Summer Bucket List 2016 #2 — Devenir ambidextre et finir deux romans

Tout l'été, des madmoiZelles vous parlent de leur Summer Bucket List et vous racontent leurs avancées : aujourd'hui, Élisa et Mélissandre nous expliquent qu'elles veulent respectivement apprendre à être ambidextre et finir deux romans !

Summer Bucket List 2016 #2 — Devenir ambidextre et finir deux romans
La bucket list, c’est une liste de choses à faire/voir/accomplir avant de mourir… ou avant une date que tu te fixes, qui peut être tout de suite ou dans vingt ans. C’est comme des bonnes résolutions, mais sans toutes les contraintes — sauf si ton objectif est de t’en mettre, bien sûr !

Et comme l’été, c’est la meilleure période pour se poser, faire le bilan ou justement ne plus penser à rien et profiter, on a décidé de faire un fil rouge Summer Bucket List sur madmoiZelle. L’objectif ? Réaliser ses rêves, se dépasser… ou simplement se faire du bien !

Tout l’été, des madmoiZelles et la rédac vous racontent ainsi leurs objectifs et leurs avancées, ainsi que ce que cela leur apporte.

*Certains prénoms ont été modifiés.

L’ambidextrie, vers des capacités extraordinaires

Élisa a quinze ans (et demi), et cet été, elle a décidé de se créer un don particulier :

« J’ai décidé d’apprendre à écrire des deux mains, parce qu’on va pas se mentir : être ambidextre, c’est un peu THE classe.

La gauchère que je suis pour l’instant est plutôt habile (sans vouloir me vanter), et j’ai envie de voir si je peux acquérir la même agilité de la main droite (en plus, si un jour je me casse le bras, au moins je pourrai toujours écrire des lettres à tatie Sylvie ou taguer le mur de mon voisin). »

the-help-writing

À lire aussi : Les gauchers sont-ils différents ?

Mais pourquoi cet objectif peu commun ?

« C’est classe, ça peut être utile un jour (on y croit !) et puis, à ce qu’il paraît, ça développe encore plus le cerveau — qui sait, j’aurai peut-être de nouvelles capacités IN-CRO-YA-BLES (genre la téléportation par exemple…). C’est hyper positif !

Plus sérieusement, c’est quelque chose qui m’attire depuis que je suis toute petite (tu vois, en maternelle, la grosse flemmarde qui veut colorier des deux mains en même temps pour aller plus vite ? bah c’est moi), et vu que je suis née sans don particulier, je vais provoquer mon propre talent (ouais c’est beau, je sais). »

Pour ça, Élisa a décidé de s’astreindre à une discipline stricte et quotidienne.

« Pour devenir droitière, j’ai commencé dès le premier juillet un cahier dans lequel je fais dix minutes d’exercices d’écriture par jour, et je vais continuer pendant deux mois (vu que c’est pour moi une période de vacances, je serai assez dispo pour que ça ne se transforme pas en corvée). Je vais m’inspirer de mes cahiers de C.P., faire des lignes et des lignes de lettres en majuscules, en attaché, etc. ! »

Son objectif, grâce à cet apprentissage, est aussi la satisfaction de l’accomplissement.

« J’espère que ce défi que je me suis lancé va me faire devenir un minimum droitière mais va surtout m’apporter la satisfaction d’avoir mené un projet à son terme, après deux mois d’efforts et de persévérance ! Bref, que du plaisir en vue (et quelques crampes peut-être) ! »

big-podcast-ecriture-mymy

Écrire deux romans, pour un été posé

Mélissandre commence quant à elle un été de travail, avec deux tâches de taille :

« Cet été sera pour moi studieux : au salon du Livre de Paris, j’avais profité des opportunités de « speed dating » avec des éditeurs et des agents littéraires pour présenter (un peu au bluff) deux projets de romans. À ma grande surprise, les deux ont été retenus !

Du coup, il faut finir les deux bébés dans des délais très serrés (surtout quand le disque dur externe s’en mêle et te perd quelques dizaines de pages, tant qu’à faire). »

À lire aussi : J’ai publié mon premier roman à 14 ans — Témoignage

Dans ces conditions, difficile de profiter du soleil — mais Mélissandre compte bien se mettre au moins dans l’ambiance !

« Je vais quand même mettre du monoï, même à la bibli, parce qu’il faut pas pousser mémé dans les oursins non plus. »

sex-and-the-city-carrie-writing

À très vite pour voir comment Élisa et Mélissandre avancent dans leur Summer Bucket List !

Toi aussi tu veux partager ta Summer Bucket List sur mad ? Envoie ton témoignage à melissa(at)madmoizelle.com avec « bucket list » en objet. N’hésite pas à préciser ton âge et si tu veux être anonyme !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ahn
    Ahn, Le 14 juillet 2016 à 22h42

    Trop bien ton projet!!! Moi aussi je rêvais d'être ambidextre depuis toute petite et ça doit faire 2-3 ans que je le suis :d Je peux quasiment tout faire sauf écrire (je peux mais comme un gamin de 8 ans...). Si ça peut t,aider, dans l'écriture, le plus important c'est de comprendre que tu n'écris pas qu'avec ta main et ton poignet mais avec tout ton bras et ton épaule même si c'est très léger. C'est eux qui vont te permettre de faire des a, o, e, d qui sont bien arrondi et pas tout raplapla. Mais le mieux c'est de commencer par des trucs simple, boire avec ta main gauche, verser de l'eau avec ta main gauche, laver la table... petit à petit tu le feras sans t'en rendre compte et ça peut être super pratique (surtout quand on se blesse tout le temps au main comme moi)!!!
    Par contre, je me suis rendu compte plus tard, il peut y avoir des inconvénients. Par exemple, j'ai été serveuse et dans la précipitation, quand tout va très vite, je me retrouvait avec une pile de cinq assiettes sur la main gauche... trop faible pour les porter. Ou alors les deux mains font la course est c'est pas toujours la plus adapté qui arrive en premier:dunno: rien de très grave mais ça peut devenir un inconvénient selon les métiers.

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)