Chevignon lance sa chasse aux jeunes designers !

Chevignon a lancé hier sa chasse au jeune créatif, Urban Hunt, ouverte à tous !

Chevignon, à l’occasion de sa nouvelle collection, a lancé hier son opération Urban Hunt : une chasse au créatif à travers le monde et les arts, afin de dénicher les 10 artistes amateurs ou professionnels qui dessineront la prochaine collection de t-shirts de la marque, en décembre 2014.

Pour participer, pas besoin d’enchaîner les vernissages !

  • Il faut, tout d’abord, choisir un des 3 thèmes imposés, un emblème de la marque à représenter : le canard, l’icône de l’aviateur Chevignon ou la signature de la marque, The Real Choice.
  • Ensuite, il faut s’inspirer d’un des 5 arts représentés pour créer son motif/illustration qui sera potentiellement imprimées sur la collection de t-shirts : le tatouage, la caligraphie, le graff/tag, l’art mortel et l’art tribal.
  • Enfin, tu n’as plus qu’à uploader ta ou tes création(s) sur ta page de participation Chevignon !

Le jury, composé de Yohann Le Creurer, responsable du style de la marque, et de membres de l’équipe, choisiront les gagnants.

À la clé : ton motif imprimé sur un t-shirt Chevignon qui sera ensuite commercialisé, 10 t-shirts de ta création à offrir à qui tu veux, et 500€ ! Alors si toi aussi tu souhaites participer à l’Urban Hunt, tu n’as qu’à te rendre sur le site de l’opération : tu as jusqu’au 15 novembre pour tenter ta chance.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Guerredesmiroirs
    Guerredesmiroirs, Le 2 octobre 2014 à 18h06

    J'ai tres envie de participer, mais je me demande si ce concours servirais pas juste a trouver une excuse pour ne pas payer une commission aux travaux de vrais designers pros employés chez eux.  Et puis qu'est ce qui les empêcherait de ne pas payer les 500 euros si le gagnant n'a pas signe un contrat ou je ne sais quoi (ceci n'est pas un sarcasme, c'est une vraie question) ?

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)