The Simpsons, le film

The Simpsons (The Simpsons Movie) Sortie prévue le 25 juillet 2007. "Mais qui sont les gogos qui vont se payer une place pour aller voir au cinéma ce qu’ils peuvent voir gratuitement à la télé ?"… Disons-le de suite : les Simpsons au cinéma n’ont rien de mieux ou de moins bien qu’à la télé, […]

The Simpsons, le film

The Simpsons (The Simpsons Movie)
Sortie prévue le 25 juillet 2007.

"Mais qui sont les gogos qui vont se payer une place pour aller voir au cinéma ce qu’ils peuvent voir gratuitement à la télé ?"…

Disons-le de suite : les Simpsons au cinéma n’ont rien de mieux ou de moins bien qu’à la télé, hormis quelques clins d’oeil sympathiques qui nous rappellent qu’ils sont dans une salle sombre et pas dans le petit écran.

Mais ce constat n’est pas une critique, bien au contraire. Passer d’un format de 20 et quelques minutes à 1h30 était un sacré pari. Et Matt Groening, le concepteur de la famille jaunie, a carrément réussi son pari.

C’est simple, Groening a réussi à faire de ce film une vitrine de ce que sont les Simpsons depuis 19 saisons. 1h30 d’une justesse à toute épreuve, où s’en prennent plein la tronche – pêle-mêle – la société US, le genre humain, les rapports père-fils, les rapports mari-femme, la politique des Etats-Unis en matière d’environnement, la religion… la liste pourrait être longue.

Là où le boulot de Groening touche au génie, c’est qu’en caricaturant la famille moyenne américaine, il arrive aussi à nous toucher, nous, petits Français du fin fond de la France. Pas sur l’ensemble du tableau qu’il dresse, mais sur quelques touches, çà et là, qui font mouche.

Mais encore une fois, rien de nouveau qu’on ne sache sur la série télé.

N’étant moi-même pas un fan invétéré de la série – j’ai toujours pris plaisir à regarder un épisode, mais je n’ai jamais été assez assidu pour les suivre à la téloche et assez fan pour me payer les coffrets DVD, j’ai passé un excellent moment.

Forcément, le rythme est moins violent que dans un épisode de 24 minutes et vu le nombre de rebondissements, on peut comprendre que le scénario ait eu besoin de respirer de temps à autre. Mais les vannes se succèdent, on se marre, on passe un bon moment, on est même presqu’aussi bien qu’affalé dans son canapé devant Canal+.

Et même si tu es fan de cinéma en VO et qu’il ne passe qu’en VF par chez toi, vas-y les yeux fermés. Les traductions, les jeux de mots et les "fameuses" voix sont bien présentes.

Sans aucun doute le dessin animé de l’été, avec le Ratatouille de Pixar qui arrive la semaine prochaine.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 37 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lilie-Rose
    Lilie-Rose, Le 1 mars 2008 à 16h47

    _Lilou_
    Spider cochoooon.



    Pardon, je sors.
    Mais les Simpsons, c'est mon enfance =)
    Idem, je me sens très proche de Lisa en plus:P:P

Lire l'intégralité des 37 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)