Ça fait quoi de se masturber avec des sextoys à 150€ (et plus) ?

Par  |  | 64 Commentaires

Il existe des sextoys de tous les prix et de toutes les formes... Alors, est-ce que ça vaut vraiment le coup de payer cher son jouet pour adulte ?

Ça fait quoi de se masturber avec des sextoys à 150€ (et plus) ?

J’ai mis assez longtemps à me mettre aux sextoys.

À vrai dire, je suis à la tête de la rubrique sexe depuis bientôt un an, et mon premier « jouet pour adulte » (on est dac pour dire que cette expression est malaisante ?) date de quelques semaines avant cette prise de poste.

C’était un banal vibro pas trop mal noté (mais pas trop bien non plus) acheté à 25€ sur un sexshop en ligne. Écoutez, j’ai testé, et je n’ai pas vraiment approuvé.

Et puis de part mes nouvelles responsabilités (c’est à dire : PARLER DE CUL SUR INTERNET), j’ai commencé à recevoir des sextoys.

Des sextoys que je n’aurais jamais pu m’offrir et qui ont vraiment révolutionné ma visions de ces objets. Forcément, je me suis dit que l’expérience valait le coup d’être partagée. Alors, ça fait quoi de s’enfoncer 150€ dans la chatte ?

Zumio SpiroPointe, la baguette magique du plaisir à deux !

Pour tout vous avouer, la première fois que j’ai vu le Zumio, ça m’a plus fait penser à une brosse à dents électrique qu’à un sextoy. Après ça, j’ai vu que l’objet coûtait 149€, et j’ai eu un rire nerveux.

Ça fait cher le brossage de vulve 🤔

Le sextoy mesure 18cm et a une tige vibrante de 3,5 cm. Au bout se trouve une petite boule qui permet de viser l’endroit que l’on peut faire vibrer (ou pointer à ton ou ta partenaire où se trouve ton clitclit).

C’EST LÀ BEYBEY.

On peut donc choisir d’utiliser ce sextoy de manière précise grâce à sa pointe, ou bien choisir plutôt la tranche de la tige. À la réflexion, c’est une sorte de baguette magique du plaisir. D’ailleurs la légende dit que si tu fais le bon mouvement en disant alohomora sur la vulve, elle s’ouvrira de jouissance.

Au début, j’ai vraiment eu peur que les vibrations soient trop fortes et désagréables. Dans les faits…

Ça va.

Très.

Très. 

Bien.

En fait, passé les premières secondes où mon entrejambe se demandait ce qu’était cette sensation très étrange mais très agréable, et j’ai été forcée d’admettre que le Zumio m’avait lancée sur l’autoroute du zizir.

Amusée, j’en ai avisé un partenaire en lui proposant de l’utiliser la prochaine fois qu’on ferait des galipettes. Je ne vais pas vous mentir, lui aussi était relativement dubitatif sur la réussite du procédé (ça lui faisait penser à la fraise du dentiste).

Mais la prise en main est très facile et la forme rend simple l’accès au clitoris lors d’un cunnis ou une pénétration (qu’elle soit digitale ou avec une bite). En terme de duplication des sensations, on par sur du très bon.

J’avais déjà essayé de faire de même avec des vibros plus classiques, et c’était chouette… Mais là, c’est clairement beaucoup plus pratique et réussi.

Le Ina Wave, le rabbit qui fait un mouvement de viens-ici

Le Ina Wave est un gode agrémenté d’une excroissance faite pour stimuler votre clitoris. On appelle souvent ça un Rabbit. J’avais déjà un sextoy du même genre et je l’aimais plutôt bien. J’avais donc hâte d’essayer la gamme au dessus.

Au tout début, je ne vais pas mentir, les très nombreux modes m’ont totalement perdue. On peut faire vibrer qu’un bout, l’autre, ou les deux. Le faire bouger, ou non.

À côté, mon petit vibro habituel ne pouvait que : vibrer un peu, vibrer beaucoup ou ne pas du tout vibrer.

Est-ce que j’ai envie de me prendre la tête quand je me paluche ? Non. Alors j’ai balancé l’objet dans un tiroir et l’ai plus ou moins oublié.

Un mois plus tard, je me suis dit que je me devais de donner une seconde chance à cet objet. J’ai eu autant raison que le jour où j’ai décidé de donner une seconde chance au chocolat pointe de sel. Au début, c’est un peu étrange à apprécier. À la fin, je ne vis que pour ça.

J’aime les subtilités possibles avec le Ina Wave. J’aime varier exactement et comme je le veux les sensations.

Le vrai plus de ce sextoy, c’est qu’il peut faire un mouvement de « viens ici ». Tu sais, c’est quand une personne doigte une vulve et fait comme un mouvement de crochet ?

Viens ici le plaisir.

Je suis maintenant accro à celui là, tellement que j’ai refilé mon Rabbit plus classique à une pote.

Je n’ai que deux bémols à signaler. Le premier, c’est qu’il a un angle un peu particulier qui le rend assez compliqué en couple (c’est rapidement désagréable si l’angle n’est pas parfait).

Le second, c’est qu’aujourd’hui, je le connais si bien qu’il me fait littéralement jouir en 30 secondes. #FirstWorldProblem 😢

Les sextoys ne coûtent pas tous TRÈS chers

Si aujourd’hui je vous parle de ces sextoys, c’est parce que je les trouve intéressants dans leurs concepts. Bien entendu, il en existe des très bien beaucoup moins chers

En fait, j’ai vécu l’experience de ces objets un peu comme j’ai vécu mes (rares) visites dans des restaurants de luxes. C’était très bon et le service était autrement meilleur que mes meilleures adresses à des prix « accessibles ».

Ici, la qualité de ces sextoys se voit dans leurs détails : leur design, leur texture, leurs finitions ou encore la tenue de leur batterie. Alors tu peux t’amuser tout autant avec des modèles plus accessibles, mais si t’as un jour l’occasion d’essayer ceux là, je te les conseille ! Et sinon, les mains peuvent très bien suffire.

À lire aussi : Les sextoys Gardiens de la Galaxie, pour tous ceux qui rêvent de dire « Je nique Groot »

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Anouk Perry

Anouk est la rédactrice sexe & société de madmoiZelle.com. Elle aime prévoir plein de choses et puis procrastiner et puis finalement les réaliser, en retard. Bref, c’est une meuf normale, enfin, c’est ce qu’elle suppose…


Tous ses articles

Commentaires
Forum (64) Facebook ()
  • Candyclown
    Candyclown, Le 23 octobre 2017 à 11h37

    @Tu as raison

    Spoiler: spoiler

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!