Le Voyage au Groenland vous emmène en terre inconnue, et l’équipe du film vous en parle

Le Voyage au Groenland va vous emmener dans le blanc polaire de Kullorsuaq aux côtés de Thomas et Thomas qui ne vont pas s'habituer tout de suite à la vie inuite.

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec UFO Distribution.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

620-mmz-aime-le-voyage-au-groenland-2

Thomas et Thomas sont des acteurs sur le devenir, ils tentent tant bien que mal de relier les deux bouts, et chaque mois est différent. Pour prendre des vacances et faire un peu une retraite méditative, ils décident de partir à Kullorsuaq, un village du Groenland où le père d’un des Thomas a décidé de passer le reste de ses jours.

Le dépaysement est total, et pour le meilleur et pour le pire, ils n’oublieront jamais cette expérience.

Ce sont deux jeunes comédiens, Thomas Blanchard et Thomas Scimeca, qui interprètent les personnages principaux de ce joli voyage au bout du Groenland.

Un troisième volet qui boucle l’aventure au Groenland

Le concept de Voyage au Groenland est incroyable : d’abord un court-métrage intitulé Inupiluk en 2014, suivi d’un autre en 2015, Le film que nous tournerons au Groenland, et enfin ce dernier long-métrage. Les trois productions ont été réalisées par Sébastien Betbeder.

En gros, le premier montrait l’expérience de deux Inuits, Ole et Adam (des véritables amis du frère du producteur de la saga), qui visitaient pour la première fois la France et qui croisaient le chemin des deux Thomas. Le deuxième servait un peu de docu-fiction avec les vrais Thomas qui parlent du film qu’ils iront tourner au Groenland.

Et tout le concept se concrétise dans cet aboutissement, Le Voyage au Groenland, où les héros se rendent donc sur cette terre lointaine. Cette continuité dans les personnages et dans l’histoire confirme l’impression que l’idée de départ était excellente. C’est pour ça qu’on s’intéresse à ces deux grands gamins un peu paumés qui découvrent un nouveau monde en se rendant au Groenland.

Mais ce n’est pas tout, car leur voyage va permettre à Thomas et à son père Nathan de renouer après avoir pris des distances, et aussi à ces trentenaires de se trouver un peu.

À lire aussi : Comment bien préparer ton voyage à l’étranger ?

voyage-au-groenland-deux-thomas

Rendez-vous en terre inconnue du Groenland

En plus du concept qui présente une originalité hors du commun, Le voyage au Groenland dégage une vibe similaire à celle de l’émission télévisée Rendez-vous en terre inconnue. Tu saisis le concept, mais tu ne peux pas l’appréhender dans sa totalité car tu ne peux pas forcément vivre l’expérience toi-même, et du coup, ça t’intrigue beaucoup.

Je veux dire, est-ce que le bisou esquimau est un mythe ? Comment ça, oui ?!

Comment refuser d’entrer quand des Inuits ouvrent leurs portes généreusement à la culture occidentale ?

La civilisation des Inuits, on n’y connait pas grand-chose et ça reste un grand mystère encore. Alors quand ces gens qui cultivent une culture complètement différente des Occidentaux ouvrent généreusement leurs portes le temps d’un film qui profite à tout le monde, qui sommes-nous pour le refuser ?

En tout cas, les deux Thomas en profitent de fond en comble ! De la chasse traditionnelle à la course de traîneaux et aux désavantages de subir la lumière du jour en permanence, ils expérimentent et s’adaptent à leur nouvelle vie temporaire tant bien que mal.

À lire aussi : Ces endroits secrets où j’aimerais m’isoler pour me ressourcer

Thomas Blanchard et Thomas Scimeca au naturel dans Le Voyage au Groenland

Thomas et Thomas s’appellent effectivement ainsi. C’est tout simple, le réalisateur s’est fortement inspiré de leurs personnalités respectives pour ces personnages. Car après tout, après Inupiluk, Le film que nous tournerons au Groenland était un véritable projet à trois cerveaux.

Face à moi, je retrouvais la dynamique propre aux deux Thomas dans le film. L’un peut-être un peu plus hésitant, tandis que la nonchalance se lit dans l’attitude de l’autre. Mais ensemble, ils réussissent à établir un bon équilibre pour raconter une belle histoire humaine.

Leur ton comique marche bien car leurs dialogues pourraient se passer entre deux mecs lambdas, et ça montre la force d’écriture de Voyage au Groenland aussi.

D’ailleurs, Thomas Scimeca fait partie des pré-sélectionnés aux Révélations Césars 2017 avec son rôle dans Apnée, et on ne peut que lui souhaiter bonne chance.

Le Voyage au Groenland va vous emmener ailleurs, un lieu accessible uniquement après avoir pris plusieurs avions et un hélicoptère. Oui, loin. Il sera en salles dès le 30 novembre !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Zoug
    Zoug, Le 1 décembre 2016 à 9h51

    J'ai vraiment beaucoup apprécié le film , j'avais un peu peur en allant le voir que ce soit trop léger mais pas du tout. Les deux acteurs et tout le village d'ailleurs sont vraiment attachants.
    Une petite claque visuelle et intelectuelle, ça fait réfléchir de voir à quel point le monde est vaste et les cultures différentes

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)