J’ai testé pour vous… le tissu aérien

Pondu par Une madmoiZelle le 27 janvier 2013     

Le tissu aérien est une discipline du monde du cirque, un univers assez méconnu. Envie de vous envoler avec grâce (et d’avoir de jolies fesses) ? Suivez le guide !

Je sais bien que nous sommes en pleine saison d’hibernation et que l’effort physique ultime est l’aller-retour entre le canapé et le frigo afin de taper dans la Ben&Jerry’s, mais là, tout de suite… j’ai envie de parler de sport ! Vous vous rappelez de Vos sports dont on ne parle jamais ? Eh bien le « mien » est non seulement boudé par les chaînes de télévision, mais également par les J.O. Scandale.

Ce sport, c’est le tissu aérien.

Lorsque je prononce ces deux mots, j’ai en général droit à cette réaction : « Hein ? Tu fais de la couture c’est ça ? ». Donc je vous arrête tout de suite : rien à voir ! Le tissu est une discipline du monde du cirque, plus particulièrement des agrès (a.k.a. la structure métallique fixée au sol et permettant de supporter le tissu). Un tissu est généralement assez élastique et confortable : ceux en lycra sont ceux que je préfère mais il existe autant de tissus que de matières différentes. La hauteur oscille généralement entre quatre et dix, voire quinze mètres, selon la structure disponible. Et je vous assure que vers les dix mètres, on commence à se rappeler que l’on est mortelle.

J’ai commencé le cirque toute jeune, en primaire, et j’ai touché à toutes les disciplines avant d’adopter les aériennes pour de bon. J’ai par conséquent fait du trapèze, de la corde et du cercle avant de les bouder un peu pour devenir une véritable accro du tissu. Je pense que le fait d’avoir été familiarisée avec toutes ces disciplines m’a permis d’être très à l’aise sur mon tissu, parce qu’elles sollicitaient les même compétences et que j’ai pu développé assez tôt les bases requises pour bien commencer.

De même, toutes les madZ souples et toniques qui pratiqueraient la pole-dance (spéciale dédicace à Jenyne Butterfly qui est aussi impressionnante sur sa barre que sur un tissu), la danse classique ou contemporaine, la gymnastique rythmique ou encore la natation synchronisée ont la forme physique et les bases idéales pour débuter ce sport. De bons abdos, des bras musclés et des jambes toniques sont des atouts de taille afin de pratiquer dans l’aisance et la sécurité. Dans le cirque, on dit « Avoir de la force pour ne pas s’en servir » : votre enveloppe musculaire vous permet de solliciter vos muscles sans le sentir, de ne pas forcer et ainsi de ne pas vous froisser ou claquer quelque chose. La souplesse c’est également l’assurance de ne pas se blesser dès que l’on tend trop vite/fort/loin la jambe (bon, de toute manière, sans échauffement, pas de sport, c’est la base !) mais cela permet aussi de rendre les figures beaucoup plus esthétiques. Qui plus est, certaines sont difficilement réalisables sans un minimum d’écart de jambes ou de souplesse de dos.

Jai testé pour vous... le tissu aérien tissuaerien

Cela dit, même les madZ molles de la cuisse et raides comme des piquets peuvent se mettre à ce sport. La masse musculaire se développe très rapidement pour peu que l’on suive correctement les échauffements (la plupart du temps collectifs et faits par des avancé-e-s ou des pros) et que l’on soit rigoureuse dans la pratique. Idem pour la souplesse même s’il faut être un peu plus patiente. D’ailleurs vous trouverez toujours quelqu’un pour vous aider et vous pousser à vous surpasser parce que le cirque c’est aussi ça : une ambiance très chaleureuse et simple où même le professionnalisme ne saurait ternir le côté bon enfant.

