Le style baroudeuse : origine d’une tendance printemps/été 2013

Pondu par PerrineP le 15 janvier 2013     

Vous attendez impatiemment que les températures remontent pour enfiler vos tenues d’aventurières ? Perrine vous explique comment et pourquoi la tendance baroudeuse est devenue un indispensable des tendances d’été.

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, la tendance baroudeuse aussi appelée Safari Chic ou Urban Jungle (pour se la jouer un peu) revient sur les podiums chaque été depuis plus de dix ans. Comme pour la marinière ou l’imprimé floral, les rayons de vos magasins préférés ne font pas l’impasse sur le combi-short kaki ou la robe en léopard. Retour sur les points forts de cette tendance intemporelle.

La saharienne
Largement inspirée des vestes militaires de l’armée Britannique et des tenues de safaris des occidentaux, la saharienne est d’abord réservée, dans les années 30, aux gentlemen qui apprécient une bonne partie de chasse entre bonhommes. C’est un célèbre couturier à lunettes noires qui en profite (une fois de plus) pour révolutionner la mode féminine en se l’appropriant. Yves Saint Laurent, né à Alger, est un passionné d’Afrique et des pays du Maghreb. Il dessine en 1966 une tenue de safari pour femmes qui agite bien le monde de la couture. Il récidive en 1967 en créant une collection sur le thème de l’Afrique nommée « Bambara » qui propose des sahariennes de toiles beiges.
Ce n’est qu’en 1968, grâce à la photo de Veruschka que la saharienne explose: la top allemande, vêtue d’une saharienne Yves Saint Laurent lacée sur le devant, pose en plein milieu de la brousse du Kenya, un fusil entre les mains. La saharienne est née.

Le style baroudeuse : origine dune tendance printemps/été 2013 Veruschka 1968

Numéro Juillet-Août de Vogue, 1968

Une multitude de créateurs ne cessent depuis de se réapproprier ce classique. Le créateur japonais Kenzo en a fait une de ces pièces fétiches et la décline dans presque toutes ces collections.

Les inspiration militaires
Les créateurs réinventent le style baroudeur en s’inspirant du costume militaire de manière générale : combinaisons, cabans larges, bombers d’aviateurs, cols mao, poches plaquées, bottes montantes, chapeau de paille et gros boutons. Les matières sont brutes et enduites : de la toile, du cuir, du coton, du lin ou du caoutchouc pour l’esprit pratique. Pour féminiser le tout, les tailles sont cintrées, les matières sont associées à des textiles plus nobles, tandis que les jambes et les bras sont dévoilés (le but de la manœuvre étant d’éviter de ressembler à un apiculteur).

La gamme colorée
Directement inspirée des tenues de camouflage, la gamme colorée est discrète (l’idée à la base c’est quand même d’éviter de te faire bouffer toute crue) et très claire (car n’attire
pas le rayonnement solaire): kakis, camels, marrons, et beiges sont les grands favoris.

Le style baroudeuse : origine dune tendance printemps/été 2013 Historique

Les imprimés d’animaux
Chaque été, l’imprimé d’animal sauvage revient en force dans nos placards. Robe en léopard, soutif en zèbre, veste en python ou jupe à motif girafe (pour les plus courageuses), l’occasion d’agrémenter sa tenue de couleurs et de fantaisie. En 2013, sors tes bijoux léopard et ton sac en faux croco car le motif envahit les accessoires.

Le sac à bandoulière
Toujours d’origine militaire et plus particulièrement cavalière, il est idéal pour ranger tout ton fourbi sans entraver tes mouvements rapides et gracieux. Ben oui, essaye de chasser le fauve en tenant ton sac à main dans le creux du coude pour voir.

Les bottes montantes
Sur les podiums, en cuir ou en caoutchouc, elles sont les alliées de l’exploratrice moderne qui n’a pas peur de se salir les mollets. Dans la vraie vie, c’est moins vrai. Parce qu’en plein été à 26 degrés je doute d’avoir une folle envie de porter des bottes caoutchouc et du suer comme une suédoise en cabine. Les spartiates et mocassins font généralement l’affaire.

Le style baroudeuse : origine dune tendance printemps/été 2013 Kenzo fini

Défilé Printemps-été 2013, Kenzo

La ceinture
Rien de tel pour souligner la taille et féminiser la silhouette. Associée à une combinaison ça donne un petit look « chef oui chef » pas dégueu. Et pas besoin de se couper le souffle, avec des matières amples et fluides elle crée juste un peu de volume.

Le style baroudeuse : origine dune tendance printemps/été 2013 ceinture

Défilé Printemps-été 2013, Kenzo

Si la tendance baroudeuse ne nous lasse pas tant que ça (qui ne ressort pas sa chemise kaki dès qu’elle un peu bronzée ? ou rouge-homard-bouilli dans mon cas) c’est qu’elle est pratique et confortable avec ses combinaisons et ses chemisiers amples, relativement sobre et que la gamme colorée est l’une des rares qui comme le vert fluo s’accordent à tout le monde, des peaux des plus claires aux plus mates.

Et vous, que pensez-vous de cette tendance?

Ça vous a plu ? Partagez !

59 BIG UP

Ne ratez aucun article de madmoiZelle.com !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre actu deux fois / semaine

Entrez votre email ici :

Cet article a été pondu par PerrineP - Tous ses articles

Perrine est la spécialiste modasse de madmoiZelle depuis janvier 2013. Styliste de formation, le vêtement c'est sa passion. Ça, Londres, le vernis à ongles et le tiramisu.

Plus de PerrineP sur le web :

Tous les articles A ne pas rater en ce moment, Créateurs, Icônes de Mode, Magazine Mode et aussi Tendances Mode
Les autres papiers parlant de , ,

Les 4 dernières réactions à cet article sur le forum

Il n'y a pas beaucoup de réactions, viens participer sur le forum !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. PeaudoucePeaudouce

    Le 15 janvier 2013 à 17:19

    Beurk, c'est vraiment pas ma came…
  2. marjo5marjo5

    Le 03 juin 2013 à 02:23

    Heu moi non plus…
    En fait si le "style baroudeuse" j'adore, mais je mets pas du tout ça derrière.
    La différence entre la mode des défilés et les street style j'imagine !
    Nan je dois sans doute voir la baroudeuse comme plus "hippie" et plus cosmopolite en fait, spourça.
  3. HawleyHawley

    Le 03 juin 2013 à 03:30

    C'est intéressant de voir la génèse de la saharienne, je ne savais pas du tout qui l'avait lancée côté couture, enfin, pour l'esthétique du truc plus que pour l'aspect pratique. Moi j'aime bien, je me fringue un peu garçonne en été. Je suis bien contente de savoir que je vais trouver des sahariennes dans les magasins !

Il n'y a pas beaucoup de réactions, viens participer sur le forum !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !