Thank You For Smoking

Sortie le 13 septembre 2006 Réalisé par Jason Reitman Avec Aaron Eckhart, Katie Holmes… La période de crise que traversent les USA ne semble pas affecter le cinéma hollywoodien, ou du moins peut-être que cette période de puritanisme a déclenché un truc… Alors que le pays soigne encore ses plaies du 11 septembre 2001 et […]

Thank You for SmokingSortie le 13 septembre 2006
Réalisé par Jason Reitman
Avec Aaron Eckhart, Katie Holmes…

La période de crise que traversent les USA ne semble pas affecter le cinéma hollywoodien, ou du moins peut-être que cette période de puritanisme a déclenché un truc… Alors que le pays soigne encore ses plaies du 11 septembre 2001 et qu’il, comme un loup blessé, n’hésite pas à mordre tout ce qui pourrait ressembler de près ou de loin à un ennemi, son cinéma, lui, balance plus que jamais des grands coups de pied dans les fesses de sa chère patrie. Les exemples sortis ces derniers mois sont nombreux et ne se limitent plus au seul Michael Moore. Thank You for Smoking fait partie de cette veine.

Le film nous plonge dans l’univers du lobbying, mais pas de n’importe quel lobbying : celui de la cigarette, qui tue en moyenne 1200 personnes par jour. Bien loin des armes à feu, qui tue 11 000 personnes par an aux States. Thank You for Smoking nous dépeint le quotidien de Nick Taylor (Aaron Eckhart, vu dernièrement dans Conversation(s) avec une femme). Self made man typique, Nick est parvenu avec l’aide de sa seule tchatche et de son bagoud à se hisser comme porte-parole de Big Tobacco, dont le nom n’est pas sans rappeler l’un de ces consortiums cigarettiers.

Deux caractéristiques chez ce monsieur : il est cynique et a une moralité qu’il qualifie lui-même de « flexible ». C’est au moins ce qu’il faut pour ce type qui ne s’arrête jamais de bosser : que ce soit dans l’avion à convaincre son voisin d’en griller une petite en sortant de l’appareil ou durant une réunion dans l’école de son fils où il vient expliquer son job et en profite pour inciter les mômes à « Pensez par vous-mêmes ». Hé oui, son job, c’est de convaincre que la cigarette, ça n’est pas mauvais, le tout en prônant de saines valeurs, et surtout la liberté. Au nom de quoi ? D’un crédit à payer.

En voilà un tableau bien noir, non ? Et pourtant, non. On rigole, Jason Reitman ayant pris un soin tout méticuleux à en mettre plein la tête à tous les camps. On y voit les pro-tabacs tenter d’acheter les stars du cinéma pour qu’ils se retrouvent la clope au bec à l’écran et le sénateur anti-cigarettes proposer de gommer toute trace de cigarette sur les photos des vieilles gloires du cinéma… Ajoute à tout ça une Katie Holmes pas encore maman en journaliste prête à tout pour réussir… et tu obtiens un joli tableau. Tordant. Les plus exigeants reprocheront justement au scénario de ne pas prendre parti dans ce houleux débat. Mais je ne pense pas que ce soit ce qu’on attend d’un tel film.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Caramiel
    Caramiel, Le 19 septembre 2006 à 17h06

    J'ai vu des extraits du film sur arte je crois, ç à l'air sympa, je le regarderai c'est sur.

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)