Les Sushi Cats, ces félins mystérieux

Le Japon a encore frappé ! Viens à la rencontre des Sushi Cats, cette espèce animale mystérieuse qui ressemble à... un gros sushi ronronnant.

Si je vous dis « Sushi Cat »,  il y a des chances que vous me répondiez « meilleur jeu en ligne de tous les temps pour procrastiner »  (et vous n’auriez pas complètement tort). Mais il y a autre chose.

Depuis la fin de ma quête sur les chats russes enrobés qui font de l’art (depuis hier quoi), je me suis lancé un autre défi : comprendre la manière dont les félins sont perçus en extrême-Orient.

C’est ainsi que je suis tombée sur Sushi Cats, une série de photos complètement barrées réalisées par la marque japonaise Tange & Nakimushi Peanuts.  

Les Sushi Cats sont une espèce animale extrêmement rare qu’on pourrait décrire comme la combinaison d’un chat reposant sur un sushi, le sushi reposant lui-même assez souvent sur de la vaisselle en porcelaine assez classe.

Les Sushi Cats existent depuis la nuit des temps mais ont traversé l’Histoire dans la plus grande discrétion ; ils ne sont pas faciles à observer. On leur prête des pouvoirs surnaturels et on dit qu’avoir la chance d’en apercevoir porte bonheur.

Mais les Sushi Cats ne sont pas que des créatures magiques et mystérieuses. Ils nous amènent à nous interroger sur le monde qui nous entoure. Une véritable leçon de philosophie zen.

We know the rule of Sushi – fish on top of rice.
On the other hand we know the rule cats eat fish.
Cats sit on rice, where fish is supposed to be – why?
Contradiction and mystery in this world is always center of the criptic questions among Japanese zen monks.

Ce qui, en français traduit par mes soins, donne:

Nous connaissons le principe du sushi : du poisson au-dessus d’une couche de riz. Nous savons également que les chats mangent du poisson. Si les chats s’asseyent sur le riz, que devient le poisson ? Pourquoi ? Les contradictions et mystères de ce monde se trouvent toujours au centre des questions énigmatiques des moines zen japonais.

Comme les Japonais ne font jamais les choses à moitié, ils nous ont également concocté une petite vidéo didactique.

Apparemment, une application pour iPhone et Android serait même disponible pour contempler ses Sushi Cats favoris à tout instant de la journée mais mes connaissances en japonais étant limitées, je ne peux rien vous promettre.

Libre à vous de partir en quête des Sushi Cats qui peuplent (peut-être) nos régions mais nous vous rappelons que la maltraitance animale est punie par la loi. Inutile de courir ficeler un poireau sur le dos du chat de votre voisin avec un bout d’algue nori : ça risquerait de mal finir.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Madmoizelle O.
    Madmoizelle O., Le 22 janvier 2014 à 10h17

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)