Urbanist Cycling : les petites culottes pour faire du vélo

Le temps où la selle de votre vélo vous blessait le fessier est bientôt révolu : la créatrice Christiana Guzman a mis au point deux petites culottes matelassées qui veulent du bien à votre popotin !

C’est sympa le vélo : on prend l’air, on se sent libre, on se sent bien (surtout si on possède une selle Happy Ride), mais à la longue ça fait mal au postérieur le vélo.

Pour remédier à ce fléau du coccyx en feu, la créatrice texane Christina Guzman a eu une idée toute simple mais efficace : intégrer un renfort matelassé au niveau de l’entrejambe d’une petite culotte classique.

Ce projet intitulé Urbanist Cycling a donc donné naissance à deux prototypes de culottes : la Brigitte et la Bettie qui, en plus d’être confortables, sont plutôt discrètes. Adieu le vieux cycliste violet satiné sous les jupettes, Brigitte et Bettie passent totalement inaperçues avec leur look un poil vintage.

« Je tenais à créer des sous-vêtements aussi confortables que mes cyclistes mais que je pourrais porter avec mes vêtements de tous les jours »

Brigitte et Bettie devraient donc bientôt voir le jour puisque l’objectif fixé par Christina sur sa page Kickstarter a été atteint et même dépassé ! Elle demandait 25 000$ et en a récolté 48 000.

Pour l’instant, il est possible de pré-commander un modèle à $50 (environ 37€) pièce ou les deux à $90. Le prix reste relativement raisonnable pour un article de sport aussi spécifique au niveau de la fabrication et des matières techniques.

Amies cyclistes, préparez-vous à faire des kilomètres dans la joie et la bonne humeur, votre popotin n’aura jamais été aussi moelleux, même sur les chemins rocailleux.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Freehug
    Freehug, Le 13 septembre 2013 à 20h02

    @denderah (re-coucou au fait :test) : je suis d'accord que c'est un fessier parfait (la photo de décathlon), mais c'est un fessier parfait qu'on pourrait voir en bas du dos d'une copine canon par exemple. Ce qui fait déjà assez envie comme ça, du coup ma question c'est: mais pourquoi les publicitaires photoshoppent-ils autant leurs mannequins?! Je veux dire, vendre du rêve OK, mais c'est pas suffisant d'engager une très jolie fille, et de la faire maquiller/éclairer/photographier par des pros? Enfin je ne dénigre pas le travail des graphistes, quelques retouches oui je veux bien, mais sur pas mal de pubs c'est tellement lissé que ça en devient ridicule. Genre on a tapé sur Nivéa pour avoir trop déridé sa mannequin âgée, non mais matez-moi ça:

    [img=343x147]https://encrypted-tbn1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRjSH6HZYif-8x2Fov1yCGusr6p3f1QY6UnTMdOKMdFH3Ns-ZxvcQ[/img]

    Merci Lancôme, vraiment. Non seulement ces nanas ont 25 ans grand maximum, mais en plus leurs visages sont retouchés au point qu'on dirait du plastoc.

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)