Viol : trois vidéos pour apprendre à se défendre

Pondu par Sophie-Pierre Pernaut le 14 janvier 2013     

À Hong-Kong, une femme est violée tous les trois heures. Pour éviter ce genre de drames, le South China Morning Post a demandé à Zorica Zing, instructrice de Krav Maga, de montrer comment se défendre au mieux.

Afin de protéger les citoyennes contre le risque de se faire agresser/violer, le South China Morning Post a demandé à Zorica Zing, instructrice de Krav Maga, de prodiguer quelques conseils pour savoir comment réagir physiquement en cas d’attaques. Relayées par le Courrier International, ces trois vidéos destinées aux habitantes de Hong-Kong peuvent finalement s’appliquer à n’importe quelle ville de n’importe quel pays.

Dans la première vidéo, Zorica explique qu’il faut savoir analyser l’endroit où on est pour éviter le danger : où vous êtes, quel genre de personnes vous entoure… « N’agissez pas comme un zombie », explique-t-elle. Elle rappelle l’intérêt d’un périmètre de sûreté, ajoutant qu’à Hong Kong, il vaut mieux laisser deux mètres entre soi et de potentiels agresseurs. « Plus ils sont près, plus le danger est grand ». Elle revient ensuite sur le risque qu’on court à porter des écouteurs et écouter de la musique dans la rue : selon elle, il faut savoir être vigilante sur les bruits qui nous entourent.

Autre astuce : « Dites non avec fermeté et soyez ordurières ». En gros, pour elles, dans des situations à risque, vous pouvez laisser ses bonnes manières de côté et laissez parler la petite fille de l’Exorciste qui est en vous.

Les deuxième et troisième vidéos – disponibles sur le site du South China Morning Post – sont beaucoup plus claires au niveau gestuel puisque Zorica fait une démonstration de prises pour se délivrer des griffes d’un potentiel agresseur quand on est maintenues par le cou ou retenues au sol.

Et vous, pensez-vous que ces vidéos donnent de bonnes bases de self-defense à celles qui n’ont jamais pris de cours ?

Ça vous a plu ? Partagez !

119 BIG UP

Ne ratez aucun article de madmoiZelle.com !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre actu deux fois / semaine

Entrez votre email ici :

Cet article a été pondu par Sophie-Pierre Pernaut - Tous ses articles

Sophie-Pierre Pernaut (dite SPP, dite Sophie) écrit pour madmoiZelle depuis l'an 2011. Elle s'est donnée pour mission de vous informer, de vous divertir et d'éventuellement vous faire rigoler avec son humour somme toute assez crétin. Elle aime la tartiflette et les chèques en blanc.

Plus de Sophie-Pierre Pernaut sur le web :

Tous les articles Actu, Actu dans le Monde, Culture et aussi Vis ta vie
Les autres papiers parlant de , ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. Li-LooLi-Loo

    Le 14 janvier 2013 à 23:30

    @<Rosenrot> on est d'accord!! répondre à la violence comporte un risque aussi : trouver quelqu'un qui va nous péter la gueule.
    mais on peut pas mal compter sur l'effet de surprise!!
    Clair que le Krav Maga est une discipline géniale pour ça, elle est facile et instinctive. j'ai fait un stage et j'ai le sentiment de pouvoir me défendre, meme si en vrai il faut pratiquer un an pour arriver à bien mettre en pratique avec le stress et tout, il parait.
  2. PtiteNoliPtiteNoli

    Le 15 janvier 2013 à 10:48

    M'étant encore faite agressée dernièrement (je commence franchement à en avoir marre d'attirer tous les losers/connards du coin quand je me balade seule…) cette vidéo me semble utile et je pense que je vais la regarder plus attentivement plus tard.

    Alors oui, forcément, ça serait magnifique qu'il n'y ait plus de viols et qu'on arrive à éduquer tout les hommes du monde pour que ça ne se reproduise plus. Mais en attendant, ce genre de vidéos est, je pense, réellement utile pour celles qui ne sont pas très sportives ou qui n'ont aucune notion de combat rapproché. Parce que la réalité est là : les femmes (et hommes aussi, ne les oublions pas) se font violer. Donc apprendre à se défendre, c'est pas du luxe et ça ne justifie pas du tout les actes des agresseurs, au contraire.
  3. Mrs Good IdeaMrs Good Idea

    Le 15 janvier 2013 à 18:47

    Bonjour bonjour!

    Pratiquant le Krav-Maga depuis presque 2 ans, je me permet de vous distiller mes conseils concernant ce sport et de l'utilité de le pratiquer.