J’y ai baigné les ¾ de ma vie et je dois dire que j’ai rarement vu des gens plus curieux, motivés et enjoués. On oublie tous ses tracas et emmerdes une fois l’entrée du chapiteau franchie afin de dépasser ses limites, d’encourager ses potes ou de simplement s’asseoir et profiter du talent des autres. La jalousie et la compétition ne sont absolument pas de mise, même si elles ne sont évidemment pas totalement absentes (si la bêtise humaine épargnait un seul domaine, ça se saurait). Lorsque l’on fait du cirque on passe outre cette course à « Qui est la meilleure », on a plutôt envie d’échanger des figures ou astuces avec les autres, de s’inspirer de quelqu’un que l’on admire et d’écouter les conseils des ancien-ne-s que de se la jouer diva que rien n’atteint. C’est avant tout avec les autres que l’on progresse et je pense que cela s’applique à tous les sports.

Cependant, même s’il est avisé d’écouter et de s’inspirer des autres, conserver sa petite touche personnelle est important car le tissu est un sport artistique ! Les numéros (voire les entraînements), souvent accompagnés de musique, live ou non, sont des moments d’expression corporelle plus que de performance visuelle (et en plus nous sommes des poètes qui faisons de très belles rimes). On se laisse souvent emporter par la musique ; sur le moment, on ne pense pas au rendu esthétique de ce que l’on fait, on est juste en train de le vivre. Et l’entraînement préalable assure déjà la propreté des mouvements.

Je dirais que cette discipline se rapproche de très près à de la danse puisque l’on a vraiment l’impression de danser avec et dans le tissu. Une fois que l’on maîtrise un tantinet son agrès, on ne le perçoit plus comme quelque chose hors de notre corps que l’on doit apprivoiser mais comme quelque chose qui nous habille et nous protège.
(Bon j’arrête de partir dans mes délires louches, promis…)

Jai testé pour vous... le tissu aérien tissuaerien2

Je ne peux que vous encourager à vous intéresser de plus près au cirque, qui regorge d’artistes en tous genres venus exprimer leur passion pour l’expression corporelle, et particulièrement au tissu qui est une des disciplines les moins représentées et pourtant très poétique et originale. En plus ça fait de jolies fesses. En fait tous les gens qui font du cirque ont de jolies fesses (puisqu’ils sont tous très musclés) donc au pire, si ça vous déplaît lors d’une séance d’essai, vous pourrez toujours mater la rousse du fond ou le petit brun qui jongle. Enfin, moi j’dis ça… Un des autres avantages de ce sport est que le coût est assez bas. Le monde du cirque n’est généralement pas dirigé par le profit et la soif du fric donc on peut exercer sa passion à un prix raisonnable.

Bref, si vous vous sentez l’âme artiste, que vous aimez les ambiances détendues et loufoques et les jolies fesses, je ne peux que vous conseiller d’aller faire un tour sur le site de la FFEC (Fédération Française des Écoles du Cirque) afin de trouver une école de cirque près de chez vous !

Ça vous a plu ? Partagez !

80 BIG UP
 

Cet article a été pondu par Une madmoiZelle - Tous ses articles

Tous les articles Et si... Et si..., Infos Pratiques/Santé, J'ai testé pour vous, Je Veux Comprendre, Moi, moi et moi, Sport et aussi Vis ta vie
Les autres papiers parlant de ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. VérucaVéruca

    Le 28 janvier 2013 à 00:09

    Bon, je ne suis pas faite pour l'anonymat je crois haha (@foxey;)).

    Donc je suis la Madmoizelle qui a pondu cet article. Merci à toutes celles qui l'ont aimé :jv:.

    @redrum : J'ai fait de la pole-dance aussi, très brièvement parce que c'est cher, mais je pratiquais les deux à la fois.
    J'avais beaucoup de facilité et je pense que la réciproque sera vraie pour toi ! Tu pourrais également t'essayer au cercle et au mât chinois, c'est encore plus similaire à la pole-dance.
    @hocolat : idem ! Je peux également te donner des contacts sur Paris si tu y résides.

