Une Anglaise répond à un message sexiste reçu via Tinder… et reçoit le soutien de centaines de femmes

Après avoir reçu un message sexiste sur Tinder, l’Anglaise Michelle Thomas a raconté sa mésaventure sur son blog… sans savoir qu’elle recevrait des témoignages de soutien écrits par des centaines d’autres femmes.

L’histoire commence comme une rencontre banale en 2015 : Michelle Thomas, une trentenaire anglaise, discute avec un certain Simon sur Tinder pendant une petite semaine, avant de décider de dîner avec lui. La soirée se passe bien : ils se promènent le long de la Tamise, il la raccompagne au métro, ils échangent un bisou… bref, une « soirée plaisante », comme l’écrit la jeune femme sur son blog.

À lire aussi : Ces trucs que les sites de rencontre m’ont appris

Le lendemain, Michelle reçoit un message de Simon : celui-ci lui explique qu’il a adoré la soirée d’hier, mais qu’il a désormais peur de la décevoir… en effet, Simon est attiré par les filles plus minces qu’elle, alors il a peur de ne pas pouvoir la combler au lit. Simon est attiré par l’humour de Michelle, son esprit, il la trouve tout simplement craquante, mais il le dit tout de go : Michelle est trop grosse pour lui. Il ne pourrait jamais être sexuellement attiré par elle. Pauvre Simon, qui signe son message de la sorte : « J’espère que tu essaieras de me pardonner, je t’adore ».

Voici la réponse totalement badass de Michelle, publiée sur son blog trois jours plus tard :

« Cher mec rencontré sur Tinder,

 (…) Pas besoin d’être sympa avec moi. On a tous un pote avec qui on s’entend super bien, qu’on regarde affectueusement en se disant « t’es mignon-ne, mais t’es juste pas la personne pour moi ». On aimerait bien être attiré-e par eux, mais nos corps et nos cerveaux ne fonctionnent pas de cette manière. C’est pas grave.

 Ce qui est grave, c’est le fait qu’après seulement quelques heures en ma compagnie, tu aies pris le temps d’écrire ce message absolument inutile. C’est sadique, rien de moins. (…)

Et j’ai honte de dire que ça a marché, pendant un petit moment. Tu as réveillé une peur dormante, que toute femme qui est passé par l’adolescence possède : la peur que peu importe que tu sois drôle, intelligente, bienveillante, passionnée, loyale, déterminée, aventureuse ou vive… si tu as un kilo en trop, personne ne te trouvera désirable.

J’aime ce à quoi je ressemble. Je ne ressemble pas à Charlize Theron, et c’est pas grave – je suis moi, et je m’aime. (…) Est-ce que tu m’as vue et tu t’es dit, « Elle a une trop bonne opinion d’elle-même, elle a besoin d’être rabaissée » ?

(…) Je ne te reverrai plus jamais. (…) Mais ce qui m’inquiète vraiment, et la raison pour laquelle je te réponds publiquement, c’est que tu as une fille de 13 ans. Une illustratrice pleine de talent, qui collectionne les manga et rêve de visiter le Japon le plus tôt possible. Je veux encourager ta fille à aimer, profiter, et prendre soin de son corps. Il appartient à elle, et seulement à elle. Célèbre son intelligence, et sa créativité. Encourage-la à se pousser et à être téméraire. Donne-lui les outils nécessaires pour se créer une estime de soi en forme d’armure, pour que, si (je suis sympa, je dis « si ») un jour, un petit homme triste tente de la rabaisser, elle sache répondre comme je le fais. »

tinder-reponse-sexiste 2

Et bim ! Le respect est total.

Dans un article publié sur Stylist, Michelle nous offre plus de détails sur l’histoire : notamment sur le fait qu’après s’être exprimée sur son blog, elle a reçu des centaines de messages de soutien de femmes qui avaient vécu la même chose, à peu de choses près. Des femmes qui avaient reçu des insultes à cause de leur photo de profil sur Tinder, qui auraient aimé répondre de la même manière que Michelle.

Celle-ci termine son article ainsi :

« Depuis que j’utilise Tinder, j’ai eu quelques expériences fantastiques. Est-ce que je compte m’y remettre ? Sans doute. Est-ce que je conseillerais cette application ? Ouais.

Mais soyez prudent-e. Et sachez que votre valeur n’est pas définie par une photo, une toute petite bio… ou par les opinions toxiques d’anonymes que vous récoltez par la suite. »

Je pense qu’un écriteau géant portant ces mots, recouvert de néons, accroché en haut de la Tour Eiffel, ne serait pas de trop.

À lire aussi : OkCupid ou comment je me suis réconciliée avec les sites de rencontres

 

Et toi, as-tu déjà eu des expériences négatives à cause des sites de rencontre ? Comment y as-tu répondu ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 255 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Manea
    Manea, Le 28 novembre 2016 à 21h04

    TheMadii
    Non mais lol... Au moins il l'a rappelé, même si c'est négatif, d'autres ne l'auraient peut-être même pas fait et n'auraient juste pas donné de nouvelles ! S'il n'aurait rien dit du tout, on aurait eu droit à des "Non mais lol franchement aucun respect, le mec il l'a rappelle pas, encore un sale macho" et blablabla. Peu importe ce qu'il se passe, y'en aura toujours pour dire quelque chose ! Au moins il a été clair et net rapidement. S'il l'a fait, c'est qu'il a bien vu / senti qu'elle était intéressée.
    Pour ma part, je préfère ne pas être rappelée qu'être recontactée pour qu'on me dise "je veux pas te revoir parce que tu es trop grosse pour moi", ignorer me semble moins impoli que rabaisser.

Lire l'intégralité des 255 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)