« Tamara » débarque, et ça va bouger au lycée !

Découvrez la bande-annonce de Tamara, l'adaptation cinématographique de la bande-dessinée du même nom, et l'héroïne n'est pas là pour plaisanter !

« Tamara » débarque, et ça va bouger au lycée !

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec UGC Distribution.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait

L’adaptation cinématographique de l’attachante bande-dessinée illustrée par Darasse et scénarisée par Zidrou débarque sur les écrans le 26 octobre prochain !

Et préparez-vous à de la joie de vivre concentrée !

La comédie se concentre autour de Tamara (Héloïse Martin), qui succombe au charme de Diego (Rayane Bensetti) le jour de sa rentrée en seconde — aujourd’hui d’ailleurs, il vous est arrivé la même chose ? Un peu complexée par ses rondeurs, elle va tracer son chemin en évitant les mauvaises blagues de ses camarades de classe avec le soutien de sa meilleure amie et de sa famille.

Au passage, Oulaya Amamra toujours dans Divines, joue également dans le film.

Pour madmoiZelle, Tamara est une très bonne surprise, avec notamment une scène d’ouverture géniale dans laquelle l’héroïne s’imagine débarquer au lycée en tenue sexy avec une bande de danseuses, sur Bang Bang qui donne le ton !

Le film montre de bonnes idées de réalisations bien faites (un chanteur kitsch qui fait du playback de Treasure de Bruno Mars à côté des scènes idylliques du début de la relation, une jolie mise en scène du premier baiser transposé dans l’espace…).

Certaines personnes déplorent que l’actrice jouant Tamara soit plus mince que le personnage de la BD et ait pris quelques kilos pour rentrer dans le rôle. Il est vrai qu’on voit peu d’actrices grosses, surtout des jeunes, dans le paysage cinématographique français ! Espérons que l’industrie leur fasse une place dans les années à venir ! Tamara est un film défendant l’acceptation de soi, et si tout n’est pas parfait, voir un long-métrage français luttant contre le diktat de la minceur, c’est une belle avancée.
Notons aussi une vraie diversité et des personnages attachants, qui font de Tamara un très chouette film qui change de ce qu’on a l’habitude de voir ! Foncez le voir en salles dès le 26 octobre !
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 52 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MorganeGirly
    MorganeGirly, Le 9 septembre 2016 à 14h48

    Kaus Australis
    :ninja:

    Ca fait dix ans que j'ai pas lu la BD, c'était une époque où je n'y connaissais rien avec la géographie en dehors des pays limitrophes :ninja:

    INEXCUSABLE JE SAIS JE SAIS
    Ah ben t'inquiète, visiblement t'es pas la seule:yawn: ça prouve aussi que le pays exact de Diego est loin d'être un détail essentiel de l'intrigue. Il représente "le beau latino" mais le pays exact, ça dépend des fantasmes de chaque lectrice apparemment :cretin:
    Kaus Australis
    J'aime beaucoup, au début j'avais du mal avec l'aspect "bouche-trou" de Karine, surtout que son émancipation passe par un relooking; genre elle n'aurait pas pu être acceptée et indépendante tant qu'elle gardait son ancien look. Mais avec le recul je trouve ça cohérent, souvent quand on décide de changer de vie on change de look, donc plutôt correct.
    Je trouve les auteurs des Nombrils super intéressants car ils ne considèrent pas que la BD jeunesse c'est un truc simplet. Le relooking de Karine n'est 100% positif et je ne sais pas s'il était indispensable. Elle s'émancipe de Vicky et Jenny MAIS sous l'influence d'un mec qui est beaucoup moins fiable qu'elle ne l'imagine et qui a ses propres motivations pour la faire changer de look. Donc son relooking ce n'est pas une simple histoire de Cendrillon, ça l'aide à se secouer en faisant un changement radical mais en même temps, la suite montre qu'elle doit trouver en elle-même un équilibre, pas juste dans son physique et le regard d'un mec :)
    Princessechat
    Le seul "gag" (haha qu'est-ce que c'est drôle) dont je me souviens là c'était un coup où Tamara et sa mère vont faire des courses dans un magasin spécial (genre "spécial grosses au régime"), où elle prend tour ce qu'elle veut puis quand elle passe à la caisse je crois qu'elle se faisait humilier par un employé pour la pousser à abandonner ses achats. Apparemment c'est censé être super drôle pour les ados de voir une fille de leur âge être incitée à se sous-alimenter pour perdre du poids.
    Oui je me souviens de ce gag... Il est loin d'être isolé! Une grande partie des gags de Tamara tourne autour de différentes méthodes pour perdre du poids ou de gags liés au poids qui me laissent un peu perplexes (la balance donne un poids plus léger pour la flatter, elle va dans une boite de nuit pour obèses et la rejette car elle n'est pas assez grosse etc.)
    Mrs Sulu
    @MorganeGirly
    J'ai beaucoup aimé ton article; je crois que ça ferait le plus grand bien aux auteurs de le lire ( et à Spirou aussi).
    Merci!
    Oh merci, c'est super gentil! Je suis contente que ça t'aies plu ;)

Lire l'intégralité des 52 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)