Un sac en tissu pour cet été

Tu auras besoin de : – 80 cm de tissu sur 140 pour l’extérieur (J’aime les tissus d’ameublement car beaucoup sont traités anti-tâche et d’autres sont carrément imperméables ! De plus, leur petite rigidité permet une découpe nette et une couture précise, ils se tiennent bien.) – idem pour la doublure, au choix, coloris assorti […]

Un sac en tissu pour cet été

Tu auras besoin de :

– 80 cm de tissu sur 140 pour l’extérieur (J’aime les tissus d’ameublement car beaucoup sont traités anti-tâche et d’autres sont carrément imperméables ! De plus, leur petite rigidité permet une découpe nette et une couture précise, ils se tiennent bien.)
– idem pour la doublure, au choix, coloris assorti ou contrastant
– deux rivets
– un bouton pression
– une machine à coudre (à la main c’est la croix et la bannière !)

Le patron

Retranscrire le patron comme suit selon les dimensions données sur la photo :
– deux grandes pièces : la face et le dos. Si tu utilises un tissu imprimé, veille à ce que la plus belle partie soit devant (bien qu’il n’y ait que la poche intérieure qui différencie le dos du devant…)
– une seule pièce pour le fond et les côtés
– deux liens de serrage
– deux anses : pour un porté épaule, elles seront de 50 cm, c’est l’idéal pour la forme de ce sac. Tu peux les faire plus longues, si tu le souhaites.

Si tu veux faire une pochette intérieure, prévois une bande de tissu (tissu extérieur) d’environ 25 cm sur 10 ou 12 cm et une fermeture éclair de 10 cm.

Au final, tu dois te retrouver avec ça :

La pochette

Si tu ne veux pas la faire, passe directement à la prochaine étape !

Se munir de la partie « dos » de la doublure, de la fermeture éclair, de la bande de tissu (25×10 ou 12)

Comme sur la photo, tracer au milieu (à la hauteur où tu veux ta pochette) un schéma de découpe aux dimensions de la fermeture éclair (la partie plastique ou métallique)

Ouvrir le tissu et le repasser, sur l’envers du tissu.

Procéder comme sur les photos :
– poser et piquer l’aiguille le haut de la pochette endroit contre endroit sur un bord de la fermeture éclair

– coudre

– poser le tout derrière l’ouverture pour la pochette.

Coudre juste la partie basse :

Puis replier la pochette et fixer le haut de la partie rabattue à l’arrière de la fermeture éclair, mais cette fois sur la partie supérieure. Coudre la partie supérieure.

Tu obtiens :

C’est franchement la partie la plus dure !

Le corps du sac

On commence par la doublure.

Epingler ensemble, endroit contre endroit, chaque face avec la bande « cotés et fond » en ouvrant les arrondis. Pour cela, il suffit de couper sans aller jusqu’à la couture :

Bien veiller à ce que les bords se rejoignent de façon équilibrée. Les tissus peuvent bouger quand on les coupe et parfois, bah, ce n’est pas au millimètre. Le mieux est de parfaitement centrer le fond et de remonter vers les bords ensuite.

Coudre tout autour d’un seul trait.

Faire la même chose avec l’extérieur :

Mettre le tout de coté.

Les anses

Repasser les anses de la manière suivante, comme pour faire un biais :

Puis plier en deux et épingler :

De cette manière, les anses sont solides.

Tu te retrouves avec ça :

Une grande poche tissu extérieur, une grande poche tissu doublure, deux anses.

Il faut assembler en un seul morceau.

D’abord, épingler les anses de chaque coté sur l’endroit du tissu extérieur (comme sur la photo ci-dessous) en veillant à ce que les épingles soient au moins 2 cm du bord.

Rentrer la partie extérieure dans la partie doublure endroit contre endroit, en laissant bien les anses à leur place, le long du tissu extérieur, bien regarder bien la photo suivante :

Epingler tout le tour en réservant une ouverture entre deux anses pour retourner l’ensemble.

Coudre tout le tour sauf la partie laissée ouverte :

Retourner tout :

Miracle ! Tu obtiens ça :

Tu placeras les liens de serrage et le bouton pression de façon opposée comme sur la photo.

Fabriquer les liens de serrage comme pour les anses :

Riveter les liens sur le haut des cotés du sac :

Cela permettra de fermer le sac de cette façon :

Personnellement, j’ai rajouté un bouton pression pour fermer encore mieux l’espace entre les anses. Ca n’est pas obligatoire, le porté épaule suffit à maintenir le sac complètement fermé avec les seuls liens de serrage.

Et voilà !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 19 juin 2008 à 17h09

    Ouééé !
    Moi, j'l'aime bien cuilà

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)