Tales from the Borderlands débarque bientôt sur PC et consoles !

Un spin-off de Borderlands, l'excellente série de 2K Games et Gearbox Software, sera disponible sur PC et consoles d'ici la fin de l'année !

Je dois t’avouer un truc : en terme de FPS, j’ai longtemps été une vraie plaie, du style à être incapable de gérer les déplacements de mon personnage et les tirs à la fois, ce qui me conduisait à employer la technique dite de la « Toupie Infernale », bien connue des autres joueurs disposant comme moi de parpaings à la place des mains.

Si la stratégie se révèle peu efficace en solo, elle est carrément cauchemardesque en co-op, ce qui a souvent conduit mes potes à me renvoyer chez ma mère casser des cubes sur Minecraft en maugréant.

Ceci étant également une option possible.

Ceci dit, en découvrant Bordelands, je suis immédiatement tombée amoureuse des graphismes type comics, de l’ambiance Far-West d’une autre planète et de l’humour corrosif du jeu, qui s’est avéré en plus être relativement simple à prendre en main, même en ayant la coordination d’une endive.

Le jeu est un savant mélange d’action-RPG, de hack’n’slash et de FPS, dans un univers futuriste hyper coloré et déjanté. Les deux opus disponibles à ce jour m’ont laissée scotchée sur mon canapé des jours entiers (coucou le chômage) grâce à la durée de vie impressionnante et aux DLC qui valent vraiment le coup, ce qui n’est pas toujours le cas.

Du coup, en apprenant que Telltale Games, à l’origine notamment des excellents The Walking Dead et The Wolf Among Us, travaillait sur la licence, j’ai couiné aussi fort qu’un hamster dans un micro-onde et je me suis ruée sur le trailer :

http://www.youtube.com/watch?v=X7QUqXRqfQs

Marcus — Bienvenue à la boutique de munitions de Mar…
Je sais ce que vous essayez de faire, mais vous n’êtes pas des chasseurs de l’Arche ! Vous allez juste réussir à vous faire tuer… ou pire. Croyez-moi, vous ne voulez pas prendre part à cette folie…

Le Beau Jack — Écoutez les gosses, faites confiance au Beau Jack, vous voulez prendre toutes les parts de cette folie !

Le trailer nous montre donc les deux personnages jouables, et on apprend dans cette conférence de 45 minutes que la fille se nomme Fiona et dispose d’un pouvoir de persuasion, tandis que Rhys, le mec, est un hackeur mi-homme mi-reille Mathieu cyborg.

Et en plus on voit le Beau Jack, qui est sans doute un de mes méchants de jeu vidéo préférés de tous les temps, avec son côté légèrement cinglé (on parle quand même d’un gars qui a acheté un poney en diamants et l’a appelé Étalon du Cul : je pense que c’est mon âme sœur).

Le jeu sera donc un spin-off dont les événements se dérouleront avant ceux de Borderlands 2 et aura la forme d’un point’n’click, ce qui s’adaptera sans aucun doute très bien à l’univers de la licence.

Rendez-vous à la fin de l’année pour voir ce que ça donne, d’ici là n’oublie pas : « les munitions Marcus, on s’en met plein l’an… l’artillerie » !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire