Twin Peaks, la série de David Lynch, revient ce soir sur Arte

A partir de ce mardi 19 avril à 22h25, et toutes les semaines jusqu'au 28 juin 2011, Arte va diffuser la série Twin Peaks dans son intégralité. Si vous ne connaissez pas encore, c'est l'occasion ou jamais de la découvrir !

La série Twin Peaks a été diffusée pour la première fois entre 1990 et 1991, il y a donc vingt ans de ça, et a très vite gagné son statut de série culte auprès des amateurs de thriller-sci-fi-horreur et des amoureux de David Lynch. Tout commence par le meurtre de Laura Palmer, retrouvée emballée dans une bâche en plastique sur le bord d’une rivière. Pour aider la police locale, l’agent Dale Cooper (Kyle MacLachlan) est envoyé par le FBI afin de prendre les rênes de l’enquête.

Les ingrédients d’une série culte

Une petite ville perdue au milieu de nulle part, des intrigues à tout va, des trahisons, des secrets, des histoires qui se croisent – ça ressemble pas mal à un soap opera typique des 90’s, avec les mêmes personnages qui s’emmêlent et s’embourbent sans cesse dans de nouvelles histoires, et un évènement unique qui vient bouleverser la vie de chacun (un meurtre, et l’arrivée d’un agent du FBI – un étranger). Mais ajoutez à ça la présence de David Lynch, et vous obtenez une série culte, unique en son genre, et évidemment, complètement tordue.

Le calme ambiant de la série est parsemé de petites scènes agitées et bruyantes qui foutent extrêmement mal à l’aise, mais confirment cette impression constante de gêne et d’angoisse qui se dégage de Twin Peaks. Ne vous attendez pas à des rebondissement incroyables, des explosions dans tous les sens et des courses poursuites toutes les dix minutes. Tout se déroule pratiquement en temps réel, voire même au ralenti, et vous vous retrouvez happé par l’univers de Lynch sans même vous en apercevoir. Il se peut que vous tentiez de regarder la série « pour voir » et que vous vous retrouviez d’un coup à trépigner d’impatience en attendant l’épisode suivant. C’est arrivé à beaucoup de gens bien.

Kyle MacLachlan avant Sex & The City et Desperate Housewives

Kyle MacLachlan est hypnotisant dans le rôle de l’agent Dale Cooper (et en plus, il est sacrément sexy, ce qui ne gâche rien) – il vous donnera envie de boire des litres et des litres de café, même si vous n’aimez pas particulièrement ça (maintenant vous êtes obligées de jeter un oeil à la série pour comprendre de quoi je parle, JE SUIS SI FORTE). Chaque personnage a sa personnalité propre, son aura, sa musique de fond, sa gestuelle – tout est étudié au millimètre près pour donner vie à chaque protagoniste. Et pourtant, tout est fluide, et tout semble naturel. C’est l’effet David Lynch.

Malheureusement, la série sera diffusée en VF – mais que cela ne vous empêche pas de lui donner une chance ! Lorsqu’on tombe dans Twin Peaks, on n’en sort plus, même s’il n’est pas toujours évident d’accrocher au premier coup (Lynch, les années 90, et le sujet traité ne sont pas toujours faciles à aborder de nos jours hinhin), je vous conseille vraiment d’essayer. C’est glauque, un peu flippant par moments, inquiétant, ça file des frissons, mais c’est fascinant et brillamment orchestré par un maître du genre, ça vaut la peine de tenter le coup.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Norma Jean.
    Norma Jean., Le 11 mars 2012 à 22h58

    Oh Twin Peaks me manque!J'étais à la recherche d'un forum dédié mais on dirait qu'il y en a pas :sad:

Lire l'intégralité des 18 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)