Un enfant harcelé pour son vernis à ongles défendu par son chouette papa

Un petit gaçon de 5 ans a passé toute une journée à être moqué par ses camarades pour avoir porté du vernis à ongles. Son père dénonce les stéréotypes de genre et la masculinité toxique.

Un enfant harcelé pour son vernis à ongles défendu par son chouette papa

Sam est un petit garçon américain qui aime les camions, le sport, mais aussi les sacs à main, « parce qu’il aime trimballer des trucs », et mettre du vernis à ongles parce que « c’est beau ».

La semaine dernière, il a peint ses ongles en rouge en soutien à l’équipe des Patriots de Nouvelle-Angleterre et sa journée d’école a tourné au cauchemar.

Harcelé pour porter du vernis à ongles à l’école

Sur Twitter, son papa Aaron Gouveia, auteur du site sur la parentalité Daddy Files, raconte la mésaventure de son fils de 5 ans.

Ses camarades de maternelle l’ont tourné en ridicule, insulté et lui ont répété d’enlever son vernis puisque « le maquillage, c’est pour les filles ».

À la fin de la journée, la mère de Sam l’a récupéré en larmes.

Aaron Gouveia explique qu’il essaie d’élever ses enfants loin des stéréotypes de genre et que son fils était hyper fier d’arborer son vernis à l’école :

« Il n’avait aucune idée du fait que le vernis puisse être réservé aux filles, ni de raison de penser que quelqu’un puisse avoir un problème avec ses beaux ongles. »

Cette triste journée a donc confronté Sam de plein fouet avec les normes genrées qui s’imposent aux enfants dès le plus jeune âge, et a donné l’occasion à son papa de dénoncer les ravages de la masculinité toxique.

Un père dénonce la masculinité toxique

Aaron Gouveia raconte à quel point Sam a été dévasté de voir ses propres amis se retourner contre lui. Un seul enfant l’a défendu ce jour-là.

« Mon fils est loin d’être parfait mais il a un grand cœur et beaucoup d’empathie.

Il trouve de la beauté dans tout et en 5 ans, il n’avait jamais eu peur d’être différent car « différent » n’avait jamais voulu dire « mauvais » pour lui. Jusqu’à aujourd’hui. »

Le petit garçon a demandé à son père de lui ôter le vernis pour ne pas avoir à subir d’autres moqueries le lendemain, mais celui-ci l’a convaincu de ne pas prêter attention au regard des autres tant qu’il était heureux avec ses choix.

Cette histoire révèle que des enfants de 5 ans ont non seulement intégré l’idée selon laquelle le maquillage devrait être réservé aux filles, mais qu’ils pensent acceptable d’agresser quiconque s’opposerait à cette norme arbitraire…

Aaron Gouveia alerte donc les parents, premiers responsables de cette reproduction des normes genrées, et conclue son thread par un message de soutien à son fils :

« Sois courageux et brille de toute ta lumière, mon beau garçon aux ongles vernis !

Sache que maman et papa te soutiendront toujours et que si le reste du monde a un problème avec tes ongles, il peut toujours regarder mon vernis à moi. »

À lire aussi : Voici que dire à un petit garçon qui veut mettre du vernis, des bijoux, avoir les cheveux longs…

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Titiiine
    Titiiine, Le 29 octobre 2018 à 16h55

    Je suis assistante de CP à Portland et je peux vous dire que ce sont le plus souvent mes petits gars qui mettent du verni et ils en sont super fiers “Look ! My sister agreed to make my nails yesterday! I choose black because it’a badass”. J’adore

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!