Uniqlo aide des étudiants japonais à intégrer Harvard

Uniqlo a décidé de payer les études à Harvard d'étudiants japonais à la rentrée 2015 !

Pour intégrer Harvard, que l’on soit américain ou non, il n’y a pas 36 solutions : il faut soit être extrêmement riche, soit décrocher une bourse, car les études coûtent environ 79 000€ à l’année. Oui, ça fait bobo.

Une troisième solution peut se présenter : la rencontre avec un bon samaritain… et le bon samaritain du jour, c’est Uniqlo !

Cette célèbre marque de prêt-à-porter japonaise a en effet décidé de donner leur chance à deux étudiants japonais à la rentrée 2015 en leur offrant leur études (donc pas qu’une seule année), à l’Harvard Business School pour l’un (soit le cursus commercial de l’université) et à l’Harvard University Graduate School of Design pour l’autre (soit le cursus de design de l’université).

À condition, bien sûr, que les étudiants aient déjà été acceptés dans une des deux formations, et qu’il ne leur manque plus que les sous-sous pour l’intégrer.

Le projet ne s’arrête pas là, puisque la marque compte faire cela sur 3 promotions, et donc payer les études de 6 étudiants japonais, rien que ça !

Enfin, Uniqlo réservera une place aux étudiants une fois diplômés au sein de son entreprise.

Un geste plutôt sympa, non ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • CelesteCrow
    CelesteCrow, Le 24 septembre 2014 à 18h25

    Le Tribunal de Tokyo, à la suite d'enquête journalistique, a reconnu une mauvaise condition de travail au Japon dans les magasins et en Chine pour les Usines.
    Vu l'ampleur de la marque, ce n'est pas étonnant.
    Mais le double standard presque pathologique m'étonnera toujours.

    D'un côté, on veut se montrer " généreux " et offrir à des étudiants une chance !

    De l'autre on est pas foutu de respecter un cadre de travail sain.

    Je crois que la priorité pour l'entreprise serait de respecter ses employés, qu'importe la branche.
    Mais bon, ce n'est pas une opération de Com séduisante.
    Pour les étudiants, c'est super. Harvard, tu peux difficilement faire plus prestigieux sur ton CV.
    Cependant, un étudiant talentueux pourra bien avoir un diplôme solide, même en venant d'une fac moins élitiste.

    Quand il s'agit de promouvoir la réussite sociale et de l'entreprise, là, elle est présente.
    Pour le reste, c'est du vent.

    Je ne comprends même pas le concept d'Harvard. L'idée de l'Université d'Elite. Soit.
    Cependant si pour y entrer, il faut soit être riche, soit décrocher une bourse, là ça pose problème.
    Ca devrait se baser sur l'élite intellectuelle, pas une élite économique !
    Et si on pousse le bouchon, même les élèves " non géniaux " ont le droit à un enseignement de qualité. Car on part pas tous avec les mêmes chances ou facilités. Ou encore, on peut travailler plus, pour un résultat moindre.

    Y a un truc malsain, " off about this ".

    Gris, les choses sont souvent grises, moralement.

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)