La promesse des éléphants — La webfiction de la semaine

Dans La promesse des éléphants, découvrez un monde aux influences indiennes ! Les héros de cette webfiction ont beau être des enfants, leur innocence risque de ne pas durer avec la guerre qui fait rage aux frontières du pays...

La promesse des éléphants  — La webfiction de la semaine

Nilam est une ville aux portes du désert, dans un pays qui rappelle furieusement l’Inde. Traînant devant le temple de Shiva, Sohalia est une petite fille intouchable. Elle rencontre un jour un autre enfant qu’elle n’aurait jamais dû pouvoir approcher, un garçon issu d’une caste bien supérieure mais dont le père était un traître.

Le résumé de La promesse des éléphants nous promet également d’autres personnages : une courtisane muette en quête de reconnaissance et un homosexuel rejeté par sa famille. Tous vont se retrouver pris dans la guerre lorsque la ville sera envahie par leurs ennemis, les Kadars. En outre, avec un classement dans le genre « fantasy », on peut s’attendre à quelques phénomènes étranges…

En cours de publication depuis septembre 2013, le récit compte pour l’instant cinq chapitres, disponibles sur Le Conteur (un site du même type que Plume d’Argent, où était publiée ALE Alternative Life Experience dont nous vous parlions il y a quelques semaines).

Ganesh, un dieu important du roman (CC BY-ND 2.0 jeet-sen)

La longueur correspond à une cinquantaine de pages en poche mais l’auteur-e Bip17 prend le temps de planter le décor, la société complexe où évoluent les personnages, leurs règles, leurs vie. Les descriptions étoffées donnent une bonne idée de la ville, de ses couleurs et de ses odeurs.

Le style, tout en étant assez littéraire, est fluide ; les chapitres sont assez courts pour être lus sur écran sans fatigue. Quant aux personnages, ils sont assez crédibles pour que l’on puisse s’attacher à eux.

Dans l’exercice difficile d’écrire des enfants, Bip17 ne s’en tire pas trop mal : si Sohalia et ses compagnons paraissent parfois trop matures pour leur âge, notamment parce que la narration centrée sur eux utilise un langage riche, leurs préoccupations et leurs réactions rappellent leur jeunesse.

Le récit s’annonce en tous cas original, grâce à ses héros âgés de moins de dix ans mais surtout grâce à son univers, qui change des mondes fantasy habituels. Une webfiction prometteuse que vous pouvez découvrir ici !

Image de Une : CC BY-SA 2.0 Denis Jarvis

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire