadique
  • Caleb du département Recherche et Développement et son assistant Igor
  • Armand Trueman, le PDG, ainsi que ses nièces…
  • Cindy, le sergent instructeur amatrice de haches
  • Gladys (la petite sœur de Cindy), une sorte de troll à tresse.

Pourquoi regarder ? — Parce que comparée à ses deux acolytes de Nolife, Noob et Le visiteur du futur, Flander’s Company est restée quelque peu « confidentielle » (gros guillemets).

Si la saison 1 se limite un peu à faire défiler toute la lie des super-vilains dans le bureau du DRH, les trois saisons suivantes comportent une narration de série à proprement parler (avec un cliffhanger, une trame générale pour toute une saison…).

L’humour et le second degré y sont omniprésents. Par certains aspects, Flander’s Company peut d’ailleurs être comparée à une satire du monde de l’entreprise. Ruddy Pomarede, le réalisateur/scénariste/acteur, arrive toujours à insuffler un sens du rythme et un humour qui font mouche à chaque fois.

Sur une note plus personnelle, mes voisins se plaignent de m’entendre m’écrouler de rire à chaque épisode.

FAZ : le Front Anti Zombie

Le pitch — Alors pour faire simple, le monde est envahi par les zombies. Beaucoup de zombies. Il reste très peu d’humain-e-s. Une poignée d’entre eux est d’ailleurs chargée de nous protéger : c’est le commando Romero. Une équipe de journalistes est partie enquêter sur ces héros de l’ombre, toujours prompts à sauver la veuve et l’orphelin…

En fait, pas vraiment : le commando Romero est le repaire des protecteurs les plus débiles du monde. Autant dire qu’avec une telle bande de tarés et/ou d’idiots, la survie de l’espèce n’est pas gagnée.

Pourquoi regarder ? — Imaginez un croisement entre le sketch des chasseurs des Inconnus et l’émission Strip-Tease. Ça y est, vous avez l’image ?

FAZ est une série jusqu’au-boutiste. Dans le sens où on adhère ou pas au concept. J’avoue avoir parfois coupé le son, dégoûtée d’entendre toutes les cinq secondes des « Putain ! », « Merde ! » et autres civilités du genre.

Cependant, si on fait abstraction du niveau de langage, l’équipe à réussi à créer une ambiance et des accessoires (notamment les voitures de patrouilles) qui nous immergent dans l’histoire. Le souci du détail dans l’armement ou dans les missions pour trouver de la nourriture semble directement découler du Guide de survie en territoire zombie de Max Brooks.

Certes, cette web-série est loin d’être parfaite, mais elle est suffisamment étrange et inhabituelle dans son traitement (si, si) pour que l’on s’attarde dessus.

Les web-séries américaines

BAMF girls club

Le pitch — Un jour, les auteurs du site américain Comediva ont dû se demander : « Quel serait le résultat si on faisait une télé-réalité à la Secret Story avec Buffy, Katniss, Hermione, Lisbeth Salander, Michonne et Bella ? ». Vous avez la réponse en images.

Pourquoi regarder ? — Parce que.

Comment ça, ce n’est pas suffisant ? Une promiscuité avec des personnalités pareilles ça ne vous suffit pas ? Ok.

En regardant BAMF on se rend compte à quel point chacune de ces filles a, pardonnez-moi l’expression, un pet au casque. Entre Bella, neuneu et suicidaire à souhait, Hermione la control freak, Buffy qui ne peut pas faire un pas dans une pièce sans brandir un pieu, Lisbeth qui pirate les comptes Facebook de ses colocs, Katniss qui tue par accident Jacob sous sa forme de loup-garou et qui le donne à manger aux autres filles et Michonne qui sort son katana à tout de champ, la colocation n’est pas de tout repos.

Et bonne nouvelle, la série est sous-titrée en français ! Eh oui, même une neuneu de la langue de Shakespeare comme moi peut regarder BAMF !

School of Thrones

Le pitch — Rien ne va plus au lycée de Westeros Valley : le bal et l’élection du roi et de la reine de la promo approchent. Les Lannister et les Stark se font la guerre, Renly et Stannis Baratheon se tirent la bourre pour organiser la meilleure des fêtes, Robb et Theon sont les meilleurs amis du monde sauf que Greyjoy, poussé par son coach de water polo, retourne sa veste, Dany Targaryen décide de saboter le bal et Mr Baelish, le sous-directeur adjoint, choisit de donner un cours d’éducation sexuelle à ces chères têtes blondes…

Pourquoi regarder ? — Une parodie de Game of Thrones ? Pourquoi pas. Une parodie transposée dans un lycée ? Carrément !

Avant tout visionnage, sachez que cette web-série s’adresse en premier lieu aux fans qui ont vu au moins les deux premières saisons, le nombre de personnages étant élevé et les ressemblances physiques pas toujours évidentes (je vous dis ça parce que je n’ai pas regardé Game of Thrones depuis au moins un an, et j’ai vraiment eu du mal à restituer qui était qui — je sais, honte sur moi).

Pour ce qui est de la série en elle-même, elle ne comporte que trois épisodes. La réalisation est soignée, au même titre que son générique, l’humour un peu lourd (on n’atteint pas le niveau de Mords-moi sans hésitation, heureusement) mais cette web-série comporte tous les ingrédients pour nous faire passer un bon moment !

Alors, qu’est-ce qui vous tente pour égayer ces si longues, si paresseuses journées d’été ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 23 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Trois
    Trois, Le 25 août 2013 à 21h35

    (Je déterre le topic mais allons-y /o/)
    Je sais pas si quelqu'un l'a évoquée dans les commentaires, mais je recommande aussi Edge Of Normal qui est vraiment vraiment tip-top !
    C'est très court (6 épisodes de 10 min max + quelques vidéos bonus) mais vraiment très très bon !
    Pour faire court, c'est l'histoire d'un groupe de filles qui ont toutes un don particulier. Il y a le classique "lire dans les pensée" mais à côté une des filles à comme "pouvoir" de n'apparaître que comme les autres veulent la voir, leurs "fantasmes" d'elle en somme.
    Enfin, la petite troupe commence à avoir des ennuis suite au retour du père d'une d'entre elles, qui est un chouïa chtarbé et dont elles veulent se débarrasser.
    J'en dis pas plus, je me suis avalée ça en une demie-journée et ça en vaut vraiment la peine =)

Lire l'intégralité des 23 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)