    Premièrement, ne pensez pas qu'une vidéo peut vous permettre de maitriser une technique: C'est de l'entrainement au quotidien, et la maitrise intervient qu’après des mois de pratique.
    Attention ne vous surestimez pas! On pense toutes savoir nous défendre mais la violence de certaines agressions dépassent largement ce à quoi on s'attend.
    Deuxièmement,ne pas négliger la préparation physique.
    Au Krav-Maga, si le club est sérieux, en tant que femme vous devez vous soumettre aux même exercices pénibles que vos acolytes masculins (à savoir pompes, gainage, abdos, j'en passe et des meilleurs…). Le but est de se muscler, mais aussi de travailler le "mental".

    Si vous voulez un avis personnel, méfiez-vous des clubs qui proposent des sessions uniquement féminines.
    Ces propositions commerciales ne vous préparent pas de manière optimale car dans la rue les agressions potentielles viendront a 90% d'hommes, autant s'habituer des l'entrainement.
    Privilégiez les entrainements mixtes!

    Je ne peut que vous encourager à pratiquer ce sport, même si il y a quelques inconvénients (bleus, blessures en tout genre, dos à la million dollar baby…), mais le bénéfice apporté comme la confiance en soi, des fesses bombées, la bienveillance des camarades masculins qui veulent vous voir devenir un espèce de chien de combat, qui vous poussent et vous encouragent.

    Voila, maintenant vous n'avez plus qu'a aller vous inscrire au club le plus proche!
  4. OeildelynxOeildelynx

    Le 17 janvier 2013 à 05:51

    Posté par mrs-good-idea
    la bienveillance des camarades masculins qui veulent vous voir devenir un espèce de chien de combat, qui vous poussent et vous encouragent.

    Merci pour ton témoignage :)

    Je constate cependant que le krav-maga est la nouvelle mode du moment - avec ses avantages certes - mais delà  à devenir un "chien de combat"… (t'inquiètes je comprends que c'est une image)

    Il ne faut pas oublier que d'autre sports sont excellents et peut-être plus adaptés selon la personne : je pense notamment au karaté, par exemple.

    Rien ne vaut la pratique, mais les vidéos de conseils (comment réagir au niveau du ton de la voix, de l'attitude) sont très utiles, car cela peut parfois être suffisant pour rebuter quelqu'un. Je pense sérieusement à prendre des cours de self-défense…rentrer le soir, après une journée laborieuse, et rester vigilante, c'est très pénible, mais on a pas le choix.

    On ne pourra jamais régler le problème des viols : "violer c'est pas bien messieurs", peu importe la prévention, il y en aura toujours, car quelqu'un qui veut violer violera. C'est comme pour les meurtres hein. La violence est universelle et intemporelle, vouloir vivre dans une société sans elle, c'est une utopie.

    Néanmoins, changer les mentalités du "C'est normal qu'elle se soit faite agressée/violée, t'as vu comment elle était habillée", je suis sûre que c'est possible, nous femmes devons nous battre pour être respectées.
  5. Mrs Good IdeaMrs Good Idea

    Le 17 janvier 2013 à 19:01

    Je reconnait que l'image du "chien de combat" n'est pas très glorieuse…:neutral:.
    Même si certains exercices d'agressivité requièrent une chambre à air, ce qui fait qu'on est réellement "en laisse".

    Pour ce qui est des autres sports de combats ou arts martiaux, je ne peut pas comparer car je n'en ai pratiqué aucun avant.

    Mais ce qu'il y a d’intéressant dans le krav-maga, c'est qu'il s'agit d'un système de défense spécifique et adaptéeaux agression de rue, qui sont souvent pas très propres et pas très réglo (coups de pieds dans la tronche, saisie par les cheveux,étranglement, morsures…).

    Je suis d'accord, la pratique du self défense règle partiellement le problème des viols et autres agressions à caractère sexuel.


    Je pense que malheureusement certaines mentalités considérant la femme comme un simple objet sexuel ont la vie dure. Et, je suis peut être pessimiste, mais j'ai l'impression que ce n'est pas en voie de s'arranger.


    Anecdote intéressante, je me rend à mon cours a pied, avec certes une tenue un peu moulante style leggings de sport, mais une grosse veste a capuche,des protèges tibias et des baskets…Pas très sexy au final, mais j'ai quand même eu droit à des réflexions, disons désagréables…Comme quoi…

    Je joint à ce message une petite vidéo qui  permettra aux madmoizelles de se faire une idée plus précise du contenu des entrainements "Krav". Ne prenez pas peur, ils ont filmés les plus excités je pense!


