Taxe contre l’obésité : le retour ?

Révélation du Parisien : la mission parlementaire qui planche sur l’obésité depuis le printemps s’apprête à recommander une hausse de la TVA de 5,5% à 19,6% sur les produits gras et sucrés genre barres chocolatées, sodas, chips et confiserie. Dans son rapport, la commission présidée par la députée UMP des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer note que […]

Taxe contre l’obésité : le retour ?

Révélation du Parisien : la mission parlementaire qui planche sur l’obésité depuis le printemps s’apprête à recommander une hausse de la TVA de 5,5% à 19,6% sur les produits gras et sucrés genre barres chocolatées, sodas, chips et confiserie.

Dans son rapport, la commission présidée par la députée UMP des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer note que le surpoids concerne déjà 17% des Français et qu’il représente entre 7 et 8% des dépenses annuelles de la sécu.

En augmentant le prix de ces produits, les auteurs du rapport misent sur l’effet dissuasion. Celui-là même qui a permis une réduction significative du nombre des fumeurs.

Problème : en ces temps particulièrement difficiles pour le pouvoir d’achat, les inventeurs de taxe(s), même pour une bonne cause, n’ont plus la cote (cf Jean-Louis Borloo et sa fiscalité écolo).

Xavier Bertrand, ministre du Travail, a déjà fait connaitre son hostilité à la mesure. Les industriels concernés lui emboitent évidemment le pas.

Rappelons qu’un projet similaire, proposé en août par l’inspection générale des affaires sociales (IGAS), a été rejeté par le ministre du budget Eric Woerth.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 27 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Altheea
    Altheea, Le 30 septembre 2008 à 0h08

    Encore une taxe qui me semble bien ridicule et ne sers à rien du tout, si une personne est obèse ce n'est pas uniquement du à sa consommation de snickers ou de dragibus. Les problèmes de poids ont de nombreuses causes qui vont de l'hérédité, à l'alimentation en passant par la sédentarité et comme dis plus haut les vraies causes de l'obésité sont plutôt à chercher dans des plats principaux peu sains que dans des bonbons. Une taxe bien inutile , la vraie chose à faire serait plutôt de démocratiser les prix des aliments de qualité.

Lire l'intégralité des 27 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)