Drogues, mafia et prostitution au programme de The Deuce, la série HBO avec James Franco

Par  |  | Aucun Commentaire

The Deuce, c'est des acteurs de fou, du cul et des liasses de billets sur fond d'un New York des années 70. Kalindi vous en dit plus sur la nouvelle série HBO qui met l'eau à la bouche (et pas que).

Drogues, mafia et prostitution au programme de The Deuce, la série HBO avec James Franco

The Deuce, c’est le nouveau bébé de la chaîne HBO. Une série toute neuve qui met en scène James Franco et Maggie Gyllenhaal dans le New York des années 70.

The Deuce : un beau casting et…beaucoup de sexe

Alors que la série ne sera diffusée régulièrement qu’à partir du 11 septembre, OCS a passé (conformément à ses accords avec HBO), dimanche 27 août, le pilote de The Deuce

Une sorte d’avant-première qu’il m’a été impossible de manquer et qui, je dois dire, m’a filé l’eau à la bouche. 

The Deuce porte bien la patte de son créateur, David Simon.

Déjà derrière The Wire (meilleure série) ainsi que Show me a Hero, le réalisateur sait jouer avec les ingrédients qu’il a en sa possession.

À savoir un duo d’acteurs aussi géniaux que célébrissimes, de la thune et un style bien à lui. 

Voyez plutôt :

Ça faisait longtemps que j’attendais cette série et je suis ravie de pouvoir enfin vous en parler.

The Deuce, c’est une plongée dans un New York des années 70, sur la 42ème rue plus précisément, où évolue une faune attirée par le sexe et la drogue.

À lire aussi : CIA et LSD au programme du teaser de Wormwood, la nouvelle série Netflix

Peuplé de peep-shows, de macs et de cinémas pornos, le quartier héberge notamment James Franco, un barman qui galère à joindre les deux bouts et à subvenir aux besoins de sa mif.

L’acteur joue deux rôles dans la série : le barman Vincent et son frère jumeau Frankie (qui patauge dans les dettes et va bientôt devoir affronter la mafia).

Maggie Gyllenhaal foule également Manhattan de ses talons hauts à la recherche de clients à ramener à l’hôtel.

The Deuce : une intrigue un peu mystérieuse

Lorsque j’ai eu fini le premier épisode de The Wire, il y a maintenant bien longtemps, j’étais franchement perplexe.

Je trouvais l’intrigue pas mal floue et n’étais pas sûre de persévérer. Bon, finalement, j’ai bouffé les 5 saisons en une semaine mais le tout début m’a donné du fil à retordre.

À l’image de The Wire donc, cette nouvelle série HBO offre pour l’instant peu de pistes sur ce qui adviendra des personnages et du synopsis.

Mais connaissant les habitudes scénaristiques de David Simon, je pense que l’intrigue se dévoilera au fil des épisodes et finira par me rendre parfaitement accro. 

Pour l’instant, la large galerie de personnages se dévoile dans la série : une étudiante (Margarita Levieva), des proxénètes (Gary Carr et Gbenga Akinnagbe) deux prostituées (Maggie Gyllenhaal et Emily Meade).

Mais si j’ai bien pigé ce qu’écrivent nos confrères d’IMDB, le programme devrait par la suite se concentrer sur l’essor de l’industrie pornographique aux États-Unis. 

The Deuce, une esthétique soignée

Est-ce que comme moi, vous étiez dégouté•es quand Vynil s’est arrêté ? Moi je suis restée l’œil hagard devant mon ordi à attendre qu’un média m’annonce que la série allait finalement continuer.

Créé par Martin Scorsese et Terence Winter, le programme dessinait le paysage de l’Amérique des années 70, à l’instar The Deuce.

Tout comme la nouvelle série de David Simon, Vynil explorait un univers dans lequel le sexe, la drogue et le disco régnaient en maîtres.

Et les deux objets télévisuels ont en commun un sens aigu de l’esthétique, jouant avec les couleurs, les lumières et les costumes. 

Le tout fait un pilote qui, s’il n’est pas follement exaltant, a de vrais atouts visuels !

Bref, The Deuce, c’est la promesse de futurs jolis instants de télé !

Et ça, ça réchauffe mon petit coeur meurtri par l’arrêt de Game of Thrones

À lire aussi : HBO adapte Who Fears Death, un livre de fantasy situé en Afrique, avec des femmes fortes et des sujets graves

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?