Par  |  | Aucun Commentaire

Lucie était présente au Sziget festival 2017, et elle en est revenue avec un tas d'images fort plaisantes pour vous faire découvrir toute la portée de cet événement européen !

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec le Sziget.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Le Sziget festival, événement musical hongrois et surtout à rayonnement européen, fêtait ses 25 ans en cette année 2017.

Depuis 25 ans donc, les festivaliers et les festivalières se succèdent, se ressemblent aussi sans doute, et pour cause : c’est une expérience si forte qu’en quittant l’île de la liberté, l’envie d’y revenir prend aux tripes.

Cette édition n’a pas fait exception au fun et à la joie, avec son lot de gens improbables et drôles, d’animations géniales, d’initiations en tous genres, d’amour, et bien entendu de musique qui adoucit les mœurs.

À lire aussi : (Re)Vis la folle expérience du Sziget festival 2016 avec l’aftermovie officiel ! (+ concours)

madmoiZelle était au Sziget Festival 2017 !

Armée de ma Quechua, de ma casquette et de ma caméra, je suis repartie à Budapest pour vivre une seconde fois l’expérience incroyable du Sziget — après avoir eu un mal fou à m’en remettre en 2016.

Si le reportage de l’année dernière était plutôt consacré à l’ambiance et à la musique, j’ai choisi de vous montrer cette fois tout ce qui gravite autour des scènes et des concerts.

En effet, on peut venir à un festival, et plus spécifiquement au Sziget, même quand on n’aime pas particulièrement la musique !

Tu en doutes ? Laisse-toi guider par ce reportage. Je vais te prouver en cinq raisons que tu peux venir au Sziget sans avoir un goût très prononcé pour les concerts !

À lire aussi : Typologie des gens (chelous) que tu croises forcément pendant un festival de musique

Lucie Kosmala


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!