    Enjoy.


  6. MiawouMiawou

    Le 17 janvier 2013 à 19:25

    Posté par mrs-good-idea
    Si vous voulez un avis personnel, méfiez-vous des clubs qui proposent des sessions uniquement féminines.
    Ces propositions commerciales ne vous préparent pas de manière optimale car dans la rue les agressions potentielles viendront a 90% d'hommes, autant s'habituer des l'entrainement.
    Privilégiez les entrainements mixtes!

    Merci pour ton témoignage. Le krav-maga est un sport qui m'intéresse beaucoup et je m'étais renseignée pour les clubs vers chez moi.
    Par contre effectivement je cherchais des séances exclusivement féminines, pas pour avoir un entraînement moins intensif, mais pour être plus "libre", ne pas être sous le regard masculin. Je suis d'une constitution assez fine, franchement pas musclée (je pense que j'ai de la compote dans les bras, à la place du muscle), j'ai juste pas envie de débarquer dans un cours où on va me regarder avec un air qui veut dire "qu'est-ce qu'elle fout là celle-ci" où me sortir des réflexions désagréables à base de machisme primaire.
  7. Mrs Good IdeaMrs Good Idea

    Le 17 janvier 2013 à 19:49

    Par contre effectivement je cherchais des séances exclusivement féminines, pas pour avoir un entraînement moins intensif, mais pour être plus "libre", ne pas être sous le regard masculin. Je suis d'une constitution assez fine, franchement pas musclée (je pense que j'ai de la compote dans les bras, à la place du muscle), j'ai juste pas envie de débarquer dans un cours où on va me regarder avec un air qui veut dire "qu'est-ce qu'elle fout là celle-ci" où me sortir des réflexions désagréables à base de machisme primaire.
    Je comprends tes appréhension vis à vis du regard masculin, car j'avais les mêmes au début.

    Mais sache que généralement l'attitude des autres mecs est souvent positive. Ils veulent te voir évoluer et t'estiment au même titre qu'un autre. Et en cela j'ai été agréablement surprise. Je ne me suis jamais sentie ni jugée ni dénigrée.
    Au contraire, les filles, souvent minoritaires dans ce sport, sont valorisées.

    Pour ce qui est de ta constitution, sache que le krav-maga est mieux adapté aux corpulences fines et petites, car les ripostes sont rapides et nerveuses (crois moi, j'avais de la compote dans les bras également…)

    Je ne veux pas cracher sur les entrainements féminins, certains doivent être très biens et très complets mais je trouve dommage de ne pas se confronter dès l'entrainement à la force masculine.

    Essaye un entrainement mixte, et si ça te plait accroche toi et les bénéfices seront rapides.
  8. LeshayaaLeshayaa

    Le 18 janvier 2013 à 00:05

    Posté par li-loo
    (l'article de SPP sur son agression en est la preuve),


    (C'est l'article de @Jack Parker, pas moi. J'ai eu la chance (énorme, j'en suis consciente) de n'avoir jamais été agressée de quelque façon que ce soit. :fleurs:)

    D'un côté c'est vrai ce que tu dis, moi aussi j'ai envie de dire que j'ai l'énorme chance de ne jamais avoir eu de gros problèmes, mais d'un autre côté je trouve ça horrible.
    Ça devrait être NORMAL de ne pas avoir été agressée, c'est les agressions qui devraient être anormales!
    .
    .
    .
    .
    Bon sinon j'avoue, j'ai pensé à un film que j'ai vu une seule fois et dont j'ai retenu un seul truc, avec Sandra Bullock, un truc du genre miss détective (je sais plus le titre exact, sandra-bullock-du-fbi participe à un concours de miss pour résoudre l'enquête) et elle donne la technique PONG: plexus, ovaire, nez gonades (là où taper, dans l'ordre) et ça m'avait bien fait rigoler et j'ai retenu! xD
    De ces vidéos je retiens en plus les coups dans les genoux.
  9. Sophie-Pierre PernautSophie-Pierre Pernaut

    Le 18 janvier 2013 à 09:26

    Posté par leshayaa
    Posté par li-loo
    (l'article de SPP sur son agression en est la preuve),



    (C'est l'article de @Jack Parker, pas moi. J'ai eu la chance (énorme, j'en suis consciente) de n'avoir jamais été agressée de quelque façon que ce soit. :fleurs:)


    D'un côté c'est vrai ce que tu dis, moi aussi j'ai envie de dire que j'ai l'énorme chance de ne jamais avoir eu de gros problèmes, mais d'un autre côté je trouve ça horrible.
    Ça devrait être NORMAL de ne pas avoir été agressée, c'est les agressions qui devraient être anormales!

