« The little lost project » donne vie aux objets perdus dans la rue

Une graphiste a décidé de donner vie à des objets trouvé dans la rue via des photos qui s'inscrivent dans le cadre de « The little lost project ».

« The little lost project » donne vie aux objets perdus dans la rue

Tu perds régulièrement des choses un peu partout ? Un jour, une barrettes va mystérieusement disparaître de ta crinière et un rouge à lèvre va se jeter dans le vide ? Tu risques de les chercher cinq minutes, d’abandonner, de ronchonner, puis d’oublier. Tu vas aller à Carrefour, racheter tout ça et tu n’en parleras plus jamais.

Mais tes objets perdus, eux, qu’est-ce qu’ils en disent de tout ça ? As-tu pensé à leur désarroi, esseulés sur le bitume froid et humide ? Yoojin Lee, elle, oui.

Cette artiste a décidé de consacrer tout un projet à ces briquets et autres paquets de chewing-gum sans domiciles fixes. Elle les ramasse dans les rues de New York, les munit d’une petite pancarte expliquant leur situation et les replace en ville, sous les regards des passants.

Cette personnification leur permet de vivre un peu comme de petites personnes. Du coup, je trouve ça un peu triste. Je pense que tu ne regarderas plus jamais les objets dans le caniveau de la même manière.

[vimeo]http://vimeo.com/82339497[/vimeo]

Via

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lephisa
    Lephisa, Le 19 février 2014 à 23h52

    Une fois dans le bus j'ai trouvé un médiator abandonné.
    Je m'étais assise plus au fond que d'habitude, vu que le chauffeur avait mis la radio trop fort.
    J'ai posé mon sac sur le siège d'à côté, et là je suis tombée sur ce médiator en plastique bleu, gravé d'un maladroit YEAH (probablement par un-e lycéen-ne aspirant-e rock star).

    C'était une période où je me posais beaucoup de questions, notamment sur mon envie de faire de la musique, et j'ai pris ça comme une sorte de signe ou quelque chose dans ce goût-là... C'est idiot mais bon ^^

    Aujourd'hui je me pose toujours des questions, mais c'est devenu un petit objet fétiche que je garde précieusement. Et je m'en sers pour m'entraîner au ukulélé ;)

    J'aime bien l'idée de donner plusieurs vies aux objets. De la même manière j'adore les vieux meubles, les bricoles qu'on peut trouver chez ses grands-parents, imaginer les histoires qui s'y rapportent...
    "Les choses ont leurs secrets les choses ont leurs légendes, mais les choses murmurent si nous savons entendre" comme dirait Barbara

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)