Joël Robuchon x Sushi Shop, la collaboration qui donne faim

Sushi Shop collabore une nouvelle fois avec un chef reconnu. Cette année c'est Joël Robuchon qui va te donner des envies de poisson cru !

Mise à jour du 16 janvier 2014 : Les créations de Joël Robuchon sont maintenant en vente chez Sushi Shop !

Article du 25 novembre 2013 :

Comme presque tous les ans, Sushi Shop fait appel à un grand chef pour créer une collection annuelle. En 2014, c’est donc Joël Robuchon qui s’y colle avec sept nouvelles créations très colorées.

Franchement j’ai presque envie de lécher mon écran, entre le sucré-salé, le dressage, le concombre, la mangue et la Saint Jacques… Je ne veux pas mourir avant d’avoir goûté chacune de ces merveilles.

Crispy Lobster : Maki au homard, banane et sauce yuzu 

Hawaian Roll : Roll à la crevette, basilic, mange et sauce yuzu

Spicy Ebi Roll : crevette tempura, thon épicé et sauce yuzu kosho

Sushi St Jaques Snackee  : Sushi St jacques et sauce miso

Cut’N Roll : Roll au surimi 

Tartare de saumon New Style : Saumon à la sauce Robuchon

Salade de concombres épicée : Salade pimentée et marinée à l’ail 

Garde l’oeil ouvert, la collection ne devrait pas trop tarder à arriver !

— via

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Andy_
    Andy_, Le 16 janvier 2014 à 17h33

    pinkie-pie;4562066
    padme_;4561988
    pinkie-pie;4481836
    stiletto;4481762
    La seule pensée qui me vient en regardant ça c'est que

    Ça serait que les chefs arrêtent de foutre du surimi dans des plats et faire passer ça pour des sushis. Merci.
    Ha je suis tellement d'accord ! Le surimi c'est pas bon, c'est chimique, je sais même pas ce que c'est supposé être, je sais même pas s'il y a des vrais ingrédients là dedans... Je trouve que c'est un des trucs les plus inintéressant culinairement et gustativement parlant. Un jour, je me lancerais dans l'annihilation de Coraya.
    Le surimi n'est pas du tout chimique en fait... La pâte blanche c'est simplement des sardines et la bande orange est faite avec des épices (du paprika notamment) et du jaune d'œuf.
    Quand je vois la composition du surimi (marque Fleury Michon : Chair de poisson (34 %), eau, blanc d’oeuf, fécule de pomme de terre, amidon de blé, sucres, gélatine, huile de colza, sel, arôme crabe, colorant : extrait naturel de paprika, gélifiant : carraghénanes, épaississant : gomme de xanthane, exhausteur de goût : glutamate de sodium, stabilisants : sorbitol, polyphosphates) ; je me dis quand même qu'on est bien loin d'un produit naturel...
    Du coup, tout ce que je vois, c'est des restes industriels de poisson gélifiés et bourrés de trucs pas folichons.
    Le truc vraiment pas terrible, c'est la gélatine qui est quand même ni plus ni moins ce qu'on extrait des cadavres d'animaux (os et peau). Parce que le reste, franchement, c'est pas horrible : le carraghénane, c'est de l'algue rouge ; la gomme de xanthane ça vient du maïs à la base et le reste, c'est juste chimique.

    Pour ma part, je ne consomme pas de gélatine mais à ce compte-là, les bonbons sont aussi mauvais voire encore plus. Il ne faudrait pas oublier que les bonbons, c'est ça aussi :

    L'image est un peu choquante, je préviens.

    Spoiler

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)