    @sirsinene : MP-moi ! (:winky:)

    @enrya : Je connais des nanas qui sont loin d'être sveltes et qui se démerdent très très bien dans les airs. N'hésite surtout pas.
    Et sache qu'un corps plus "mou", aux muscles moins rigides, s'assouplit plus vite. Veinarde.

    Un beso aux Agathe aériennes !!Bon et "développer", pas "développé"…Se relire Roox, se relire…:cretin:. Pardon pour la faute !
  2. HocolatHocolat

    Le 28 janvier 2013 à 10:54

    Posté par roox
    Bon, je ne suis pas faite pour l'anonymat je crois haha (@foxey;)).

    Donc je suis la Madmoizelle qui a pondu cet article. Merci à toutes celles qui l'ont aimé :jv:.

    @redrum : J'ai fait de la pole-dance aussi, très brièvement parce que c'est cher, mais je pratiquais les deux à la fois.
    J'avais beaucoup de facilité et je pense que la réciproque sera vraie pour toi ! Tu pourrais également t'essayer au cercle et au mât chinois, c'est encore plus similaire à la pole-dance.
    @hocolat : idem ! Je peux également te donner des contacts sur Paris si tu y résides.

    @sirsinene : MP-moi ! (:winky:)

    @enrya : Je connais des nanas qui sont loin d'être sveltes et qui se démerdent très très bien dans les airs. N'hésite surtout pas.
    Et sache qu'un corps plus "mou", aux muscles moins rigides, s'assouplit plus vite. Veinarde.

    Un beso aux Agathe aériennes !!Bon et "développer", pas "développé"…Se relire Roox, se relire…:cretin:. Pardon pour la faute !

    Sans t'avoir déjà véritablement parlé, je te lis régulièrement et je ne me serais jamais douté que c'est toi qui a écrit cet article ! Néanmoins si ce sport permet d'avoir tes fesses, j'achète direct :ninja:.

    Je n'habite pas encore à Paris mais je compte aller y étudier prochainement, donc oui je veux bien tes contacts ! Merci beaucoup :fleurs:.
  3. lussslusss

    Le 28 janvier 2013 à 10:56

    oh la la la la la la la la!!!! Je rêve de faire du tissu aérien. je ne suis absolument pas musclée ni souple mais je trouve ça tellement exceptionnel, tellement beau et gracieux. Non vraiment, merci de faire un article sur ce sport !!!
    Pourrais-tu me donner des coordonnées d'un endroit sur Paris où ils donnent des cours à des prix raisonnables? et quelques conseils avant de s'y mettre pour ne pas trop souffrir aux premières séances?? Je te serais éternellement reconnaissante :test
  4. RedrumRedrum

    Le 28 janvier 2013 à 13:54

    Posté par roox
    Bon, je ne suis pas faite pour l'anonymat je crois haha (@foxey;)).

    Donc je suis la Madmoizelle qui a pondu cet article. Merci à toutes celles qui l'ont aimé :jv:.

    @redrum : J'ai fait de la pole-dance aussi, très brièvement parce que c'est cher, mais je pratiquais les deux à la fois.
    J'avais beaucoup de facilité et je pense que la réciproque sera vraie pour toi ! Tu pourrais également t'essayer au cercle et au mât chinois, c'est encore plus similaire à la pole-dance.
    @hocolat : idem ! Je peux également te donner des contacts sur Paris si tu y résides.

    @sirsinene : MP-moi ! (:winky:)

    @enrya : Je connais des nanas qui sont loin d'être sveltes et qui se démerdent très très bien dans les airs. N'hésite surtout pas.
    Et sache qu'un corps plus "mou", aux muscles moins rigides, s'assouplit plus vite. Veinarde.

    Un beso aux Agathe aériennes !!Bon et "développer", pas "développé"…Se relire Roox, se relire…:cretin:. Pardon pour la faute !

