« The Next Day », le nouveau David Bowie avec Gary Oldman et Marion Cotillard

« The Next Day », le titre issu de l'album éponyme de David Bowie, bénéficie à présent d'un étrange clip qui risque d'en bouleverser plus d'un-e...

Le retour de David Bowie ne se fait pas sans fracas. Après son précédent clip, The Stars (Are Out Tonight), le chanteur culte vient de sortir The Next Day, nouveau single extrait de l’album éponyme. Après Tilda Swinton, c’est Marion Cotillard et Gary Oldman qui l’accompagnent dans ce clip… dérangeant.

On y voit un drôle de bordel aux allures d’église dans lequel les prostituées côtoient un prêtre se flagellant gaiement et font des baisemains à un cardinal. David Bowie, en robe de bure, ambiance la fête et a des airs de prophète ; Gary Oldman, un prêtre, invite Marion Cotillard, une prostituée, dans une danse endiablée qui finira en apothéose sanglante. Attention si vous craignez l’hémoglobine, il y en a à foison !

Pas besoin d’être un génie pour se rendre compte que ce clip, qualifié de « sulfureux » par la presse française, risque d’en choquer plus d’un-e, malgré sa grande beauté visuelle (chapeau bas à la réalisatrice, Floria Sigismondi). Ce détournement des emblèmes de l’Église risque de bouleverser, et Le Monde soupçonne que le clip a été retiré de YouTube à cause de son caractère scandaleux.

Que pensez-vous de ce nouveau David Bowie ? Provoquer en détournant les symboles chrétiens, c’est une démarche que vous comprenez ou vous voudriez qu’on passe à autre chose ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • No One Knows.
    No One Knows., Le 10 juin 2013 à 19h09

    Ce qui me choque c'est de penser que Bowie fait ça pour faire parler de lui. Il a quand même fait un super come back. On en a entendu parler partout et son album se vend bien je pense. Il n'a pas "besoin" de ça, pour moi la motivation est ailleurs.:v:

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)