Un cabas, pourquoi pas?

Tu sais, le cabas, autrement appelé « Shopping bag », ce truc dont nos gentilles (arrière) grand-mères se servent pour faire la tournée des petits commerçants : la baguette coupée en deux (sinon elle rentre pas dans le sac), la botte de poireaux (pour la soupe), la tablette de chocolat (pour nous) et les 2 tranches de […]

Tu sais, le cabas, autrement appelé « Shopping bag », ce truc dont nos gentilles (arrière) grand-mères se servent pour faire la tournée des petits commerçants : la baguette coupée en deux (sinon elle rentre pas dans le sac), la botte de poireaux (pour la soupe), la tablette de chocolat (pour nous) et les 2 tranches de jambon (pour le chat). Oui, d’accord, mais le cabas, c’est aussi le sac de plage par excellence, or cette année, même dans le métro, la mode est à la plage. Et puis en plus, pour les sacs comme pour le reste de la mode, la tendance est au micro riquiqui ou au contraire aux trucs complètement oversize. Alors, bon, évidemment, il y a cabas et cabas, le tout c’est de faire un choix…

Le cabas de base est un gros sac mou en tissu, très simplement conçu : un rectangle de tissu, deux poignées. Cette saison, il est souvent coloré, fabriqué dans des tissus fleuris, rayés ou ethnique. Quelquefois il reste simple, à peine adapté du modèle de base (Printemps, Kiabi). D’autres sont plus sophistiqués : une poignée ronde en bois, ou en corne (H&M, Esprit), des perles en bois ou des broderies ethniques (Antik Batik, Kookai), une forme étudiée (H&M, Comptoir des cotonniers), un tissu précieux (Brontibay, Antoine et Lili)…

On pourra appeler aussi « cabas », par extension, les paniers en paille (Pier Import, Esprit), les sacs tressés en plastique ou en crochet (Promod, Mango), et les filets à provision dorés ou de couleurs vives (Kiabi, So home).

Et puis, pour les plus chics d’entre nous, il existe la version cuir du cabas , soit tout en simplicité : le rectangle de cuir et les 2 poignées (Brontibay, Kiabi) soit agrémenté de détails fashion : multipoches géant tout en hauteur (Chloé, Paquetage) rabats, zips (Coccinelle, Promod), boucles (Pablo, Mexx) fronces (Frédéric T, Vanessa Bruno).

Le cabas, c’est ze sac pour mettre des choses dedans. Des tas de trucs importants, de plus en plus de machins hautements indispensables, jusqu’à ce qu’il soit plein à craquer. Le bon côté, c’est qu’on sait qu’en cherchant, on va bien finir par trouver 2 ou 3 pièces pour un café, un tic-tac menthe pour draguer un bel inconnu, une barre de Mars en cas de fringale ou un mouchoir en papier pour essuyer le caramel du Mars sur nos doigts… ou qui a fondu dans le sac. Parce que le mauvais côté du cabas, c’est le trou noir tout au fond qui fait disparaître les objets, pour les faire ressurgir 2 mois après, quelquefois en mauvais état… mais je m’égare.

Ce qui fait le style du cabas, c’est principalement la matière dont il est fait. Donc tu peux le porter avec n’importe quoi, du moment que le tissu s’adapte, par le style et la couleur au reste de ta tenue. Et ça c’est ce qu’on appelle une grande leçon de mode, j’espère que tu mesures ta chance. Huhum .

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 29 juin 2006 à 12h27

    Grave, c'est pas cher du tout. où est ce que tu as vu ça?

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)