La Tour Paris 13 : observe sa destruction en direct !

L'exposition de la Tour Paris 13, c'est fini. Tu peux observer sa destruction via un livestream et lui faire tes adieux larmoyants. 

Le 8 avril 2014 — Après des rebondissements dignes d’un film de Michael Bay, la Tour Paris 13 est en phase de destruction massive. C’est un peu triste quand on se souvient que plus de 100 artistes avaient participé à cette immense exposition très originale… Ne pleure pas trop quand même : la désintégration était prévue depuis le début. C’est ça, l’art éphémère.

Tu peux, à partir d’aujourd’hui, assister à cet événement en direct et voir les oeuvres disparaître peu à peu dans les décombres :

Allez, sèche tes larmes, on s’en remettra…

Le 7 novembre 2013 — La Tour Paris 13 c’est fini ! Tu peux « sauver » les oeuvres sur Internet, mais la tour elle-même sera détruite pour faire place à des logements sociaux. Un groupe Facebook a été mis en place pour empêcher que ça arrive. Des gens ont créé une pétition qui demande à ce que la tour reste un lieu que l’on peut visiter physiquement. Une pièce originale et unique. 

Si tu veux t’allier à cette noble cause, ça se passe sur Sauvons la Tour Paris 13 !  

Article modifié le 4 novembre 2013 : Il n’est malheureusement plus possible de visiter la Tour Paris 13. Bientôt l’immeuble va être détruit avec toutes les oeuvres qui s’y trouvent. C’est un peu triste, mais c’est comme ça.

Du coup, tu peux quand même participer à la sauvegarde des oeuvres sur le site Internet du projet. Il te suffit de cliquer sur tes morceaux d’oeuvres préférés pour les colorer et les sauver. Tu as dix jours ; ensuite celles qui auront été le moins plébiscitées disparaîtront… À jamais.

Le 1er octobre 2013 — Parfois (souvent), on se dit que c’est quand même cool d’habiter à Paris. On y trouve le CinémadZ, la rédac, et des centaines d’expositions vraiment cool à visiter tout au long de l’année.

Mais bon, parfois les galeries entre quatre murs c’est un peu la lose : tu es à des années-lumières des oeuvres, impossible donc de distinguer la touche de l’auteur ou de savoir s’il a utilisé de l’ébène sombre ou du noir obscur. Je ne parlerai même pas des files d’attentes et de l’impossibilité d’interagir avec l’ensemble du lieu. Tu restes debout pendant des heures et tu te demandes assez vite où ils ont foutu ce fichu canapé.

Maintenant, tous ces clichés, tu les prends et tu les jettes par ton Velux, car j’ai trouvé l’exposition qui tue ! Pendant quelques heures, tu pourras visiter une galerie presque aussi folle qu’une journée à Disneyland.

Le street art est, comme son nom l’indique, un art urbain qui trouve sa place dans un endroit vivant, en constante évolution. Dans la rue on trouve des tags, des installations, des oeuvres réalisées au pochoir, au sticker, voire au canon à eau ! C’est une véritable prise en compte de l’environnement au sein même de la création, souvent non pérenne et logiquement publique.

C’est à toute cette pratique artistique que la Tour Paris 13 rend hommage. Plus de 100 artistes pour 4500m2 de street art des murs au plafond, dans une ambiance très particulière : voilà ce que promet l’exposition.

Free du grafitti

Si tu t’y connais un peu en street art, tu reconnaîtras sûrement quelques noms parmi lesquels C215, Alexöne, Lek ou encore Rea 1.

Ces artistes (venus de 16 pays différents) ont disposé de 36 appartements et d’environ sept mois pour réaliser leurs oeuvres. Ils avaient le droit d’en faire ce que bon leur semblait, d’investir totalement l’espace.

Je te conseille de mettre de bonnes chaussures car certain-e-s s’en sont donné à coeur joie et tu devras sillonner entre les gravats et les bouts de murs. Tu devras également penser à regarder partout, même aux toilettes et au bout du living-room, dans le petit trou au fond du fond : il y a toujours quelques chose à voir.

Chaque artiste impose définitivement son style et crée une ambiance qui lui est propre. Tu vas entrer dans un appartement qui sent encore la peinture fraîche, coloré et digne du meilleur trip, puis passer dans un environnement qui sent la poussière, le renfermé et où la peinture coule comme des traînées de sang. Tu es un peu Alice au pays des tags quoi.

Un environnement original et intime

Située dans le 13ème arrondissement de Paris, l’exposition menée par la Galerie Itinerrance se déploie dans les six étages et le sous-sol d’une tour d’immeuble où certaines familles habitent encore. C’est une impression très particulière qui s’en dégage, comme si tu allais rentrer dans l’intimité des gens.

Les artistes ont évolué dans des appartements où l’âme des habitants n’est pas partie bien loin : des papiers peints, une table ou encore une gazinière marquent leur passage. C’est comme visiter une maison hantée par des esprits — oui, ça fait un peu peur parfois.

Un mois pour voir, le reste pour partager

La Tour Paris 13 n’est pas une installation pensée pour être pérenne : tu ne pourras la visiter que du 1er au 31 octobre. Tu pourras également faire une visite en ligne sur le site de la Tour Paris 13, avec photos, vidéos, enregistrements audio et rencontres avec les artistes.

Dix jours après la fermeture de l’expo aux visiteurs, le site proposera de « sauver » virtuellement les oeuvres (probablement celles qui auront comptabilisé le plus de votes). Plus tard, il sera actualisé pour ne proposer que les oeuvres « sauvées ».

En plus, les organisateurs t’encouragent à poster tes propres photos sur les réseaux sociaux, accompagnées du hashtag #TourParis13.

En fin d’année, l’immeuble sera totalement détruit pour créer des logements sociaux ; il ne restera que sa version digitale.

Un documentaire pour la postérité

Histoire de marquer un peu plus cet évènement un peu foufou, un documentaire va être diffusé sur la chaîne France Ô courant 2014. Celui-ci retracera le processus de création des artistes jusqu’à la destruction de la tour.

Je t’encourage à courir te rendre à cette expo vraiment originale et impressionnante. C’est marrant, je prévois déjà que ta visite va durer plus d’une heure…

Infos à retenir :
Street Art à la Tour Paris 13
Du 1er au 30 octobre 2013
5 rue Fulton, Paris 13e -M° Quai de la Gare
12h-20h du mardi au dimanche
Entrée Libre mais limitée à 49 personnes par heure

Pour voir un aperçu de l’expo de manière très évocatrice et folle, je te conseille de te rendre sur son Tumblr avec Pierre Cauret. Il a réalisé des photos à se taper le boule par terre, te voilà prévenu-e.

Le street art ça te parle ? Tu prévois de te rendre à la Tour Paris 13 ?

Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Allumette
    Allumette, Le 7 novembre 2013 à 21h20

    d'un coté l'aspect éphémère est important (et les logements sociaux aussi), il serait presque dommage qu'elle finisse par rester en place éternellement... D'un autre coté 1mois c'est bien trop court (des heures d'attente pour ne même pas être certain de pouvoir entrer...), si le deal c'était la prolongation du délais de 6mois à 1 an, là je serais carrément pour !

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)