Testez votre acuité auditive en quelques secondes ! (Trigger Warning : viol)

Amnesty International lance une campagne contre le viol. Elle commence par un test d'audition...

Testez votre acuité auditive en quelques secondes ! (Trigger Warning : viol)
Trigger warning : cet article et ce test parlent de viol et peuvent perturber certain-e-s d’entre vous.

Rendez-vous chez « Matysen » pour tester votre acuité auditive ! Vous pouvez le faire avec ou sans casque, et cela ne vous prendra que quelques secondes (cliquez sur l’image) :

Cliquez sur l’image

La suite de cet article spoile méchamment les résultats du test auditif.

Acuité auditive : 100%. Et pourtant…

Vous l’aurez compris, ce « test auditif » est en fait une campagne de lutte contre le viol en Belgique. Si comme moi, votre audition est parfaitement fonctionnelle, vous entendez « non » très clairement, même à faible volume.

Et pourtant, un sondage réalisé en janvier 2014 auprès de 2000 Belges donne des résultats préoccupants :

  • 56 % des Belges connaissent au moins une victime de violences sexuelles graves
  • 24,9 % des femmes ont été ou sont exposées à des relations sexuelles forcées par leur partenaire/conjoint. 
  • Une femme sur quatre a été victime de harcèlement physique dans un lieu public
  • 7 % des femmes ont été victimes de relations sexuelles imposées par leur supérieur hiérarchique
  • 7 % des femmes ont été victimes d’abus sexuels par un adulte quand elles étaient encore mineures
  • 24,4 % des femmes victimes de violences sexuelles banalisent ces violences : c’est à dire qu’elles ne les considèrent pas ou plus comme « graves » ni « très graves ».

Une dernière, qui glace le sang :

  • Deux femmes sur six victimes de violences sexuelles graves n’ont jamais entrepris la moindre démarche, pas même celle de se confier à une connaissance. 

Un tiers des femmes victimes de violences sexuelles sont restées dans le silence. Celles-ci, personne ne les entend. Mais même pour celles qui parlent, il n’est pas certain qu’elles se sentent écoutées. Les viols dénoncés sont en baisse en 2013 en Belgique : 3787 viols dénoncés contre 4038 en 2011. Pas sûr que cette baisse signifie que le nombre de viols a baissé, compte tenu des statistiques alarmantes citées ci-dessus.

« Non, c’est non »

Le meilleur moyen de lutter contre le viol, c’est encore de s’adresser à ceux qui les commettent, qui ignorent le consentement (ou l’absence de consentement) de l’autre.

Bien sûr, tous les viols ne comportent pas un « non », et il est important de rappeler que ne pas dire oui, ne pas consentir, devrait TOUJOURS suffire. Mais cette campagne a le mérite de poser le doigt sur un problème spécifique : le « non » qui n’est pas écouté, qui est ignoré.

Grâce au test d’acuité auditive d’Amnesty Belgique, vous venez de confirmer votre capacité à entendre un « non ». La lecture des statistiques du sondage vous démontre l’importance d’écouter et de respecter ce « non ». Alors, qu’y a-t-il de si difficile à entendre dans ce message ?

– Merci à Tapioca de nous avoir signalé cette campagne !

Pour aller plus loin :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 26 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Elyana
    Elyana, Le 11 juin 2014 à 22h18

    Je l'ai vue avant l'avertissement, et ça m'a choquée. Je me sens vraiment trahie par ce que je perçois comme un "faux test pseudo médical".
    Faire des pubs chocs, peut-être (et encore), mais là c'est seulement de la publicité MENSONGERE.

Lire l'intégralité des 26 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)