    C'est bien ce que je pensais. C'est vrai que la pole dance c'est vraiment cher, en tant qu'étudiante je galère pour me payer un cours hebdomadaire.
    J'ai vu qu'il y'a une école de cirque pas loin de chez moi mais j'arrive pas du tout à les joindre, j'espère qu'ils proposent des cours de tissu et que le prix n'est pas trop élevé, j'ai vraiment hâte d'essayer!
  5. liuwliuw

    Le 28 janvier 2013 à 14:05

    Posté par roox
    Bon, je ne suis pas faite pour l'anonymat je crois haha (@foxey;)).

    Donc je suis la Madmoizelle qui a pondu cet article. Merci à toutes celles qui l'ont aimé :jv:.

    @redrum : J'ai fait de la pole-dance aussi, très brièvement parce que c'est cher, mais je pratiquais les deux à la fois.
    J'avais beaucoup de facilité et je pense que la réciproque sera vraie pour toi ! Tu pourrais également t'essayer au cercle et au mât chinois, c'est encore plus similaire à la pole-dance.
    @hocolat : idem ! Je peux également te donner des contacts sur Paris si tu y résides.

    @sirsinene : MP-moi ! (:winky:)

    @enrya : Je connais des nanas qui sont loin d'être sveltes et qui se démerdent très très bien dans les airs. N'hésite surtout pas.
    Et sache qu'un corps plus "mou", aux muscles moins rigides, s'assouplit plus vite. Veinarde.

    Un beso aux Agathe aériennes !!Bon et "développer", pas "développé"…Se relire Roox, se relire…:cretin:. Pardon pour la faute !

    je veux bien les contacts sur Paris moi aussi ! :)

    Cela dit, j'ai déjà essayé pour ma part, et c'est quand même sacrément difficile.

    C'est pas faute d'être sportive, j'ai fait de la gym toute mon enfance et j'ai enchaîné sur le cirque après, je faisais du fil pour ma part (qui fait d'ailleurs aussi de très belles fesses, pour celles que ça intéresse ;)) mais le trapèze et les tissus m'avaient complétement découragés à l'époque ! Mais je réessaierai bien :)
  6. Agathe T. LathropAgathe T. Lathrop

    Le 30 janvier 2013 à 20:19

    @Zvezda et toutes les autres mad qui se pendent pas assez musclées, on commence au plus bas dans tous les cas, dans toutes les disciplines, j'avais fait de la corde lisse et du trapèze avant, mais la première fois que je me suis retrouvée devant un tissu, j'ai pas fait la fière, on part de rien, l’échauffement et l'entrainement de début de cours seront les deux choses les plus importantes pour progresser, oui les pompes les abdos et le gainage ça fait mal et c'est chiant, mais ça vous fera progresser vite, puis il ne faut pas se décourager, les premiers cours sont durs, grimper sur un tissus, c'pas la chose la plus simple du monde!
    Mais faut positiver, pas besoin d'être musclée ou quoi que se soit, vous allez tout gagner à l'entrainement, mais faut persévérer et être patiente car une fois en haut, c'est juste génial :)
  7. MaïlineMaïline

    Le 12 mars 2013 à 10:00

    Posté par roox
    Bon, je ne suis pas faite pour l'anonymat je crois haha (@foxey;)).

    Donc je suis la Madmoizelle qui a pondu cet article. Merci à toutes celles qui l'ont aimé :jv:.

    @redrum : J'ai fait de la pole-dance aussi, très brièvement parce que c'est cher, mais je pratiquais les deux à la fois.
    J'avais beaucoup de facilité et je pense que la réciproque sera vraie pour toi ! Tu pourrais également t'essayer au cercle et au mât chinois, c'est encore plus similaire à la pole-dance.
    @hocolat : idem ! Je peux également te donner des contacts sur Paris si tu y résides.

    @sirsinene : MP-moi ! (:winky:)

    @enrya : Je connais des nanas qui sont loin d'être sveltes et qui se démerdent très très bien dans les airs. N'hésite surtout pas.
    Et sache qu'un corps plus "mou", aux muscles moins rigides, s'assouplit plus vite. Veinarde.

