Une robe à franges Charleston

Jusqu'ici, les franges nous en croisions surtout au rayon accessoires, avec un fort ascendant indien, mais en 2009 c'est un autre type de franges qui s'impose avec la robe esprit Charleston. Décryptage.

Une robe à franges Charleston

Vu sur les podiums : une collection quasi entière de jeux de fils, manteaux à franges et robes aspect décousue chez Jil Sander, des robes et minijupes virevoltantes chez Dior ou Vuitton, de longs fils dansant autours des jambes chez Alberta Ferreti, un arc en ciel de franges colorées chez Diane Von Furstenberg, ou encore une robe à franges flirtant avec l’effet nude d’un voile seconde peau chez Alexander McQuenn…


La frange esprit Charleston sur les podiums Printemps Eté 2009

Profitons-en pour revenir sur le terme « Charleston ». Le Charleston avant d’être un genre de robe, est une danse qu’on associe à un certain type de jazz pêchu des années 20. Venu des Etats-Unis, le Charleston a connu son succès grâce aux comédies musicales et à la très populaire Joséphine Baker. A cette époque, et pour la première fois, la silhouette connaît un véritable chamboulement (on veut des corps minces, longilignes, sans taille…), et les couturiers travaillent le confort et le mouvement du vêtement. On crée ainsi des robes spécialement étudiées pour la danse avec par exemple des franges de soie ou de perles, ou des pans détachés.


A gauche look Paul & Joe Sister. Au centre look Sinquequanone. A droite, look Antik Batik.

Aujourd’hui la soie et les perles sont rangées au placard et on privilégie les fines franges légères et brillantes de coton mercerisé ou de viscose.

Plutôt réservées au soir, les robes sont noires et se portent peu accessoirisées : une petite veste de blazer ou smoking, un sac pochette et de belles spartiates à talons hauts. Peu ou pas de bijoux, point trop n’en faut. Le jour, tu pourras adapter la tendance avec de simples jupes à franges, toujours de fils ou de volants découpés ou pans cousus en étages, de couleur beige par exemple.

Alors que penser de ces robes Charleston ? Apparues cet hiver, celles qui avaient craqué pour le réveillon se frottent les mains et les autres peuvent foncer, un tel modèle n’étant jamais totalement out. La robe à franges amincit légèrement, pourvu qu’elle ne boudine pas et que les franges, au contraire des volants, tombent bien à la verticale. Alors, convaincue ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 20 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mistring
    Mistring, Le 11 juillet 2009 à 1h31

    oui moi aussi j'aime bien! mais c'est vrai que je le porterais plus pour une soirée genre nouvel an déguisé... car elle fait classe mais j'oserais pas sinon!
    mais elles sont vraiment super jolies!!!!
    vive les années 30 ;)

Lire l'intégralité des 20 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)