Ton été en tongs

Parmi nous, il y en a qui affirment qu’elles ne peuvent pas se passer de talons. Au bas mot 5 ou 6 cms. Pas moins, hein, sinon, ça fait mal au dos. C’est parce qu’elles sont trop cambrées ou pas assez (je cite). Bref jamais sans leurs échasses. Et puis il y a celles qui […]

Parmi nous, il y en a qui affirment qu’elles ne peuvent pas se passer de talons. Au bas mot 5 ou 6 cms. Pas moins, hein, sinon, ça fait mal au dos. C’est parce qu’elles sont trop cambrées ou pas assez (je cite). Bref jamais sans leurs échasses. Et puis il y a celles qui ne jurent que par le plat. Ou alors des talons de 2 ou 3 cm. Pas plus, hein, sinon, ça fait mal au dos, et aux pieds, et aux cuisses, et à des muscles inconnus jusqu’alors. Bref. J’émets effrontément l’hypothèse que c’est principalement une question d’habitude. Il y a d’ailleurs une 3ème catégorie : celles qui portent du haut et du plat, du moment que les chaussures leur plaisent et sont un minimum confortables.
Il se trouve que cet été, l’ultra plat est à l’honneur : c’est la fête de la tong. Je nuance parce que je t’entends d’ici : des tongs, il y en a toujours eus, tu en mettais déjà il y a 5 ans pour aller à la plage. La petite différence, cet été, c’est que, en plus des tongs en caoutchouc qu’on mettra vraiment pour se balader sur le sable, il y a une multitude de sandales en cuir destinées à la ville. Des tongs chics, quoi. A titre indicatif, voici quelques exemples récurrents.

1) Les tongs en cuir baba-chic
Ce sont des sandales précieuses et bohême, semées de cailloux polis (Morgan, Zara), de perles de bois (KG, La Redoute), ou même de détails-bijoux vieil or (Antik Batik) dans un esprit ethnique.
Tu pourras les porter façon safari, avec une petite robe blousante en tissu africain, une robe saharienne ou un pantacourt en lin associé à un top dos nu.
Une autre manière de mettre ces chaussures en valeur : une robe un brin romantique, avec une touche de broderie anglaise, par exemple.

2) Les orthopédiques-chic
Plus baba et un peu moins chic que les précédentes, ce sont des sandales dérivées des Birkenstauck (tu sais, ces tongs en cuir à boucles métalliques qui ont des semelles en liège) ou des sabots du bon Dr Scholl (sabots d’infirmières !). Ces marques de chaussures utilitaires et confortables ont crée des modèles plus affriolants que leur basique d’origine. Très vite, d’autres s’en sont inspirées pour fabriquer des tongs branchées et tout confort !
Les modèles à carreaux (Scholl) ou colorés (Birkenstauck, Zara, Puma) seront parfaits avec un jean clair et une chemise campagne. Et hop, les modèles en cuir marron (Ash, Buffalo) avec la tendance safari.

3) Des tongs en strass
En général, la quantité de cuir utilisée pour leur réalisation est minimaliste, mais les fines lanières qui les composent sont entièrement recouvertes de strass.
C’est une chaussure de princesse en version tong, noir, blanc et argent (Zara, Morgan).

L’idéal, pour la mettre en valeur, sera une tenue chic et sobre : un pantalon cigarette noir, un t-shirt avec un imprimé argenté, genre « no future » pour se la jouer glam-rock ou une petite robe noire épurée, avec un détail créateur (double bretelles, découpe, drapé…) pour accentuer l’esprit minimal d’un classique revisité.

4) Les spartiates
Il y a la spartiate version communauté hippie, retour à la nature, en cuir marron très sage (Jonak, André) qu’il faut imaginer avec une grande robe chemise romantique toute en dentelle ou une petite jupe en daim et un chemisier à col « pelle à tarte », 70’s à souhait.
Et puis il y a la version Diane chasseresse, nettement plus sexy, avec les brides lacées qui remontent tout le long du mollet (Bata, Mellow Yellow). Et ça, ça complètera parfaitement une petite robe drapée de style antique ou une tenue composée d’un bermuda et d’un top bohême ou précieux. A éviter toutefois en cas de jambes un peu courtes ou d’un mollet épais ou très musculeux.

5) les tongs de beatnick sidéral
Esprit futuriste + tendance écolo !
Une tong sobre, high-tech et atypique, de couleur noire, blanche, rouge ou bleue. Il s’agit, souvent dans les grandes lignes, d’un squelette de ballerine croisée avec une tong. Elle habille le pied de fines brides de vinyle ou de cuir verni qui s’organisent en formant des motifs assymétriques ou graphiques (KG, Zara, Jonak).

Cette sandale est belle dans sa simplicité avec un jean court et un marcel basique ou une robe sobre. Elle se porte un peu comme la tong en strass, avec un pantalon cigarette, et s’associe très bien aussi avec un look de rockeuse.

Alors, tu commences quand, la collec’ des tongs ? Ben oui, hein, il t’en faut au moins une de chaque sorte, c’est obligatoire ! Bah, non, je sais, on peut pas. Et puis en plus cet été, il y a aussi des salomés, des compensées, des ballerines, des converses… Bon, ben va falloir faire un choix drastique.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Business Class
    Business Class, Le 16 juin 2006 à 20h11

    J'aime les tongs, à condition qu'elles soient un minimum sophistiquées, genre avec un petit détail, un strass, des choses comme ça. J'ai vu que dans les magazines, les spartiates sont très tendance, par contre je trouve que ça rend beaucoup moins bien en vrai =S Et puis, les 'orthopédiques-chic', je trouve ça très moche. :confused:

Lire l'intégralité des 18 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)