Vendredi tu auras eu le bac, ou pas.

Pour les candidats au baccalauréat, l’an 1 démarrera le vendredi 4 juillet vers 11h, juste après les résultats. D’ici là, chacune à sa petite méthode pour rendre les heures qui les séparent de la délivrance moins âpres. Nous on va tâcher de décrisper ton front de personne en attente. C’est notre petite contribution à nous. […]

Vendredi tu auras eu le bac, ou pas.

Pour les candidats au baccalauréat, l’an 1 démarrera le vendredi 4 juillet vers 11h, juste après les résultats. D’ici là, chacune à sa petite méthode pour rendre les heures qui les séparent de la délivrance moins âpres. Nous on va tâcher de décrisper ton front de personne en attente. C’est notre petite contribution à nous.

Pourquoi le bac existe-il ?

Pour fiche la trouille

Depuis qu’il a été créé, en 1254 après J.C., le bac donne les miquettes. C’est comme ça, et tout le monde y passe. Le plus marrant, c’est de voir que chronologiquement, les plus stressés ne sont pas les premiers concernés. Les parents commencent à changer de couleur pour ton bac à partir de fin janvier, date à laquelle tu trouves encore saugrenu d’appeler un livre de révision « annale ». Tu rigoles en buvant du café au Flibustier, le bar situé à quelques miles de ton lycée, en crânant : « ma mère m’a acheté un livre de fesses pour que je révise ! ».
Puis, on est en avril, et tu ressens un pincement subit dans la poitrine en te rappelant que tu n’as pas été au cours de révisions facultatif de Mme Mounichon, depuis… toujours.
Le 1er juin, c’est la cata, tu dors avec tes livres de géo parce que tu as croisé un chat noir dans ta boîte aux lettres : la convoc’. Tes parents ont décroché depuis, et quand tu amorces ta 5ème crise d’hystérie de la journée, ta mère remange un muffin au chocolat l’air absent. Comme quoi, les choses changent…

Pour t’apprendre à t’organiser

Il y a un avant et un après bac pour le rangement. Même si il ne s’agit que de prémices d’organisation, on sent bien que quelque chose de grave s’est passé, depuis ces épreuves. Exemple : avant, le simple fait de prononcer le mot fichette te faisait tomber les ongles, et depuis cette nuit que vous avez passé ensemble à causer de la géographie japonaise, ça va bien mieux. Pour ta prochaine épreuve, tu auras même peut-être une paire de piles neuves « au cas où » pour ta calculette, tu verras ça change la vie de faire comme les grandes personnes, un peu, des fois…

Que faire en attendant les résultats ?

Certaines d’entre vous ont zappé le bachot au moment où elles ont franchi la porte de leur dernier oral, d’autres n’en peuvent plus de taper www.educ.gouv.bac.machin au cas où les résultats seraient tombés à la suite d’une erreur de manipulation.

Si tu fais partie des premières, alors en ce moment tu es en train de bronzer, de draguer, de galocher ton amoureux. A tel point que tu en aurais presque oublié que sonnera bientôt le Drelin Drelin de la sentance. On n’a rien à te conseiller d’autre que de ne pas oublier d’aller vérifier (quand même) vendredi, sinon ta mère vivra encore plus péniblement ce qu’elle appelle « ton adolescence difficile ».

Pour celles qui ont le trouillomètre au niveau de la Hollande, voilà ce qu’on te propose (attention, solutions personnalisées, parce qu’on a la classe at madmoiZelle.com) :

– Tu es remontée comme un coucou suisse : jusqu’à vendredi, remplis ton emploi du temps comme Angela Merkel, en t’octroyant 78 minutes de sommeil par tranche de 24 heures. En moins de temps qu’il ne faut pour dire « pomme de reinette et pomme d’api », on sera à vendredi et tu n’auras pas vu le temps passer.

– Tu es fan d’une série en particulier : c’est le moment de t’enfermer avec des vivres et de te refaire l’intégrale ! Pour 48 heures, tu as le droit de faire la nique à mangerbouger.fr et de ne pas changer de vêtements. Note : quand tu sens que ta tête tourne, ouvre la fenêtre cinq minutes et fais quelques pas.

– Mets ta fatigue à profit : endors-toi en présence d’un huissier qui fermera les volets, et si tu sommeilles assez longtemps peut-être gagneras-tu ta place dans le Guinness Book !

Comment gérer D-Day ?

Déjà, rappelle-toi tout le chemin que tu as fait depuis le jour de la première épreuve, au moment où tu as hésité à faire demi-tour. Tu te rends compte de ce que tu as déjà accompli ? Et puis, c’est le mystère, mais pas tant que ça : tu peux être nominée et convaincre le jury, immunisée et faire la fête ce soir, ou recalée et recommencer… Comment ça « ah naaaaan  » ? L’année qui arrive va filer comme la précédente, que tu sois au lycée, à la fac ou autre part. Un an, ça n’est pas si long, et ça peut t’aider à affiner ton projet d’études… Et si ça ne va pas, tu viendras nous raconter tes malheurs sur les forums de madmoiZelle !
Au moment d’aller chercher tes résultats, fais abstraction des meilleures copines aux cheveux tout fin qui sautillent dans les bras l’une de l’autre, de celles qui n’ont pas pensé à mettre du mascara waterproof et des garçons de ta classe tout à coup bien moins sexy (le hors-contexte, c’est fatal).

Concentre-toi sur ton objectif, respire, fends la foule, … Aloooors ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 24 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Aerobitch
    Aerobitch, Le 18 octobre 2008 à 21h22

    Mademoiselle So;843477
    mais est ce qu'effectivement tu foutais rien ?
    Dans la dite matière, effectivement je ne foutais pas grand chose, du moins le minimum. Mais autrement, dans les autres matières ça allait .. Malheureusement ça n'a pas suffit :cry:

Lire l'intégralité des 24 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)