Trouve un mec bien avec Michelle Obama !

Puisqu’elle est la petite copine de Barack Obama, soit l’homme le plus important du monde + prix Nobel de la paix, on peut faire confiance à Michelle Obama quand elle donne des conseils sur la manière d’appréhender ses relations amoureuses. Etant l’une des 5 femmes de l’année choisies par Glamour, la reine du monde nous […]

Trouve un mec bien avec Michelle Obama !

Puisqu’elle est la petite copine de Barack Obama, soit l’homme le plus important du monde + prix Nobel de la paix, on peut faire confiance à Michelle Obama quand elle donne des conseils sur la manière d’appréhender ses relations amoureuses. Etant l’une des 5 femmes de l’année choisies par Glamour, la reine du monde nous apprend la vie en 4 ou 5 phrases, comme ça, tranquillement.

Et je sais pas si ça te fait pareil, mais quand c’est elle qui le dit, je trouve que ça a plus de crédit que quand ma grand mère me répète qu’il ne faut pas faire confiance aux « merles blancs ».

Pour résumer, Michelle explique que lorsqu’une femme est avec quelqu’un, il ne faudrait jamais qu’elle se sente mal dans ses shoes et qu’il est impératif qu’elle reste elle-même. Si c’est le bon, pas besoin de jouer la comédie, et si ce que tu es vraiment ne lui plaît pas, alors tire-toi vite. Regarde comme il se comporte avec sa mère, avec des enfants qu’il ne connaît pas, pour voir si c’est un type bien.

Ok.
SENKIOU MICHELLE FRANCE LOVES YOU.
Est ce que ça t’a remonté le moral, les conseils de Maman Michelle, ou tu t’en fous ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Misato
    Misato, Le 7 novembre 2009 à 10h22

    Elle dit des choses super évidentes, mais je pense qu'on a besoin d'entendre ça, et de ne pas se noyer dans des exigences superflues.
    Mais sa réponse se rapprocherait plus à la question "Comment reconnait-on que son petit-ami est le bon ?"

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)