Vuitton obtient l’interdiction d’un clip de Britney

Britney Spears fait encore parler d’elle ! Le maroquinier de luxe Louis Vuitton vient d’obtenir l’interdiction de diffusion d’un de ses clips. Quant aux producteurs, ils doivent 80 000 euros de dommages et intérêts. Mais qu’ont-ils fait pour mériter ça ? Ils ont été reconnus coupables de contrefaçon. C’est le clip de la nouvelle chanson, […]

Vuitton obtient l’interdiction d’un clip de Britney

Britney Spears fait encore parler d’elle ! Le maroquinier de luxe Louis Vuitton vient d’obtenir l’interdiction de diffusion d’un de ses clips. Quant aux producteurs, ils doivent 80 000 euros de dommages et intérêts. Mais qu’ont-ils fait pour mériter ça ? Ils ont été reconnus coupables de contrefaçon.

C’est le clip de la nouvelle chanson, Do Something, qui est en cause. Commercialisé sur le territoire de l’Union Européenne (dont la France), il met en scène (de manière très particulière) la chanteuse américaine dans un 4×4 Hummer rose voguant sur les nuages. Problème (outre l’idée du clip lui-même) : le tableau de bord et les sièges sont recouverts de toile "Cherry Blossom" de Louis Vuitton (pas bien !).

Le tribunal a estimé que la société Louis Vuitton a subi un préjudice dans l’atteinte à la valeur économique de ses marques mais aussi (et là, c’est très dur pour Britney…) un préjudice à l’image de luxe qu’elle promeut et qui se trouve être éloignée de l’image portée par Britney Spears ! La pauvre Britney, elle qui voulait un retour fracassant a réussi son coup !

Le clip en cause :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)