Petite typologie de différents Tumblr

Sur Tumblr, on trouve le pire, le meilleur et l'entre deux : des fans hystériques, des accro aux gifs rigolos, du porno inattendu et beaucoup de galaxies, voici ce qui t'attend !

Petite typologie de différents Tumblr

Maintenant que tu connais le mode d’emploi de Tumblr sur le bout des doigts, il est temps pour toi de te familiariser avec la faune locale. Tumblr est une plateforme de microblogging qui s’avère devenir addictive une fois que tout ses outils sont bien maîtrisés. Souris à la main, mot-clé dans la barre de recherche, à coup de reblog tu ravitailles ton blog ainsi que ton imagination. Mais, parfois, Tumblr nécessite une grande ouverture d’esprit. La jungle des blogeuses-eurs est dense et périlleuse. Alors que tu pensais te balader pépère dans un sentier plein de jolies images, tu tomberas parfois sur un vilain troll ou une belle paire de fesses. Prend donc garde. C’est à toi, jeune Indiana Jones de l’Internet, de savoir faire face.

Pour t’aider, j’ai mis en place une petite typologie des gens que tu trouveras certainement au milieu de tes followers. Courage.

Le fandom glorificateur

Comme Myriam H. te l’a expliqué dans le mode d’emploi, un fandom c’est un ensemble de fans d’une même chose qui se rassemblent. Mais alors que tu penses que c’est bien sympathique de former un groupe autour d’une passion commune, tu te trompes. Crois-moi.

J’ai le malheur l’immense privilège d’être amie avec une fille qui affectionne beaucoup Harry Potter. Je n’ai rien contre le gentil sorcier, je l’aime même plutôt bien. Cette fille semble normalement constituée et dans un état normal quand elle est en chair et en os. Mais lorsqu’elle s’empare de son Tumblr, elle se transforme en fanatique illuminée. Alors que je pensais, en m’abonnant à son joli blog, lui témoigner ma sympathie dans un sentiment de fraternité, j’ai ainsi mis fin à la diversité de mon dashboard. À coup de photos de tournage, de gifs et de détournements de clichés rigolo, elle a totalement détruit mon estime d’Harry Potter. Et ça c’est bien dommage.

En ce moment, tou-te-s les followers des Tumblr « GorgeousChristianB », « FuckYeahHardyLove » et « PornLevitt » ont un orgasme simultané. 

Ci-après, une petite compilation : le fan-club de la série The Walking Dead, de la comédie musicale Notre Dame de Paris, de Grumpy Cat et de Digimon (petit monstre, tu es le champion).

Le lolilol

Tumblr regorge de bonnes adresses de franche rigolade. Pour commencer, le blog de la rédac’, fleuron du principe du « gif pour une action ». C’est marrant et un peu plus imagé que « Quand Jack parker elle a besoin d’un câlin, elle ressemble à un rat sur le dos ! », promis.

Le loliloleur aime : poster des photos détournées, les animaux, les stars qui pleurent, la télé-réalité et le mot « nigga » (« nègre » en français et en beaucoup plus péjoratif).

Franchement c’est drôle.  

Pour rigouler un peu c’est par iciici ou  !

Le porn-foodeur

Il est midi moins trois ? Tu essaies de manger plus sain et plus équilibré ? Bannis Tumblr de tes sites favoris. Vite.

Doux Jésus.

Les blogs de « Porn Food », c’est le mal. Ou, comment montrer, en images, en vidéos et en gifs, tout ce qui peux te faire devenir un éléphant de mer bourré de cholestérol en moins de six secondes. Tu trouveras sur ce type de blog des hamburgers dégoulinants de cheddar, des cupcakes par camion ou des gaufres à la chantilly-elle-même-au-chocolat-recouverte-de-caramel. Bref, tout est mis en oeuvre pour te donner envie d’une méga crêpe party avec supplément de Nutella.

Quand tu as faim, comme pour te venger de ton estomac hurlant au désespoir, tu tenteras de faire face. Et quand tu auras bien bavé devant ce tacos sauce salsa plus vrai que nature sur ton écran, tu ne pourras t’empêcher de poster sa photo sur ton propre Tumblr. Sache qu’en faisant cela, tu contribues à affamer l’Internet et tous les malheureux qui te follow. Penses-y sérieusement.

Pour laisser un peu de salive sur ton clavier tu peux aller ici, ici ou  !

Le porn, tout court

En apprenant à connaître quelqu’un il faut aussi s’accommoder de ses côtés plus secrets, atypiques. Eh bien pour Tumblr, c’est pareil. Je vais être claire avec toi : alors que tu chercheras tout bêtement une image (de licorne par exemple) il t’arrivera parfois de croiser un pénis ou deux (ou deux en même temps). Mais n’aie pas peur, si tu es prévenu-e, tout devrait bien se passer.

Il existe des Tumblr recensant les plus beaux frifis et boobies de la toile. Bien sûr, ces Messieurs ne sont pas en reste. Bien que des images et vidéos pornographiques tournent régulièrement sur Tumblr, il existe aussi des clichés plus « soft » ou encore de l’art mettant en scène le corps dans son plus simple appareil. Certains pensent sûrement « May çay toujours dé l’art la noudité », certes. Cependant voir Maurice nu comme un chien chinois à crête dévoiler fièrement son kiki en macro, c’est pas super.

Je te recommande donc de ne jamais, au grand jamais utiliser les mots-clés suivants : « self pics », « hard », « panties », « hairy men ». À bon entendeur.

L’ours en peluche selon Tumblr

Pour des raisons qui semblent évidentes, je te laisserai faire ta propre sélection.

Le hipster néanmoins cool (mais pas toujours)

Si tu aime l’art, la nature, les trucs un peu coolos, Tumblr c’est quand même un peu la base. Découvrir des artistes, trouver des inspirations en mode, en beauté, en déco, trouver le prochain coin où partir en vacances ou une idée pour ton nouveau tatouage, la liste de choses captivantes à faire sur Tumblr est longue comme les bras de Peter l’Anguille. Cependant, des images reviennent sans doute un peu trop souvent.

Quand je pense à ça, j’ai en tête la jeune fille qui-porte-un-pull-tricoté-par-sa-grand-mère-en-1920-avec-des-cheveux-décolorés-sur-des-pointes-un-peu-vertes-posant-dans-une-maison-abandonnée-en-Islande-sous-une-aurore-boréale (cette fille, bien sûr porte également un short en jean tout troué). Le tout, bien sûr, enrichi par un fini sépia.

Je n’ai rien contre Charla Vail Effron. J’aime bien Charla Vail Effron. 

Aussi, je note la redondance de citations sur fond de nébuleuses. La tendance « Cosmic » y étant sans doute un peu pour quelque chose, chacun y va de sa plus belle constellation (et aussi de sa phrase la plus kitsch). « Be yourself, always » (sois toi-même, toujours), si tu veux, mais ailleurs. Merci.

Si tu veux te rendre compte tu peux aller voir ici, ici ou .

Tu peux aussi zieuter les sélections Tumblr de la semaine de la rédac’ !

Et toi, quelles sont les personnes que tu croises le plus sur Tumblr ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nicolas KMG
    Nicolas KMG, Le 2 mai 2013 à 11h55

    Le miens est moche. Du coup j'ai que des pseudos designers a deux balles qui me follow. Je croit qu'ils veulent me vendre un truc...

Lire l'intégralité des 21 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)