    Un beso aux Agathe aériennes !!Bon et "développer", pas "développé"…Se relire Roox, se relire…:cretin:. Pardon pour la faute !

    Je voudrais bien des contacts sur Paris aussi s'il te plaît :jv:
    J'avais fait du cirque en primaire mais arrêté ensuite, et ça fait un certain temps que j'aimerais vraiment m'y remettre, j'adorais le peu de tissu aérien que j'ai pu faire ! J'hésite encore entre ça et le pole-dance mais c'est tout de même très cher. Le tissu aérien est accessible comme discipline pour une bourse étudiante ? :)
  8. RedrumRedrum

    Le 12 mars 2013 à 13:39

    Posté par patalo-popo
    Posté par roox
    Bon, je ne suis pas faite pour l'anonymat je crois haha (@foxey;)).

    Donc je suis la Madmoizelle qui a pondu cet article. Merci à toutes celles qui l'ont aimé :jv:.

    @redrum : J'ai fait de la pole-dance aussi, très brièvement parce que c'est cher, mais je pratiquais les deux à la fois.
    J'avais beaucoup de facilité et je pense que la réciproque sera vraie pour toi ! Tu pourrais également t'essayer au cercle et au mât chinois, c'est encore plus similaire à la pole-dance.
    @hocolat : idem ! Je peux également te donner des contacts sur Paris si tu y résides.

    @sirsinene : MP-moi ! (:winky:)

    @enrya : Je connais des nanas qui sont loin d'être sveltes et qui se démerdent très très bien dans les airs. N'hésite surtout pas.
    Et sache qu'un corps plus "mou", aux muscles moins rigides, s'assouplit plus vite. Veinarde.

    Un beso aux Agathe aériennes !!Bon et "développer", pas "développé"…Se relire Roox, se relire…:cretin:. Pardon pour la faute !


    Je voudrais bien des contacts sur Paris aussi s'il te plaît :jv:
    J'avais fait du cirque en primaire mais arrêté ensuite, et ça fait un certain temps que j'aimerais vraiment m'y remettre, j'adorais le peu de tissu aérien que j'ai pu faire ! J'hésite encore entre ça et le pole-dance mais c'est tout de même très cher. Le tissu aérien est accessible comme discipline pour une bourse étudiante ? :)

    Je suis allée prendre un cours de tissu aérien quelques semaines après cet article (j'ai enfin trouvé des cours près de chez moi).
    Résultat: je trouve ca plus physique que la pole dance car on se tracte beaucoup plus avec les bras et SURTOUT on ne peut pas se laisser glisser le long du tissu si on est a bout de force, au risque de se bruler les mains/jambes.
    Je n'y suis plus retournée depuis car je me suis justement brulée le dessus du pied (à force de monter) ce qui a mis énormément de temps à cicatriser.
    Je trouve qu'au niveau des mains c'est beaucoup plus douloureux que la pole, le tissu n’étant pas ''dur'' il faut serré la main plus fort ce qui fait vraiment mal à la longue.

    Mais comme tout, à force d'entrainement la douleur doit surement disparaitre.
    (Pour les tarifs, c'est deux fois moins cher que la pole)
  9. Natacha BlandineNatacha Blandine

    Le 24 mars 2013 à 15:18

    Bonjour mesdames, Bonjourmesdemoiselles, Bonjour messieurs.



    Permettez-moi de me présenter



    J'ai compenser le tissu aérien à 25 ans sans êtressportive au par-avant après 5ans d'entrainement intensif ,je suis devenue professionnelle.

    J'enseigne le tissu aérien ainsi quelques autresdisciplines de cirque depuis 3 ans, je continue, en parallèle, ma carrière d’artiste dansl’évènementiel, dont les rendez-vous les plus significatifs mon faitpasser parle Festival de San Remo, à Luxembourg pour les 100 ans de Siemens en présence du Prince Guillaume ou encore en présence de personnalités politiques belges lors de l’anniversaire des 10 ans de laFondation Louvain (UCL).



