#ThroughGlass rappelle à quoi sert la journée internationale des droits des femmes

On a tendance à oublier ce qu’il y a derrière la journée internationale des droits des femmes. Non, ce n’est pas une journée où on offre des fleurs : piqûre de rappel violente avec le court-métrage #ThroughGlass.

#ThroughGlass rappelle à quoi sert la journée internationale des droits des femmes

— Publié le 10 mars 2014

Attention, ce court-métrage contient des images violentes pouvant choquer certaines personnes.

Rien à voir, en vrai, avec les fameuses lunettes de Google : celles-ci ne sont qu’un prétexte pour voir les choses du point de vue cette femme, et se mettre à sa place le temps d’une journée qui aurait pu être normale et même plaisante. Jusqu’au moment où tombent les lunettes, et l’on redevient spectateurs extérieurs… Je ne vous en dis pas plus, regardez :

Woman’s Day #throughglass est un court-métrage choquant, oui, et vous m’en voudrez peut-être de vous avoir plombé la journée avec. De ne pas vous avoir davantage prévenu-e-s, parce que rien ne laisse présager une fin pareille et que vous en êtes encore recroquevillé-e-s sur votre siège.

Mais c’est le but.

Alors oui, je m’excuse si j’ai traumatisé quelqu’un en montrant cette vidéo. Malheureusement, ce n’est pas tant la vidéo qui est choquante que la réalité qu’elle illustre sur les violences faites aux femmes, et si je pouvais vous épargner de jamais poser les yeux sur telle scène, croyez bien que je le ferais avec un bonheur démesuré. Mais je ne le peux pas, et c’est à ça que sert la journée internationale des droits des femmes : rappeler à quel point ceux-ci sont encore bafoués, partout, aujourd’hui. Les témoignages ne manquent pas.

Alors, toujours envie de faire des blagues hi-la-rantes sur la journée de la femme ? Ihihu, oui, elle était follement amusante, ta blague sur la vaisselle, bravo. On peut revenir au fond du problème, maintenant ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 43 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Freydis
    Freydis, Le 9 mars 2016 à 18h10

    Je ne pense pas qu'on est aujourd'hui besoin d'informer sur l'existence de femmes battues ni sur le fait que ça touche tout le monde...
    C'est pas vraiment un secret, tout le monde en as entendu parler de la voisine de bidule qui se fait frapper tout les soirs, de telle actrice morte sous les coups, de telle autre accusée de meurtre...
    Tout le monde sait que ça existe et que ça peut arriver à n'importe qui...
    Alors oui, on n'imagine pas que ça puisse arriver à un proche, mais comme n'importe quel événement dramatique, suicide, accident de voiture, crise cardiaque soudaine... on est toujours pris de court quand on apprend que c'est arrivé à un proche, même si on sait que ça peut arriver à tout le monde.
    Un spot de sécurité routière qui aurait comme seul but de dire : ça arrive à n'importe qui... ça n'aurait pas d'utilité ! On fait passer des message (boire ou conduire), on propose des comportements à suivre ( avoir un sam, confisquer les clefs d'un ami). En gros, on dit aux gens d'être prudent et de veiller sur leurs proches.
    Mais pour ce genre de sujet, personne ne sait ce veut dire être prudent, ni quoi faire pour veiller sur ses proches. C'est ça le vrai problème : les gens ne savent pas comment réagir et sont totalement ignorants sur le sujet.
    Oui, aux yeux de beaucoup, ça paraient incroyable qu'une femme reste se faire battre par son mari, mais s'ils ne connaissent pas le principe d'emprise ou le risque qu'encoure une victime qui s'en va, comment leur en vouloir?
    D'autres diront qu'ils ne comprennent pas ne rien avoir vu, mais si on leurs apprends pas à reconnaitre les signes, comment ils pourraient le faire ?
    Et effectivement, pas besoin d'intégrer toutes ces idées à la fois dans un même spot, mais juste parler par exemple du fait que les victimes sont parfois bloquées dans leur situation, ça ferait déjà réfléchir tout ceux qui commente à coup de : " ben qu'elle divorce enfin..."

Lire l'intégralité des 43 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)