The End of the Fucking World, la série sur un ado psychopathe, est #DispoSurNetflix !

Par  |  | 23 Commentaires

La série satyrique et britannique The End of the Fucking World débarque aujourd'hui sur Netflix. De quoi passer le week-end à binger jusqu'à en avoir les yeux injectés de sang !

The End of the Fucking World, la série sur un ado psychopathe, est #DispoSurNetflix !

Mise à jour le 5 janvier 2018

Bonjour à toutes, ici Kalindi !

Je reviens de deux semaines de vacances tout à fait médiocres et décevantes.

Cependant, entre un temps dégueulasse, des propos sexistes à Noël, le montage de nouveaux meubles auxquels il manque toujours des pièces, une gastro et une coloration au henné ratée, quelques trucs sont tout de même venus éclairer mes journées et réchauffer mon coeur meurtri par le mistral glacé (j’étais à Marseille, TMTC).

Comme… l’annonce de séries toutes nouvelles toutes belles !

The End of the Fucking World, la série barrée débarque aujourd’hui

Alison, ma charmante et adorée collègue vous parlait de The End of the Fucking World il y a 3 jours déjà. Une série apparemment déjantée à laquelle personne ne s’attendait.

Un beau cadeau de rentrée en somme.

Et bonne nouvelle : elle débarque aujourd’hui sur Netflix

De quoi passer le week-end bien au chaud sous une couette, à binger les 8 épisodes de cette nouvelle pépite façon Bonnie and Clyde moderne.

The End of the Fucking World, la nouveauté Netflix

Article initialement publié le 2 janvier

Avant tout, je tiens à vous adresser tous mes vœux pour cette nouvelle année et j’espère qu’écrire mon premier article de 2018 sur un psychopathe ne donnera pas le ton des 364 jours à venir !

Une comédie dramatique et satirique venant tout droit du Royaume-Uni pour bien commencer l’année ça vous tente ?

The End of the Fucking World, le célèbre roman graphique de Charles Forsman a eu le droit à son adaptation sur Netflix !

Netflix lance sa série The End of the Fucking World

James, 17 ans, est certain d’être un psychopathe, du genre qui plonge sa main dans une friteuse pour ressentir quelque chose à l’âge de 9 ans.

Il n’aime pas l’école mais ce n’est pas grave, c’est un bon lieu d’observation pour son projet : tuer quelqu’un, en toute simplicité.

Au lycée il rencontre Alyssa, une fille qu’il trouve très intéressante… à tuer justement !

Elle commence d’ailleurs à lui faire ressentir des choses sans même avoir besoin de plonger sa main dans l’huile bouillante.

Dans la série on suit le périple à la Bonnie and Clyde de James et Alyssa et j’ai l’impression que la personne la plus perturbée des deux n’est pas forcément James…

Cette série n’est pas aussi sombre que l’univers de l’adolescent psychopathe dans We Need to Talk About Kevin, avec Ezra Miller et Tilda Swinton.

L’atmosphère de The End of the Fucking World ne semble pas non plus aussi barré et gore que dans le film The Voices avec Anna Kendrick et un Ryan Reynolds complètement fou qui a tendance a garder les têtes décapitées des filles sympa qui croisent sa route.

La série The End of the Fucking World sera disponible sur Netflix à partir du 5 janvier !

J’attendrai vos impressions avec une grande curiosité !

À lire aussi : Dark, la nouvelle série aux airs de Stranger Things est #DispoSurNetflix !

6 surprises utiles et équivalant à + de 50€
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • Eclaireur
    Eclaireur, Le 20 janvier 2018 à 9h40

    J'ai vu la moitié de la saison pour le moment, c'est une agréable surprise. L'esthétique est au top et les personnages sont plutôt intéressants.

    Spoiler: Spoiler S01E04

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!