Libé gratuit ce vendredi + pub provoc’ dans Métro

Le journal, moribond il y a presque deux ans, continue son entreprise de résurrection. En 6 mois, il a réussi à augmenter son audience de 10% notamment à coup de nouvelle formule et d’opérations clin d’oeil (comme la distribution de roses, par exemple). Dans les médias, il est devenu le symbole du retour gagnant. Bref, […]

Libé gratuit ce vendredi + pub provoc’ dans Métro

Le journal, moribond il y a presque deux ans, continue son entreprise de résurrection. En 6 mois, il a réussi à augmenter son audience de 10% notamment à coup de nouvelle formule et d’opérations clin d’oeil (comme la distribution de roses, par exemple). Dans les médias, il est devenu le symbole du retour gagnant. Bref, Libé c’est un peu le Jésus de la presse écrite.

Cette fois, la direction du quotidien propose une édition gratuite ce vendredi, financée par la pub à la manière des gratuits.
Une opération pleine de bon sens : faire revenir les lecteurs déçus et aller vers ceux qui n’ont jamais ouvert Libé en leur proposant de découvrir gratuitement la nouvelle formule.

Note que pour récupérer le journal, tu dois présenter un coupon dispo sur le site de Libération.

[MAJ du 11/04/08] Libé a acheté un espace publicitaire dans le journal gratuit Metro pour faire la promotion de cette opération. Voici l’encart que l’on peut voire dans l’édition de Metro en question :

Le slogan, « Le 11 avril, Libération est gratuit. Lisez-le vous comprendrez pourquoi il est payant », a provoqué un tollé au sein de la rédaction de Metro. Caroline Brun, présidente du comité éditorial, explique dans un billet publié juste au-dessus de la publicité que les journalistes l’ont perçu comme une agression au sein même de leur média. Elle, juge finalement que ce pic lancé par Libé est surtout un signe de reconnaissance : "Que Libé fasse sa pub chez nous, en soulignant l’avantage comparatif, façon campagne Leclerc, c’est la gloire« .

Ce qu’on en retient surtout, c’est qu’un payant fait sa pub dans un gratuit pour son édition gratuite en arguant de sa qualité de payant…
Pour Denis Pierrard, DG du quotidien taquin, « cette publicité est un clin d’oeil. Nous croyons que la presse gratuite et la presse payante ont chacune leur place, chacune leur type de produit« . Justement Denis, pourquoi ne restes-tu pas à ta place ?

De quoi continuer le débat presse gratuite versus presse payante, déjà entamé sur nos forums…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • ShadowSphere
    ShadowSphere, Le 11 avril 2008 à 23h25

    En dehors de tout débat, si je l'avais su plus tôt j'aurais peut-être eu le temps d'imprimer ce coupon, manque de pot je l'ai su que ce matin. Je ne suis pas lectrice du site de Libé mais un journal papier pour voir ce qu'il en est, je dis pourquoi pas, quelque soit l'orientation politique.

Lire l'intégralité des 21 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)