Ces tendances que j’aimerais (égoïstement) relancer

Retour sur trois tendances du passé que Sophie, alias Josie Padeurespé, aimerait voir revenir (spoiler : y a du pantacourt dedans).

Ces tendances que j’aimerais (égoïstement) relancer

On le savait, quand on était petites et adolescentes : les modes du moment allaient très vite changer, pour être largement moquée dix ans plus tard. On le savait même si c’était pas facile à admettre : comment est-ce qu’on pourrait un jour se lasser de Jena Lee ? Des Puma Sparco ? Des Buffalo avec des grosses flammes sur les côtés ? Ou des coiffures façon Bill Kaulitz ?

J’avais beau savoir, en tout cas, que les trucs qui étaient vraiment très tendances quand j’étais petite et ado n’allaient pas le rester, je n’en ai clairement pas assez profité, pour des raisons diverses (parfois parce que je n’aimais pas LE truc qu’il fallait aimer, parfois parce que des gens que je n’aimais pas aimaient LE truc qu’il fallait aimer, parfois parce que je m’interdisais d’en profiter, m’estimant indigne de tant de classe).

Vingt, quinze ou dix ans plus tard, voici quelques tendances que j’aimerais égoïstement relancer pour pouvoir rattraper le temps perdu.

À lire aussi : Ces trucs qui ont marqué mes années collège

Les Spice Girls

spice girls
Et dire qu’on a essayé de nous faire croire que la duckface, c’était 2012.

Quand les Spice Girls ont connu leur heure de gloire, j’étais dans mes premières années à l’école primaire. Je voyais toutes les filles de ma classe totalement dingues de ce groupe. Je voyais les fans de celle que j’appelais « la blonde » se faire deux grosses couettes très hautes. Je voyais les aficionados de Geri se faire des demi-queues avec deux grosses mèches sorties de l’élastique pour encadrer le visage. Celles qui préféraient Melanie B., elles, faisaient des grimaces badass et des acrobaties dingues.

À lire aussi : Les Spice Girls seront bientôt de retour pour une tournée mondiale !

Y avait pas Spotify ni YouTube à l’époque alors moi, j’avais juste entendu deux ou trois fois Wannabe à la radio sans accrocher. J’avais donc décidé que je n’aimerais pas ce groupe qui me faisait de toute façon grincer des dents parce que je supportais pas les t-shirts à son effigie, avec les membres toutes craquelées tellement ces hauts avaient été portés, lavés, reportés, relavés…

Donc j’ai totalement les boules, maintenant que j’aime les Spice Girls, que leurs chansons sont un petit plaisir même pas totalement coupable, de ne pas en avoir profité à l’époque. De ne pas avoir fait du yaourt sur les paroles, de ne pas avoir pleuré pour porter des baskets compensées, de ne pas avoir eu « ma préférée ».

Je voudrais qu’elles redeviennent tendance. Je voudrais qu’elles ressortent des albums, version 1996 mais en 2015, pour que je puisse vivre l’expérience à fond. Parce que je vais pas te mentir : neuf fois sur dix, quand je propose à des potes de faire une choré sur Who do you think you are, la réponse est non.

Et ça, ça me rend triste.

Les jupes longues portées avec des baskets

Tiens, en parlant de baskets compensées : je me demande si tu as connu ce temps béni du combo jupe longue/baskets.

Moi, oui.

Là encore, j’ai laissé passer ma chance. Parce que franchement, moi, ce combo, je trouve ça tip top 2000, facile.

Pourquoi ? Parce que c’était tellement confort ! Une jupe longue pour l’élégance, des baskets pour le confort. Le mix entre classe et ergonomie. Le luxe de mélanger deux mondes, un peu comme si dans le même dîner, t’invitais Arlette Chabot et Kev Adams. Ou Lars von Trier et Tex.

sceptiqueTu crois que je te vois pas faire cette tête qui me juge, derrière ton écran ?

C’est une association complètement dégling’, si tu veux mon avis. À tel point que je sais toujours pas si je trouve ça génial ou importable (pour moi, pas pour les autres : j’ai pas envie de me casser le fion à juger le look des gens, wololo, ici on n’est qu’amour et pets de joie). Et je voudrais tellement qu’il revienne en vogue, ce style, pour pouvoir le porter et le voir sur les gens ! Je trouverais ça joyeux, et réconfortant. Surtout si on met des collants. Collants, baskets (et donc sueur) + jupe longue ? Laisse tomber quoi, c’est ma raclette en hiver tellement c’est trop de bonheur d’un coup.

Je pourrais bien sûr porter mes Nike avec une robe longue, puisque j’ai les deux dans ma penderie, mais c’est pas pareil. C’est pas LE style de baskets et de jupe longue qui vont ensemble. Ça fait pas son petit effet.

Les pantacourts

Si, dans la catégorie précédente, je parlais d’un vêtement qui couvre largement le mollet, je vais te parler ici d’un autre style, qui le découvre. J’ai de la chance : mon tour en pantacourt viendra ! C’est clairement une fringue qu’on voit régulièrement de nouveau sur les fesses et dans les rayons. Genre tous les sept ou huit ans.

J’en ai eu quelques-uns, des pantacourts. Deux en jean et un noir, un peu habillé, que je portais avec un top sans manches à col roulé pour un outfit vraiment dans l’élégance yolo comme un filet de boeuf conduisant une Lamborghini. Mais je les portais pas avec fierté, parce que j’avais les mollets pas dessinés, et que j’aurais aimé les avoir un peu musclés, tu sais, plus fins que les chevilles et avec une boule de muscle ? Je les portais pour faire comme tout le monde, pas parce que je m’aimais bien dedans.

nemoMoi quand je suis posay dans ma bétonnière et que je regrette de n’avoir pas assez profité de mes pantacourts.

Mais maintenant, j’ai changé ! Bon, j’ai toujours les chevilles comme des troncs de baobab, mais j’ai appris à faire avec ce complexe. Et puis aussi, j’ai pris quelques années, que quelques kilomètres de course à pied et de marche, et mes mollets correspondent un peu plus à ce à quoi je voudrais qu’ils ressemblent, du coup je voudrais revenir dans le passé. Revenir dans le passé, et assumer comme mes copines à l’époque. Revenir dans le passé, et me la péter en pantacourt !

Vraiment, se la péter en pantacourt, c’est pas un truc qu’on a coutume d’entendre par les temps qui courent.

À lire aussi : Comment porter le pantacourt ?

Bon,maintenant que j’ai exprimé mes regrets cuisants, à toi : quelles sont les modes que tu aimeras voir revenir, pour en profiter sans te sentir hors norme avec ton style de feu ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Freehug
    Freehug, Le 27 novembre 2015 à 19h19

    Moi c'est les boléros comme celui-là :
    [​IMG]

    J'adore les petits hauts mignons mais même en été je suis super frileuse des bras. Du coup c'est pratique. Et aussi les jupes-culotte, ces shorts tellement bouffants qu'on dirait des jupes mais en fait non !

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)