    Bien sûr que ça devrait être normal, j'en suis bien consciente ! Mais dire "j'ai eu la chance de ne pas m'être fait agresser", ce n'est pas dire que mon cas est anormal non plus, rien à voir. Je comprends pas le parallèle, en fait. :)
  10. Li-LooLi-Loo

    Le 18 janvier 2013 à 09:48

    Je crois que malgré mes explications, je me suis mal fait comprendre :

    oui, cette vidéo EST utile, elle donne de bon conseils, comme le ton de la voix et quelques idées des bases du self-defense. je pense que ça en motiver plus d'une à passer la porte d'un cours de krav-maga (j'ai testé une fois et j'ai a-do-ré!! tu sens trop l'efficacité du truc!!) ou de self-defense.

    donc oui, cette vidéo est utile, elle est bien faite et il faut la faire connaitre.

    MAIS

    pour moi en France, il y a un problème avec les agressions et notamment les viols. on en fait un phénomène isolé, genre qui n'arrive qu'aux femmes court vétues qui trainent dans des endroits sombres et mal famés.

    ce n'est pas l'entière vérité. regardez les statistiques, la plupart des viols sont commis par des personnes que la victime CONNAIT (ami, collègue, famille). et j'en fais partie.
    il y a aussi des femmes qui se font violer ou agresser dans la rue, je ne les mets pas de coté. j'en fais partie aussi.

    je peux vous dire que dans les 2 cas, la culpabilité va peser sur la victime : si l'agresseur est un ami, un collègue ou de la famille, comment peut-on en parler sans briser les liens qui nous unissent? si on parle, on peut foutre en l'air la famille/son groupe d'amis/son travail. le mec lui, il est toujours là et tout va bien pour lui.

    quand on se fait agresser par un inconnu, et là j'appelle celles d'entre vous qui ont déjà essayé de porter plainte à témoigner ici, c'est super difficile d'aller porte plainte!
    déjà parce que c'est dur, il faut revivre ces évènements, et dans l'idéal il faudrait y aller directement, de préférence en passant par l'institut médico-légal histoire de pouvoir faire des prélèvements et constater les blessures.

    donc la démarche qu'une femme violée/agressée est censé faire c'est : je ne rentre pas chez moi (pour me sentir protégée), je ne me douche pas (pour ne plus me sentir sale), je vais directement voir des inconnus pour leur raconter ce qui m'est arrivé et leur dévoiler mon intimité et mes blessures.
    sans oublier le dépot de plainte en lui meme, mais là vous trouverez facilement des témoignages sur le net, où la police prèche le faux pour savoir le vrai, que là où attend un minimum d'empathie on n'a pas droit à un pauvre mouchoir et qu'on nous demande comment on été habillée au moment de l'agression (je rappelle au passage que le mouvement "slutwalk" a démarré à cause d'un policier canadien qui conseillait aux étudiantes de ne pas s'habiller comme des "slut" si elles ne voulaient pas de faire violer).
    je me permet un parallèle sur l'affaire DSK, combien d'entre vous ont entendu le "elle est pas jolie, il ne l'a pas violée" (de manière plus ou moins édulcorée)

    En fait mon raisonnement c'est ça :
    on responsabilise les victimes, en leur apprenant à se défendre. oui c'est important et même vital.
    mais je trouve qu'on ne responsabilise pas assez les hommes, on ne leur dit pas assez qu'une femme seule dans la rue n'est pas une invitation quelle que soit sa tenue.
    on m'a éduquée en m'interdisant de sortir car c'est dangereux. mes frères, eux étaient dehors, parce-que "c'est pas pareil c'est des garçons".
    ça n'a pas empêché l'un d'eux d'abuser de moi.
    et ma famille ne m'a pas prise au sérieux.

    donc voilà, apprendre à se défendre oui, mais pas que!
    rendons les hommes responsables de leurs actes! et en attendant que ça arrive (oui ça prendra du temps, j'en ai conscience), apprenons à leur péter les dents, ça les calmera au moins sur le moment.:attaque:

    Il y a de belles initiatives à ce niveau là, des campagnes qui s'adressent aux hommes par exemple, le site hollaback et le manifeste des 313 du nouvel obs.

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !