The Canyons : Lindsay Lohan bluffante… dans un film médiocre

The Canyons est un film « bricolé » à partir d'un petit budget. Le résultat est médiocre, exception faite de la prestation de Lindsay Lohan.

The Canyons : Lindsay Lohan bluffante… dans un film médiocre

Le film The Canyons, réalisé par Paul Schrader sur un scénario de Bret Easton Ellis vient de sortir en France.

Christian, interprété par la star du porno James Deen, sort avec Tara (Lindsay Lohan) depuis un an. Riche héritier en conflit avec son père, il trompe son ennui en produisant un film d’horreur qui semble aussi prometteur que The Canyons.

Pour ne rien dévoiler du tout de l’intrigue, et découvrir la première scène du film en toute naïveté, je te conseille de ne pas chercher à en savoir plus.

Pour les plus curieux, je vous résume les synopsis que j’ai pu lire — mais ce serait dommage de vous spoiler le peu d’intrigue que contient ce film, à mon avis très humble. Si vous voulez en savoir plus (trop ?), surlignez donc le texte ci-dessous. Pour les autres, filez tout de suite à la bande-annonce !

L’acteur principal retenu pour ce film, Ryan, se trouve être l’ex de Tara, ce que Christian ignore (et la copine de Ryan également). Ils se sont croisés par hasard pendant le casting du film, et Tara, soucieuse d’aider son ex à décrocher un rôle, a convaincu Christian de retenir Ryan. Tara et Ryan ravivent leur relation, et Christian devient extrêmement suspicieux… Vous n’en saurez pas plus par ma plume.

Entendons-nous bien : je ne vous recommande pas le film The Canyons, sauf si vous êtes abonné-e à un cinéma ou que quelqu’un vous invite. Payer 10€ pour aller voir ce film, ce serait vraiment excessif.

Ce n’est pas du snobisme de ma part, c’est une appréciation factuelle : The Canyons a été réalisé à partir d’un budget ridicule comparé aux standards des productions habituelles, y compris des films à « petit budget ».

Le son, par exemple, est nullissime. On croirait un mauvais téléfilm allemand mal doublé. Je l’ai vu il y a trois jours et me voilà incapable de me souvenir des musiques… mais au fait, il y en avait, de la musique ? Je ne sais pas. Je ne sais plus.

La réalisation est étonnante, surprenante, « fraîche » si l’on tient vraiment à la qualifier en positif… Mais j’aurais plutôt dit « amateur ». Pourtant, Paul Schrader compte 17 films à son palmarès de réalisateur !

Le scénario m’a coupé l’envie d’ouvrir un livre de Bret Easton Ellis. Pour un auteur aussi populaire (American Psycho, c’est lui), je m’attendais à mieux en termes d’intrigue, mais surtout de profondeur et de complexité des personnages. Dire que le scénario écrit par le célèbre auteur américain m’a laissée sur ma faim serait un euphémisme.

Médiocre, mais pas décevant

Pour les gens qui ont contribué à son KickStarter, le film n’est pas « décevant », mais conforme à leurs attentes compte tenu des moyens dont l’équipe a disposé.

La génèse de The Canyons est racontée par Élise Costa sur Slate :

Lindsay Lohan, la résurrection ?

Oui, je suis fan de Lindsay Lohan. Non, je ne suis sans doute pas objective. Mais après avoir lu le tableau désastreux que le journaliste Stephen Rodrick a dépeint dans le New York Times, j’attendais de pouvoir enfin voir ce film.

Invité sur le tournage, le journaliste raconte les coulisses à travers tous les caprices de l’actrice et les problèmes que l’équipe a dû gérer, souvent par sa faute. La fan que je suis avait grincé des dents.

Mais si j’ai tenu tout le film sans sortir de la salle, c’est que je n’ai pas voulu laisser Tara seule face à son sort. Lindsay Lohan donne à ce personnage une profondeur que le script lui avait nié. Si les dialogues n’ont rien d’exceptionnel, les expressions, les regards, les tons et la voix de Lohan compensent largement.

La qualité de l’image est fidèle à la qualité du film.

James Deen garde (presque) son slip

The Canyons était le premier rôle de James Deen en dehors du porno. Enfin, après avoir vu le film, j’hésiterais quand même à confirmer ce commentaire. Disons plutôt que pour un premier rôle hors-porno, James Deen reste dans un registre proche. Le fait que le film contienne un plan tout, tout, tout nu de l’acteur vient appuyer cette analyse.

Être sexy en slip-chaussettes, c’est un super-pouvoir.

Je n’ai jamais vu James Deen à l’oeuvre dans ses films, c’était la première fois que je le voyais à l’écran. Toujours est-il que je l’ai trouvé très convaincant en sociopathe narcissique.

Clairement, c’est grâce aux performances de Lohan et Deen que je suis restée dans la salle jusqu’à la fin du film. Sans eux, je sortais au bout de vingt minutes.

The Canyons est loin d’être un chef-d’oeuvre, mais il n’a jamais eu la prétention de l’être. Si vous y allez pour découvrir une autre facette de la star du porno, ou pour apprécier le retour de Lindsay Lohan à l’écran après des années très agitées, vous ne serez pas déçu•e•s. Mais globalement, malheureusement… ce film est naze. Je vous aurai prévenu•e•s !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Demezia
    Demezia, Le 30 mars 2014 à 5h07

    Pfff je viens de regarder le film, j'ai eu du mal a le regarder jusqu'au bout...
    James Deen joue hyper mal (vraiment), Lindsay Lohan est un peu au dessus du lot mais, mon dieu, sa tête !! Moi qui l'adorait quand j'était plus jeune, elle me fait vraiment de la peine, elle arrive à peine à bouger son visage ...C'était pourtant une bonne actrice, quel dommage !
    Une histoire sans queue ni tête du début à la fin (au moins les scènes du début et de la fin sont WTF) ... Bref, passez votre tour, même si vous avez l'occasion de le voir gratuitement !

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)