L’écrit d’invention pourrait disparaître du bac de français

Par  |  | 21 Commentaires

Parmi les changements au cœur de la réforme du baccalauréat, l'épreuve écrite de français pourrait se retrouver dénuée de l'écrit d'invention. Bonne ou mauvaise nouvelle ?

L’écrit d’invention pourrait disparaître du bac de français

Créée en 2001 par le Ministre de l’éducation de l’époque, Jack Lang, l’écrit d’invention pourrait bien voir ses jours comptés.

En effet, selon un article publié sur le Figaro, le ministre actuel, Jean-Michel Blanquer, a évoqué en février dernier un « bilan mitigé » à son sujet.

L’épreuve pourrait donc disparaître dans la réforme du baccalauréat, et se voir remplacée par un second sujet de dissertation.

Faut-il supprimer l’écrit d’invention de l’épreuve de baccalauréat ?

Je dois dire que ça ne m’émeut pas de voir l’épreuve disparaître. J’ai toujours trouvé l’écrit d’invention nébuleux, avec des critères difficiles à cerner.

À mes yeux, sa réussite tient principalement à la sensibilité subjective du professeur, et ça me dérange.

Car selon moi, une épreuve de baccalauréat consiste essentiellement à obtenir une bonne note, donc les méthodes de la dissertation et du commentaire sont plus simples à appliquer !

En plus, l’écrit d’invention est une épreuve qui est préparée uniquement pour le bac…

Contrairement à la dissertation, qui en plus d’être un exercice entretenu au cours des études supérieures, est aussi une façon d’exercer son cerveau à la réflexion (à de nombreuses reprises, en écrivant des articles, j’ai eu l’impression de disserter !).

À lire aussi : Trois raisons de réviser sérieusement son bac

Néanmoins, j’entends qu’on puisse objecter à cette décision de ne pas permettre aux élèves qui ne sont pas à l’aise avec l’esprit carré de la dissertation et du commentaire de trouver une solution de repli.

La liberté créative offerte par l’écrit d’invention peut paraître plus sécurisante aux yeux de certain·es élèves, qui y voient la possibilité de s’exprimer d’une façon alternative. Par ailleurs, c’est aussi la seule épreuve de création hors options.

Dans tous les cas, si tu passes ton bac de français cette année, je t’invite d’ores et déjà à aller relire mon article sur mes conseils généraux sur le bac de français, et mes conseils de méthodes sur les différentes épreuves écrites !

Et toi, que penses-tu  de ce projet de suppression de l’écrit d’invention ? Penses-tu que mettre un second sujet de dissertation soit une bonne chose ?

À lire aussi : 5 conseils pour réviser (et réussir) l’oral du bac de français !

Lucie Kosmala


Tous ses articles

Commentaires
  • Gabelote
    Gabelote, Le 9 avril 2018 à 14h00

    Alors je vais vous parler d'un temps que les moins de 20 ans...
    "Demontemps" donc, l'écrit d'invention était quand même très encadré. Déjà il y avait une forme à respecter, comme dans tous les énoncés du style :
    "imaginez la lettre de réponse de Mme de Merteuil à bidule" "A la manière du J'accuse de Zola, rédigez une tribune..." "imaginez le dialogue qui va conclure la confrontation entre les personnages de Laclos à tel moment du récit" "écrivez la fin de la scène".
    Il y a donc une contrainte formelle : il faut employer le bon registre de langue, le bon vocabulaire, échapper à la répétition du texte de base, avoir une vague idée des usages de l'époque dans laquelle a lieu l'action, des relations entre les personnages.
    Autant d'éléments qui font l'objet d'un barème.

    Incidemment, l'écrit d'invention est aussi un exercice de style, mais également de réflexion et de connaissance. Je me souviens avoir vu passer un sujet où il fallait se mettre dans la peau d'un metteur en scène critiquant les indication scéniques de Ionesco (je ne sais plus pour quelle pièce), et défendant sa propre vision de la mise en scène de la pièce. Il faut un (grand) minimum de culture théâtrale pour défendre un point de vue sur la mise en scène.

    A mes yeux les trois types d'épreuves (commentaire, dissertation et écrit d'invention) ont le même but : montrer les connaissances de l'élève sur un thème donné. La forme change justement parce que nous ne mobilisons pas toutes et tous nos connaissances de la même façon.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!