Un moment de poésie avec les bulles colorées

Si tu as eu une enfance à peu près choyée, tu as certainement eu, à un moment où un autre de ton existence, un "trukabulle", cette chose sans nom qui permet de faire de jolies bulles de liquide vaisselle qui s’envolent avec délicatesse dans les airs. Un jeu sans fin, qui ne coûte pas cher […]

Si tu as eu une enfance à peu près choyée, tu as certainement eu, à un moment où un autre de ton existence, un "trukabulle", cette chose sans nom qui permet de faire de jolies bulles de liquide vaisselle qui s’envolent avec délicatesse dans les airs. Un jeu sans fin, qui ne coûte pas cher et qui apaise les tensions, à moins d’avoir un horrible frère dans les parages qui s’amuse à claquer systématiquement tes bulles à peine formées…

Mais le monde de la bulle est sur le point de connaître une véritable révolution : l’Américain Tim Kehoe a en effet, après 10 ans de recherches, réussi à élaborer la recette des premières bulles colorées. Les bulles que tu as faites jusqu’à présent avaient (au mieux) des reflets irisés au soleil, alors que les Zubbles – le nom officiel de ces si jolis objets inutiles – sont réellement colorées.

Tout le problème était de trouver une formule qui puisse colorer intensément la très fine paroi des bulles sans laisser de traces une fois la bulle éclatée… Pari réussi avec une formule chimique que je ne m’appliquerai pas à vous expliquer. Qu’importe les moyens, pourvu qu’on ait le résultat… Et je dois dire que le résultat est très séduisant :

Les Zubbles seront disponibles à partir du 1er semestre 2007. Pour en savoir plus sur cette invention comme on les aime, le site internet d’Ascadia, l’entreprise qui commercialisera les bulles colorées, est !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • P'tite-ju'
    P'tite-ju', Le 9 novembre 2006 à 19h13

    z'en veuuu z'en veuuuu

Lire l'intégralité des 21 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)