Un romantisme rock

Voici la troisième des descriptions détaillées des tendances mode automne-hiver 2006. Si tu es révoltée, excentrique, lunaire ou incomprise, voici une triple tendance spécial rebelles romantiques, bref, spécial toi ! En trois volets, je vais tenter de te décrire les facettes d’un look un peu « no future » et très « carpe diem » malgré tout : en […]

Voici la troisième des descriptions détaillées des tendances mode automne-hiver 2006.

Si tu es révoltée, excentrique, lunaire ou incomprise, voici une triple tendance spécial rebelles romantiques, bref, spécial toi !
En trois volets, je vais tenter de te décrire les facettes d’un look un peu « no future » et très « carpe diem » malgré tout : en ces temps de bruit et de fureur, fais d’aujourd’hui une fête, ô lectrice, car tu ne crois plus en demain (c’est de moi, restons simple).

Bonnie Parker. Mais si, tu sais : la copine à Clyde Barrow ! Non ? toujours pas ? Je parle bien des deux gangsters amoureux fous qui semèrent la terreur après le crack boursier de 1929 aux USA. Entre deux braquages, Bonnie écrivait des poèmes désespérés qui parlent d’amour et de mort. Ils servirent de base à une chanson romantique et tragique écrite par Serge Gainsbourg qu’il interpréta en duo avec Brigitte Bardot. Violence, révolte, amour fou, marginalité et pour finir, tragédie (ils furent abattus par la police dans des circonstances louches). Tous les ingrédients du rock !

Côté fringues, en pleine époque « garçonne », on peut supposer que Bonnie s’en donnait à cœur joie avec les moyens du bord. En tout cas, les rares photos que l’on a d’elle témoignent d’un look assumé. Un beau brin de femme en cavale qui pose en robe année 30, avec une veste d’homme, un béret sur la tête et un fusil-mitrailleur en guise de sac à main. Mi-fleur bleue mi-bandit : une vraie fille de maintenant.

Concrètement, cette tendance se caractérise par un aspect très « mix & match » : accord de couleurs improbables, mélanges de motifs, style hétéroclite… Bref, « on mélange et ça marche » !

Pour les couleurs, on prend les mêmes et on recommence : des neutres chauds (brun, rouille, taupe, chair, mordoré) associés au noir et au gris et relevés de touches de bleu, de bordeaux, ou de violine. En majorité, les matières sont celles des deux saisons dernières : Gentleman-farmer (prince de galles, chevrons, tweed) ou romantiques (mousseline imprimée de fleurs éthérées, laine tricotée à grosses aiguillées, et dentelles). Mais tu as peut-être déjà remarqué quelques nouveautés, principalement en ce qui concerne les motifs : tartan écossais, pied-de-poule (sorte de carreau déformé) jacquards (losanges sur les pulls et les chaussettes des années 80), léopard… Pour le style, quelques classiques recyclés (jupe plissée ou droite, cardigan, col roulé) associés à des fringues romantiques (chemisier à col foulard, robe en mousseline, petit béret). On dissémine les accessoires glamours (ceinture corsetée, imprimé léopard, gants en cuir, collant résille) et quelques touches de masculinité placée de façon inattendue (cravate, gilet jacquard, chapeau d’homme). Revue de détails :

1
2
3

Dessin n°1 : Classique décalé

Une jupe droite à pli creux en matière épaisse (Mango, Naf-Naf, Somewhere), de longueur classique (genoux ou juste en dessous) ou bien une jupe culotte (Tara Jarmon, Paul & Joe, Max & Co) associée à un top imprimé léopard (H&M, Mango, Zara) ou fleuri (Kookai, Max & Co, April May) et à un cardigan court avec de gros boutons (Les Petites, Maje, Comptoir des Cotonniers). La taille est haute (à la taille, quoi !), éventuellement marquée par un large ceinturon en daim ou en cuir verni (Caroll, H&M, Zara).
Sur la tête, un béret en grosse laine (Somewhere, H&M, Morgan) et pour finir la silhouette, des bottes droites à talons hauts mais stable, genre cavalières féminisées, ou bottes 70’s (San Marina, Tara Jarmon, Mango). On mélange les matières et on joue sur le décalage entre la forme classique de la jupe, la sensualité provocante du léopard et, plus que jamais le dynamisme sexy des bottes.

Dessin n°2 : Masculin-féminin et mélange de motifs

C’est le retour de la jupe plaid, à carreaux, bien sur, et plutôt sage (Comptoir des cotonniers, Les Petites, Mexx). Tu pourras l’associer à un gilet en jacquard (Mango, H&M, Max & Co) et à un chemisier romantique à frou-frou (Isabel Marant, Sandro, H&M), et recouvrir le tout d’un volumineux manteau masculin en laine chinée ou en pied de poule (Tara Jarmon, Paul & Joe, Mango). A la place du manteau, tu peux jouer la carte de la cape, autre grande revenante de l’hiver : toujours courte, en tricot , avec juste deux trous pour les bras ou en lainage tissé (Kookai, Zara, Les Petites).
Manteau ou cape, cet hiver l’important, c’est de recouvrir par un large volume des vêtements bien ajustés. On retrouvera cette idée dans toutes les autres tendances. Pour les chaussures, on s’équipe de bottes courtes et droites à bouts ronds (Mango, Paul & Joe, KG) ou de petites bottines romantiques lacées ou boutonnées (Les Petites, Jonak, Max & Co). Et pourquoi pas un petit chapeau d’homme ?

Dessin n°3 : Sexy rebelle
Encore un must have : la robe en lainage. Tu peux jouer le compromis, en adoptant une robe pull grise pas trop large (Vanessa Bruno, Comptoir des Cotonniers, Mexx), qui s’adaptera aussi à la tendance New York. Tu peux acquérir une robe chasuble classique en laine et la porter avec un ceinturon et être à mi-chemin entre le style années 50 et la présente tendance.
Et puis tu peux choisir d’avoir ce genre de robe bustier en pied de poule, forme légèrement entravée en bas (Zara, Paul & Joe, Mango) que tu porteras avec une large ceinture corsetée (Mango, La Redoute, H&M), sur un sous pull col roulé noir, gris ou taupe (IKKS, Les Petites, Naf-Naf). On rajoute un collant noir ajouré (Dim, Somewhere, La Redoute), un petit bonnet en crochet (Tara Jarmon, Promod, H&M) et une paire d’escarpins vernis (Zara, André, KG). En guise de manteau, la fameuse cape ou un long gilet en gros tricot (Naf-Naf, Comptoir des Cotonniers, Esprit), ou au contraire une toute petite veste droite en chevrons à gros boutons (Bash, Mexx, Zara).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 8 septembre 2006 à 22h23

    J'adore !
    L'article est toujours super bien fait, comme d'habitude, je ne reviens pas dessus ;)
    Mais le style de fringues, alors là je ne savais même pas que c'était à la mode mais c'est exactement ce que j'essaie de faire, ce que je tâche de recréer, certains jours ; enfin je trouve ça sublime. (Dans les magazines, évidemment : sur moi c'est pas aussi classe).

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)