Voxygen : des voix de synthèse plus vraies que nature

Voxygen, c'est un site qui propose des voix artificielles à qui tu peux faire dire n'importe quoi. La rigolade est totale.

Voxygen, c’est pas une nouveauté. Je me souviens que je m’étais amusée une soirée entière à jouer avec toute seule, il y a quatre ou cinq mois. Le site est un éditeur de synthèse vocale (ça génère une parole artificielle : en gros, ce sont des voix à qui tu peux faire dire n’importe quoi) dont le but est très sérieux. Voici par exemple la définition qu’on peut trouver sur la page d’accueil :

« Voxygen est votre meilleur partenaire technologique pour vous accompagner dans vos projets, et pour vous conseiller dans la mise en place de votre identité vocale. Notre catalogue vous fournit des solutions expressives que vous pouvez immédiatement déployer dans vos services ou dans vos applications, et au travers desquelles vous pouvez faire évoluer votre identité vocale avec nos nouvelles voix, ou par la création d’une voix choisie pour votre communication. »

Cependant, ça fait quelques heures que Twitter s’amuse à faire dans la gaudriole en l’utilisant, et évidemment, nous aussi. Une vingtaine de voix sont proposées : ça va de celle d’un simili Dark Vador à la mélodieuse Mélodine en passant par Bicool, Doc Gynéco du pauvre, ou encore la sensuelle Electra.

Pour t’en servir, c’est très simple : tu écris la phrase de ton choix dans le cadre et tu choisis le prénom de la voix que tu as envie d’écouter. En gros, c’est comme quand tu fais dire des trucs à Google Translate, mais en mieux : y a plus de choix, donc plus d’occasions de rigoler.

Moi, je m’en sers pour passer des messages à mes collègues avec JeanJean, mon petit préféré :

Et toi, quelle phrase conseilles-tu de faire prononcer à quelle voix ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Bloody Jack
    Bloody Jack, Le 19 mars 2014 à 20h11

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)