Rendez-vous en supermarché inconnu – Carte postale de Suède

S'expatrier, c'est aussi découvrir la grande distribution à l'étranger. En Suède, les supermarchés sont... particuliers !

Rendez-vous en supermarché inconnu – Carte postale de Suède

Pour vos premières courses en Suède, prévoyez trois bonnes heures. Il vous faudra bien ça pour déchiffrer toutes les étiquettes et déjouer les pièges du marketing en particulier en ce qui concerne le packaging. Encore aujourd’hui il m’arrive d’errer dans les rayons de mon supermarché de quartier et les Suédois-es me regardent comme une bête de foire se demandant pourquoi il me faut 10 minutes pour choisir ma confiture. Florilège de bizarreries.

Ces produits venus d’une autre planète (liste non exhaustive)

La boîte de cachous. Le snus, du tabac en sachet qu’on place sous la lèvre supérieure. Avantage : ça ne fait pas de fumée, ça ne touche pas tes poumons, la boîte a pile la bonne taille pour coller un sticker madmoiZelle dessus. Inconvénient : c’est tout aussi addictif que la cigarette (bien que plus politiquement correct) et tu n’as pas l’air très malin-e avec et tes dents jaunes et ta petite bosse labiale.

Le tube de dentifrice. Le kaviar. Rien à voir avec les œufs d’esturgeon : il s’agit d’une sorte de concentré de poisson en tube ultra salé (oui, je sais, ça fait rêver). C’est un peu un produit culte national. N’allez pas croire qu’il est peu répandu, énormément de Suédois-es en consomment dans leur sandwiches ou avec des œufs (ou dans leurs sandwiches aux œufs). Comme les tubes à tartiner c’est pratique, on trouve aussi une variété impressionnante de fromage aromatisé en tube aux parfums plus prometteurs les uns que les autres : tomate-mozza, poivron, crevette, champignons, jambon, bacon, roquefort-poire… Je ne peux pas vous dire si c’est bon, ma barrière psychologique est trop importante pour que je saute le pas. Non c’est non !

Alors Henrik ? Jambon, bacon ou crevette pour ton sandwich ce matin ?

Le salami. La confiture. Elle est parfois stockée dans ces drôles de sachets-recharge en plastique (il y a aussi de la confiture en bocal comme en France). Même chose pour la compote ou le coulis de fruits. En Suède on réutilise ses bocaux !

Mention spéciale pour le lait avec les félicitations du jury

ALERTE ! DANGER ! Je sollicite toute votre attention sur ce point. On l’a déjà dit, la Suède est un pays pratique mais ils ont inexplicablement loupé une étape dans le secteur du lait, et ce pour deux raisons.

Le lait UHT n’existe pas en Suède. On pensait que c’était un peu un critère de civilisation, un truc acquis dans les pays occidentaux depuis la fin de la guerre mais pas du tout. Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ? Votre brique de lait ouverte tient une semaine au frigo maxi, après ça tourne. Vous êtes bons pour un aller-retour à la superette. Même fermées, à l’ombre et au frais vous ne pouvez pas acheter 6 briques d’un coup et les stocker dans votre placard. Sinon vous vous retrouverez deux semaines plus tard devant une masse infâme de yaourt acide nauséabond (voilà, voilà, ce fut un épisode douloureux de mon existence, personne ne m’avait prévenue). En plus les bouchons à vis ne sont pas très répandus et personne n’aime avoir une brique de lait qui ne se referme pas au frigo (surtout quand votre coloc y stocke des sardines).

Deuxièmement les Suédois-es prennent un malin plaisir à créer des packagings extrêmement semblables pour differents types de lait qui ne diffèrent que par leur couleur. Le plus souvent c’est rouge pour le lait entier (mjölk), vert pour le demi-écrémé (mellanmjölk) et bleu pour le lait écrémé (lättmjölk). Un peu comme en France. Mais pas toujours ! Certaines marques sont farceuses et inversent tout (est-ce que j’ai l’air de trouver ça drôle ?)

Exemple de marque farceuse mais qui offre des bouchons à vis donc on leur pardonne

Et s’il n’y avait que 3 variétés on pourrait encore s’en sortir mais vous trouverez dans le même rayon :

  • Du lait ultra-light (minimjölk) : à moins de 0,1% de matière grasse. Moi j’appelle ça de l’eau. Code couleur : jaune.
  • Du lait caillé (fil). Les Suédois-es en raffolent et ils sont bien les seul-e-s. Croyez-moi sur parole, vous ne voulez vraiment pas en acheter par erreur. Code couleur : bleu et jaune.
  • Du yaourt : également conditionné en brique d’un litre (très rarement en pots) histoire de vous demander un effort de concentration supplémentaire.

Le lait sans lactose, le lait écologique, le lait spécial latte-art, le lait à l’ancienne, le lait enrichi aux vitamines… WOHOHO.

Et si on arrêtait de râler ?

Malgré toutes ces petites étrangetés il y a des points extrêmement positifs sur lesquels je continue de m’extasier. En voici quelques-uns.

La prise en compte des régimes particuliers (choisis ou subis) : les supermarchés suédois comportent un vrai rayon sans gluten, pas mal de produits végétariens/végan (plus qu’en France), et un rayon fourni de produits laitiers sans lactose.

La guerre contre le suremballage : les biscuits ne sont pas emballés dans 36 couches de plastique et les produits non périssables sont conditionnés en grosse quantité (farine, pâtes, riz, et même fromage sont vendus par paquets de deux kilos plutôt qu’un).

Le pain : le choix est tellement immense que le pain est classé dans plusieurs rayons. Pains polaires plutôt sucré pour les sandwiches, pains tranchés blanc, noir, multicéréales, pains aromatisés (aux airelles, aux carottes), pains « gaufrettes » ou knäckebröd. De quoi en tester un différent chaque semaine.

Les céréales : j’ai toujours trouvé qu’en France le choix en matière de céréales se limitait aux céréales pour enfants bombardées de sucre, UNE variété de céréale nature (en général les pétales de blé avec le coq sur la boîte) et les céréales de régime (sauf que oui mais non). Le bonheur se trouve en Suède : choisis ton pourcentage de céréales, complètes ou non, avec ou sans fruits, au miel, au sucre, à l’agar-agar… Pour le muesli vous ne jonglerez pas qu’entre les versions nature – fruits secs ou noix car TOUTES les combinaisons sont possibles : pêche-framboise, fraise-quinoa, noix de coco myrtille, vanille-framboise, avoine-melon. Le ciel est la limite.

Vous voilà parées pour une expédition en supermarché suédois sans mauvaises surprises ! Tentée par le kaviar en tube ? Envie d’atteindre l’extase avec le muesli (mais n’oublie pas que pour ça, il te faudra d’abord acheter du lait ou du yaourt, petit scarabée) ?

Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Gingermind
    Gingermind, Le 11 mai 2013 à 0h20

    ka-pow;4108342
    EH mais moi ça m'étonne cette histoire parceque je Tetra-Brik a été inventé en Suède, et pour le lait surtout!
    Oui, ils ont du lait en Tetra-Brik. Mais c'est du lait frais, pas de l'UHT.:happy:

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)