Aude GG met à l’honneur la première femme de lettres dans le nouvel épisode de Virago !

Par  |  | 1 Commentaire

Aude GG lance la deuxième saison de Virago et, à cette occasion, c'est la première femme à vivre de ses écrits qu'elle nous présente : Christine de Pisan !

Aude GG met à l’honneur la première femme de lettres dans le nouvel épisode de Virago !

Aude GG, qu’on avait croisée au Frames Festival, revient en force avec une nouvelle saison de Virago : sa série de vidéos qui vise à mettre à l’honneur des femmes illustres, mais souvent oubliées de l’histoire.

Entamé l’année dernière avec plusieurs épisodes qui mettaient notamment à l’honneur Olympe de GougesVigdís Finnbogadóttir ou encore Eartha Kitt, ce programme continue pour notre plus grande joie ! 

Christine de Pisan, femme de lettres combative

Christine de Pisan est à l’honneur de ce nouvel épisode, et est là pour nous rappeler que oui, même au 14ème siècle on pouvait être une femme et tenir tête à tout un tas de mecs qui ne nous veulent pas que du bien.

Veuve très jeune d’un mari qu’elle a vraiment aimé, Christine de Pisan a en effet dû résister à la pression sociale pour ne pas se remarier, ce qui était pourtant « très mal vu » à l’époque.

Mais après des années passées à se débarrasser des créanciers de son époux, elle a enfin pu se livrer à sa passion : écrire. Et pour commencer, ce sera des poèmes d’amour dédiés à son défunt mari.

Christine de Pisan, une virago respectée

Il faut croire que très vite, sa prose emballe la cours puisque le duc de Bourgogne lui confie bientôt la rédaction d’un livre retraçant la vie de son frère, le roi Charles V le Sage.

« C’est donc à partir de cet ouvrage qu’elle démarre véritablement sa carrière de femme de lettres. »

Et c’est comme ça qu’elle devient la première femme à vivre de ses écrits ! Elle est publiée, renommée et contribue à faire connaître en France Dante et Boccace, des auteurs italiens.

Aude GG explique que Christine de Pisan a ensuite publié La Cité des Dames :

« Un traité destiné à magnifier le rôle des femmes dans l’histoire. »

Oh dites, ça vous rappellerait pas quelqu’un ça ? Et c’est d’autant plus honorable qu’elle le fait en déglinguant un certain nombre de clichés répandus par Le Roman de la Rose.

Elle défend les droits des femmes en questionnant les inégalités d’éducation entre les femmes et les hommes, en dénonçant le viol, en rappelant que les femmes sont aptes à gouverner.

« Christine de Pisan meurt en 1430 et nous prouve que l’on pouvait vivre au Moyen-Âge et avoir des idées nettement plus avancées que ceux qui s’y croient encore… de nos jours. »

Si hâte d’être la semaine prochaine pour en apprendre plus sur une nouvelle virago !

À lire aussi : Hypatie, la mathématicienne et philosophe au destin tragique à découvrir dans Virago d’Aude GG

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
Forum (1) Facebook ()
  • Aska
    Aska, Le 14 septembre 2017 à 16h21

    Aude GG a le don de rendre hyper intéressant certaines femmes que je ne connaissais pas, même de nom. J'espère qu'elle a une liste de personnages sous le coude, parce que j'en veux encore et pour longtemps.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!