    La pédagogie du‘Cirque Volant’ mon école, est progressive et adaptée à l’âge et l’évolution de chaque élève. Pour l’aérien, on commence par réaliser des figures et des placements à partir du sol. On apprend à bien les réussir pour ensuite les réaliser plus haut. Il s’agit d’apprendre aux élèves à réaliser des figures sécurisées qui, même si elles sont ratées, ne les feront pas tomber. A un stadeultérieur et tenant compte du développement musculaire, on travaille le positionnement du corps dans une recherche esthétique et artistique. Le professeur veille à un positionnement respectueux du corps dans l’esprit du Pilates.

    [justify][/justify]

    [justify]J'ai suivi une formation sur lethème du cirque social donnée par le Cirque du Soleil ainsi que des Ateliers « Handicirque » dans le cadre du programme Grundtvig financé par lebudget de l’Union européenne, une formation en technicien spécialiser cirque : sécurité et accroches complexe.[/justify]

    J'enseignetant aux adultes, jeunes adolescents et enfants. Mes élevés onentre 5 ans 1/2 et 55 ans et je pence que certain ne sont pas encore près d’arrêter. Au quotidien, au-delà de la technique, j'aime découvrirsur le visage de mes élèves la joie de découvrir leurs propres capacités.

    [justify][/justify]



    Si vous êtes intéressé par des cours sur Bruxelles contactez moivia Facebook : à "Natacha Blandine" ou à "écoledu cirque volant"

    à bientôt.

    Natacha Blandine
  10. Natacha BlandineNatacha Blandine

    Le 24 mars 2013 à 15:20

    Bonjour mesdames, Bonjourmesdemoiselles, Bonjour messieurs.



    Permettez-moi de me présenter;
    J'ai compenser le tissu aérien à 25 ans sans êtres sportive au par-avant après 5 ans d'entrainement intensif ,je suis devenue professionnelle.

    J'enseigne le tissu aérien ainsi quelques autres disciplines de cirque depuis 3 ans, je continue, en parallèle, ma carrière d’artiste dans l’évènementiel, dont les rendez-vous les plus significatifs mon faitpasser parle Festival de San Remo, à Luxembourg pour les 100 ans de Siemens en présence du Prince Guillaume ou encore en présence de personnalités politiques belges lors de l’anniversaire des 10 ans de la Fondation Louvain (UCL).

    La pédagogie du‘Cirque Volant’ mon école, est progressive et adaptée à l’âge et l’évolution de chaque élève. Pour l’aérien, on commence par réaliser des figures et des placements à partir du sol. On apprend à bien les réussir pour ensuite les réaliser plus haut. Il s’agit d’apprendre aux élèves à réaliser des figures sécurisées qui, même si elles sont ratées, ne les feront pas tomber. A un stade ultérieur et tenant compte du développement musculaire, on travaille le positionnement du corps dans une recherche esthétique et artistique. Le professeur veille à un positionnement respectueux du corps dans l’esprit du Pilates.

    [justify]J'ai suivi une formation sur le thème du cirque social donnée par le Cirque du Soleil ainsi que des Ateliers « Handicirque » dans le cadre du programme Grundtvig financé par le budget de l’Union européenne, une formation en technicien spécialiser cirque : sécurité et accroches complexe.[/justify]

    J'enseigne tant aux adultes, jeunes adolescents et enfants. Mes élevés on entre 5 ans 1/2 et 55 ans et je pence que certain ne sont pas encore près d’arrêter. Au quotidien, au-delà de la technique, j'aime découvrir sur le visage de mes élèves la joie de découvrir leurs propres capacités.

    Si vous êtes intéressé par des cours sur Bruxelles contactez-moi via Facebook : à "Natacha Blandine" ou à "écoledu cirque volant"

    à bientôt.

    Natacha Blandine

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !